Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc
Publié dans : #Equateur

A 3h de bus au nord de Quito, nous arrivons à Otavalo ; la route était magnifique, sinueuse mais vertigineuse. Otavalo, petite ville tranquille perchée à 2580m nous a tout de suite séduite. Ca nous change de la grande Quito, et décidons d'y poser nos sacs quelques jours.

Petit hôtel sympa mais une première nuit pas très reposante : musique à fond jusqu'à 3h du mat (le patron pas là, les fils ont fait la fiesta !)... Après un réveil difficile, départ pour Cuicocha, un lac immense au fond d'un cratère de volcan. On se trompe de bus, mais un gentil chauffeur de camion nous a transporté à l'arrière de sa benne jusqu'au village suivant : LE BON ! A Quiroga, âpres négociations avec les chauffeurs de taxi et de camionnettes pour nous emmener à cette fameuse lagune... Nous irons finalement en taxi.

Motivés, nous décidons de faire le tour du cratère (4 à 5h de marche). Après une heure, un policier nous monte jusqu'à un point de vue : paysage fantastique où nous resterons finalement tout l'après midi... Sportifs comme toujours !


Si la négociation du prix d'un véhicule pour l'aller était difficile, elle était carrément impossible pour le retour. FIERS, nous ne voulions pas céder et avons squatter le 4x4 d'une famille italo-équatorienne qui nous a gentillement déposé au terminal de bus de Quiroga... Luc s'est quand même fait chiquotter par 2 enfants de 4 ans dans le coffre du véhicule pendant tout le trajet ...mais bon c'était gratos !!

Le lendemain samedi, grand jour de marchés à Otavalo. Soi-disant l'un des plus beaux d'Amérique latine et on veut bien le croire ! Tous les indiens des alentours descendent ici pour le marché et la petite ville tranquille se recouvre de stands plus jolis les uns que les autres.

Départ 7h pour le marché aux bestiaux... eh oui Luc était vraiment très impatient (déformation professionnelle). Impressionnant terrain vague couvert de gens et d'animaux : cochons, moutons, boeufs...Comme d'hab les plus petits étant les plus bruyants ! Marion (pas très rassurée 'faut dire) a dû suivre Luc zigzagant au milieu de toute cette foire pendant plus d'un heure ... il a même discuter le prix d'un vache... heureusement déjà vendue !


De là nous partons au marché des fruits et légumes. Mélange incroyable de couleurs et d'odeurs ...Premier stand, des bananes autant dire, arrêt obligatoire pour Luc...(redéformation professionnelle). Confiants nous prenions de plus en plus de fotos, jusqu'au moment où Marion s'est faite agresser par une vielle indienne de 1.10m et d'au moins 120 ans au vu de ses rides...et sur le moment on n'a pas rigolé...!..c'est pas la gentille vieille de la foto...l'autre était encore plus petite !

   

Finalement direction le marché artisanal. Luc avait beaucoup d'appréhension à y amener Marion... mais bon plus de peur que de mal ! Ce marché est tout bonnement gigantesque... trop de choix mais aussi assez cher...sûrement du à l'affluence des touristes ce jour là !


Après une petite cerveza bue avec Sam, un canadien déjà croisé sur Quito, nous avons assisté à la grosse attraction du samedi soir... les combats de coqs !! Les futurs combattants sont pesés et armés d'ergots fixés à leur patte. Et les combats peuvent commencer... au milieu d'une foule en délire et alcoolisée car bien sûr les paris font rage !! Le tout est sanglant, cruel mais fascinant !!

Le lendemain, dimanche, petite balade au bord d'une cascade à Peguche, petit village aux alentours d'Otavalo... promenade dominicale des gens de la région.

Côté espagnol, on baragouine quelques phrases, de plus en plus chaque jour... et on reste encore frustré de ne pouvoir pas plus dialoguer avec les gens... mais on s'accroche...!

 

Voir les commentaires

Publié le par luc
Publié dans : #Equateur
Suite à vos nombreuses réactions et contreverses suscitées par notre article précédent (la mittad del mundo), quelques précisions s'imposent :

  1. tout d'abord, merci Lucien pour cette précieuse info : l'expérience stupéfiante du lavabo illustre en fait  "l'effet Coriolis"  valable pour les fluides et les courants aériens : il faut le savoir  !!! et oui vous pouvez même vous cultiver en visitant notre blog....
  2. Suite aux nombreux avis septiques quant à la véracité des phénomènes physiques au niveau de l'équateur observés par nous, sachez que nous avions été témoin d'une autre expérience tout aussi crazy dingo (et cette fois ci nous avons même un certificat de "faiseur tenir d'oeuf sur le clou" qui atteste la véracité de nos propos):
l'expérience de l'oeuf sur le clou


réalisé sans trucage


Expérience facilement réalisable chez vous, mais vous ne pourrez la réussir que pile-poil sur l'équateur !!! (ou avec trucage).


 

Voir les commentaires

Publié le par luc
Publié dans : #Equateur

Arrivés à Quito sous la pluie après une rapide escale à Madrid. Fatigués après 10h30 de vol, douane et autres formalités sans problème...Nous voilà a la recherche de notre premier hôtel...chanceux notre chauffeur de taxi nous en a trouvé un dans notre budget.

Le lendemain, impatients de commencer notre découverte du pays, mous décidons de partir pour "El mittad del mundo". Certains vous diront que 2 heures de bus aller-retour c'est beaucoup, pour juste se prendre en foto un pied dans l'hémisphère nord, et un dans l'hémisphère sud. Mais nous, faire les touristes, ON AIME !!! et pour preuve ....

   

 En sortant du site, à une trentaine de mètres, nous avons découvert le musée "inti ñan", ou passe en fait la VRAIE ligne de l'equateur...car et oui, ils se sont truchés des plusieurs mètres lors de leurs premiers calculs... Preuves à l'appui que cette fois c'etait le bon endroit, on a eu  droit à la démonstration stupéfiante du "lavabo qui se vide sans tourbillon" pile poils audessus de l'equateur, alors qu'à 2 m. de la ligne gauche ou à droite, le lavabo se vide dans un magnifique tourbillon et pas dans le même sens selon l'hémisphère !!!...et là crazy dingo car c'est le même lavabo... Les mordus de physique vous expliqueront....

Après toutes ces émotions, nous sommes partis à la découverte de la partie coloniale de Quito, classée patrimoine de l´humanité. Centre historique avec de nombreuses églises et bâtisses coloniales mais aussi avec les quartiers les plus pauvres de la capitale, le Quito moderne étant le centre dynamique recouvert de buildings à l'américaine. Quito perchée à plus de 2800 m, reste néanmoins une ville trés impressionante encaissée au milieu des montagnes.  Du haut de la flêche de la basilique (personne ayant le vertige, s'abstenir...!), vue imprenable et magnifiaue de toute la ville.

Départ pour Otavalo cet apm après avoir fait un tour dans un petit village d'artisant au nord de Quito.... 

Pour l'instant nous sommes impressionnés par la gentillesse et l'accueil chaleureux des équatoriens !

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc
Publié dans : #Equateur

salut tout le monde,

Depuis le temps qu'on voulait le faire, et après plusieurs "tentatives" ratées, ça y est, nos sacs sont sur le dos et après quelques heures d'escale à Madrid nous serons lundi matin à Quito (si luc a bien calculé le décalage horaire !).

bises à tous et à bientôt!

ps : ha!! il est beau le lama ( mais c'est vrai qu'il ne crache pas...Aurel, le défi est relevé on verra ca au retour!)

pps : le conseil du jour, inscrivez-vous à la news letter (enfin pour ceux qui veulent être informé des mises à jours effectuées sur notre blog!)

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par marion et luc
Publié dans : #Nos préparatifs

 

« Si la vie est un grand voyage, chaque voyage est une petite vie incluse dans la grande... »
Paul Morand (1888-1976)
 

 

 Itinéraire :

A peine 1 an après s'être rencontrés, l'idée de faire un long voyage ensemble nous trottait déjà dans la tête ... Mais Où et Quand ?

 

Où partir :

Bien que le prix des billets d'avion soient beaucoup plus intéressants pour un tour du monde, ce projet ne nous attirait pas ... On avait peur de passer trop vite d'une culture à l'autre sans pouvoir bien en profiter.

Tous les 2 très attirés par l'Amérique Latine, notre choix fut vite pris. Luc avait déjà été au Venezuela, Pérou, Marion au Mexique ... On a eu du mal à choisir quels pays on visiterait ... du coup on a décidé ... ce sera TOUS !...

 

Quand partir :

Eternelle question ... "Comment faire pour prendre 1 AN dans notre longue vie de travailleur" ? ... La réponse est simple : "Prenez-vous le temps" !!!

On avait reporté une première fois le voyage pour raisons professionnelles ... mais on s'était promis de ne pas le reporter une seconde fois pour ne pas le reporter éternellement !

 

Budget :

Après avoir consulté de nombreux sites internet spécialisés dont l'incontournable site d'Abm (Aventures du Bout du Monde), et après avoir lu moultes carnets de voyage, nous nous sommes arrêtés sur un budget moyen de 25 dollars par jour et par personne.

Et après le voyage, qu'est-ce qu'on en pense ?

On s'était beaucoup appuyé sur les budgets d'Abm indiqués pour chacun des pays de notre parcours et on a réussi à s'y tenir donc c'est vraiment une bonne base d'infos. Maintenant qu'on est de retour, pour plus de détails vous pouvez consulter sur notre blog l'article de fin de chaque pays où on a mis un tableau récapitulatif de nos dépenses en moyenne : hébergement - transports - visites - bouffe.    

 

  1.  

Nos sacs à dos :

 

« Préparation d'un sac : esprit zen. Partir d'un plein (tout ce qui pourrait servir) pour s'approcher d'un vide (ce presque rien dont on ne peut se passer). »  Benoît Peeters (1958)

  1.   

  1.  

 Marion :

 

- chaussures de marche "Salomon"

- sandales de marche

- tongs (bien utiles quand les douches sont repoussantes !!)

- sac de couchage Quechua (zone confort jusqu'à -3°C)

- sac à dos 60 L (avec plein de place libre pour tout ce qu'elle va acheter sur les marchés !!!!) + housse de protection

- sac à dos 20 L

- veste montagne "gore-tex" Quechua (super rapport qualité-prix ... non non, notre voyage n'est pas sponsorisé par Decathlon !

- 2 pantalons

- 1 pantalons de toile "léger"

- 5 paires de chaussettes

- 5 culottes

- 2 soutifs "sportifs" (super sexy !)

- 1 bob

- 2 T-shirts manches courtes

- 2 T-shirts manches longues

- 1 débardeur "marion 67" (merci m'tyn !)

- 1 gilet

- un foulard

- 1 maillot de bain

- 1 caleçon long ( encore plus sexy !!!)

- 1 pochette "secrète" (à glisser sous les vêtements) pour papiers + argent

- 1 serviette de bain 

- lunettes de soleil

- lunettes de vue + lentilles pour un an

- 1 couteau suisse (merci aux p'tites suisses de Porren !)

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luc:

 

- chaussures de marche "North Face"

- sandales de marche

- tongs (bien utiles quand les douches sont repoussantes !!)

- sac de couchage Quechua (zone confort jusqu'à  -3°)

- sac à dos 70 L + housse de protection

- sac à dos 20 L

- veste montagne "gore-tex" Quechua

- 2 pantalons

- 1 pantacourt

- 5 paires de chaussettes

- 5 caleçons

- 1 casquette

- 2 T-shirts manches courtes

- 2 T-shirts manches longues

- 1 gilet

- 1 maillot de bain

- 1 caleçon long

- 1 pochette "secrète" (à glisser sous les vêtements) pour papiers + argent

- 1 serviette de bain 

- lunettes de soleil

- 1 laguiole (couteau sentimental de Luc !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 
 

 

 

 

  

En commun :

  

- trousse de toilette

- trousse à pharmacie (anti caca mou, anti palu, anti vomi.... Merci à Fabien et Yves pour leurs précieux conseils médicaux !)

- appareil foto numérique

- chargeur de piles + 1 jeu de piles rechargeables supplémentaire

- "driver" et programmes de l'appareil foto

- 2 cartes mémoire 256 Mo + 2 cartes mémoire 128 Mo (+/- 1200 fotos de stockage)

- cable USB pour l'appareil foto

- lecteur carte mémoire (pour décharger nos fotos sans devoir brancher directement l'appareil foto !)

- 1 réveil

- 1 montre

- 1 bonde évier universelle

- 1 adaptateur prise courant électrique

- fil à linge

- pinces à linge

- 1 lecteur mp3 258Mo (un peu petit mais de toutes façons on écoute tjs les mêmes chansons en boucle!)

- "doubleur" prise casque pour le lecteur mp3 + 2 écouteurs

- guides de voyages (pour tous nos pays !!) + dico franco-espagnol + guide de conversation

- calculatrice

- carnet de route

- 1 lampe frontale

  

Et après le voyage, qu'est-ce qu'on pense de notre sac à dos ?

  

Tout ce qu'on avait emmené nous a servi, donc on a été très content de nos sacs !

  

Et surpris aussi car beaucoup de choses qu'on ne pensait pas autant utiliser nous ont énormément servi !!

Par exemple :

  

- le fil à linge : qui finalement se retrouve vite à servir à pleins d'autres choses que juste à suspendre le linge dans les chambres d'hôtels !

  

- la bonde universelle : indispensable si vous compter laver votre linge à la main ... car les boucheurs d'évier sont bien rares voir quasi inexistants en Amérique latine !

  

- le lecteur de carte mémoire : on a rencontré de nombreux routards qui ont "grillé" leur appareil foto en voulant le décharger directement sur les ordis des cyber-café ... en effet les variations et coupures de courant sont bien fréquentes dans ces pays !! De plus les lecteurs de carte sont bien plus rapides pour transférer les fotos !! 

  

- le lecteur MP3 : super sympa de pouvoir écouter sa musique dans les trajets de bus car le reggaeton c'est cool au début mais ça agace vite ... En plus, on a pu télécharger régulièrement d'autres musiques histoire de varier ... on a même fait des échanges de musique avec des locaux ... bref on vous conseille d'en emmener un pour accompagner votre périple ... et pas besoin de prendre le dernier cri ... un petit ça suffit largement !!

  

- les tongs : super utiles quand vous vous retrouvez dans des endroits cra-cra ... ce qui arrive assez souvent quand vous voyagez dans ces pays-là avec un budget-routard !

 

  

- le caleçon long : toujours super utile quand vous vous retrouvez dans des endroits un peu trop basiques ... genre le lit en paille, ou des draps trop douteux et qu'en plus il fait super froid genre au camping ... ça vous parait des situations insolites ou rares mais si vous pensez cela c'est que vous n'êtes pas encore partis à l'assaut de certains pays en Amérique Latine ! Bref, vous l'aurez compris, le caleçon long ultra sexy nous a bien dépanné !!

 

  

- les sandales de marche : Ok Ok on vous l'accorde, on ne se baladera JAMAIS en France avec ça aux pieds ... ça a un côté "beauf" indéniable, mais c'est super pratique pour ce genre de voyage ... à partir des pays chauds, on ne les a plus quitté ... Après plusieurs mois de chaussures de marche,  vos doigts de pied et votre compagnon de route vous en seront éternellement reconnaissants !!  

  

Néanmoins certaines choses nous ont manqué ...

Par exemple :

- un JEAN's ... eh oui on en a vite marre de porter tous les jours des affaires de "trek" ... du coup on s'en ait acheté assez rapidement (faux jean levi's en bolivie ... prix défiant toute concurrence !!) En jean, on passe un peu plus inaperçu, on se sent moins touriste quand on est en ville ou quand on allait boire un verre tranquille le soir !!

"Un touriste se reconnait au premier coup d'oeil. C'est un individu habillé d'une manière telle que s'il se trouvait dans son propre pays, il se retournerait dans la rue en se voyant passer."
(Philippe Meyer)

 

Et on a été déçu de certaines affaires achetées avant le voyage ... 

  

- Les chaussures de marche "North Face" : les chaussures de Luc donc, ont tenu 3 mois ... un scandale vu le prix !!! Les chaussures de marion, des "Salomon", ont tenu grave la route ... super qualité et elles paraissent à peine usées ... alors on vous laisse choisir mais pour nous 'y pas photo !!!

Un conseil en tous cas, quel que soit la marque que vous achetez, prenez des chaussures "mixtes" où vous pourrez faire de la montagne, sans taper dans THE chaussures-de-marche-super-rigides, car il faut aussi pouvoir faire de la ville ... donc le meilleur critère de choix c'est : elles doivent être CONFORTABLES !!

  

- Côté vêtements, on a été un peu naïf de croire que les habits achetés avant le départ allaient nous durer une année ... portés 24h/24, ils s'usent à une vitesse hallucinante ... et vu les prix des fringues en Amérique latine, on s'en ait acheté régulièrement histoire de remplacer ce qui était troué ... en tous cas inutile de surcharger son sac avec des pulls ou des affaires trop chaudes car en Equateur, Pérou et Bolivie, toutes ces affaires sont super bon marché et de sûr, vous n'aurez PAS froid !!

    

Billets d'avion :

 

 

 

 Nous avons contacté de nombreuses agences de voyages spécialisées ou non dans l'Amérique Latine et les tours du monde! Mais voilà, notre projet, qui ne s'intègre pas dans les "pass-tour-du-monde" ne devait pas beaucoup les intéresser, puisque pratiquement aucune ne nous a répondu ... beaucoup demandaient qu'on leur paye leurs recherches !!

Parmis celles qui nous ont répondu, une seule était capable de nous fournir les billets une année à l'avance avec un tarif acceptable ! Donc, même s'ils n'ont pas été très sympas au téléphone avec nous (désolé mais on n'habite pas Paris!!!!), nous avons travaillé avec "les connaisseurs du voyage"

 

  

Et après le voyage, qu'est-ce qu'on pense de notre choix ?

  

Très mauvais choix en fait ... Pour plusieurs raisons :

 

- On a travaillé avec "Michel" de l'agence des Connaisseurs du Voyage sur Paris et il est aussi compétent qu'il est aimable ... un indice : il n'est pas aimable du tout ! En cours de périple on s'est aperçu que nos 2 derniers billets d'avion étaient périmés car édités plus d'un an auparavant ... Or on avait choisi cette agence seulement parce que c'était LA seule qui affirmait pouvoir nous fournir tous nos billets dés le départ ... ce qui était bien pratique en sachant qu'on n'avait pas d'adresse où réceptionner le reste des billets pendant le périple !!

(Pour la petite histoire, on s'est fait renvoyer 2  nouveaux billets d'avion à l'ambassade de France au Costa Rica. On les remercie d'ailleurs pour leur si gentil accueil !)

 

 

 

- On a payé 2400 euros par personne pour  tous les trajets en avion du voyage, c.à.d  5 vols ! Ce qui est cher bien sûr !! 

- Avec du recul, on se dit qu'on aurait peut être juste du prendre un aller pour l'Equateur et se débrouiller ensuite sur place car à aucune frontière (à part Cuba !) ils demandent de justifier la sortie de leur pays ! De plus, il y a certains vols qu'on aurait pu éviter comme par exemple le passage Amérique du Sud-Amérique Centrale (vol "Venezuela - Costa Rica"), car à la place on aurait pu traverser par la Colombie (la Côte Caraïbe étant très sûre en ce moment !) pour passer au Panama par bateau ... mais quand on a préparé le voyage, on n'avait pas du tout l'idée de passer par la Colombie ... Si c'était à refaire on le ferait car parait-il que c'est un pays magnifique !!

 

 

Mais pour nous, le fait d'avoir eu des vols de prévu ça a été une BONNE solution car sans ces quelques dates où il fallait qu'on soit dans tel ou tel pays, on serait encore quelque part en Amérique du Sud, tellement il est dur de quitter certains endroits fantastiques !!!

  

Assurance - Assistance :

 

 

 

 

Pour le choix de notre assurance, nous avons longuement hésité. Les  assurances spécifiques, type "Avi-International" (que la plupart des voyageurs choisissent ...) ne rentraient pas dans notre budget ; il faut compter près de 1100 euros par an pour deux personnes !

Pour nous, l'important était avant tout une assistance (rapatriement sanitaire, prise en charge des frais médicaux et hospitalisation sur place ...) et une responsabilité civile (car n'ayant plus de loyer à payer, on n'était plus couvert !). La difficulté consiste à trouver une compagnie d'assurance qui vous couvre pour un séjour de plus de 90 jours à l'étranger !

 

Après avoir fait le tour de nombreuses assurances, nous avons choisi "AXA assurance" pour notre contrat de responsabilité civile, valable pour un séjour touristique à l'étranger d'une année pour un montant de 42 euros par personne (dans notre cas, le conjoint étant ayant droit, nous n'avons souscript qu'une seule police d'assurance !).

Pour le contrat d'assistance, nous avons opté pour la MACIF. En effet dés que vous êtes sociétaire à la MACIF (pour votre assurance voiture par exemple ...), vous êtes titulaire du "régime-prévoyance-familiale-accident" qui comprend une assistance valable pour un séjour touristique jusqu'à une durée d'un an. La MACIF soutraite cette assistance chez "Inter Mutuelle Assistance".

Dans notre cas, on a stoppé le contrat d'assurance de notre voiture à la MACIF et on a juste gardé la partie "régime-prévoyance-familiale-accident" ; ce qui nous a coûté environ 50 euros par personne pour l'année (comme pour la RC, une seule police souscrite, le conjoint étant ayant droit!). Attention, il faut juste être à jour avec la sécurité sociale.

Enfin pour plus d'infos, tout est très bien expliqué ici : http://toursdumonde.free.fr/

 
Et après le voyage, qu'est-ce qu'on pense de notre choix ?
 
 
 
Durant cette année de voyage, on n'a jamais eu besoin d'utiliser ni l'assistance, ni la responsabilité civile, donc on ne saura jamais si les 2 contrats qu'on a souscrit avant le départ sont vraiment efficaces une fois sur place !
 
 
 
 
 
En tous cas, au niveau prix, après avoir discuté avec de nombreux autres voyageurs, c'est LA solution la plus économique pour se couvrir durant 1 an de voyage à l'étranger !! 
 
 

Sites de voyage utiles pour préparer son périple :

Voici quelques liens de sites sympas qui changent des tradi' sites " Le routard" ou "Lonely Planet" ...

 

Aventures du Bout du Monde : on s'est beaucoup appuyé sur ce site pour la préparation de notre périple :

 

 

Visoterra : Portail collaboratif dédié au voyage (forum, carnets de route, photos ...) traitant de tout ce qui tourne autour du voyage :  

 

Visoterra - Partagez vos Voyages!

 

City Comparator :   un petit coup de pouce  à un nouveau cite quie représent un initiative intérressante. Faites y un petit tour et aidez les à mettre à jour leur base de données pour le plus grand plaisir des voyageurs. 

 

Rogo comparateur de billet d'avion spécialisé :  Rogo est un comparateur dernière génération , il propose différents outils pour acheter son billet d'avion le moins cher : carte des prix, statistiques de prix et calendrier de prix.

rogologo.png 

Voir les commentaires