Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

Comme vous êtes beaucoup à nous avoir posé la question... Ben oui !! "Le Pérou c'est bien le Pérou" !!! Ici, il y a toujours une foto à faire... dur dur de les trier (... parlez en à Marion ...) !

Les 7 semaines que nous avons passées ici ont filé à une vitesse incroyable !... Vous n'allez pas l'croire mais on n'a pas réussi à voir tout ce qu'on voulait... et dire qu'il va falloir revenir ! En fait c'est difficile de choisir quoi voir et quoi faire tellement le pays est grand et offre de possibilités !

Nos souvenirs les plus forts ici, incontestablement l'ascension du Misti (et pour ceux qui l'ont demandé : hé non il ne faut pas d'O2 à 5825m... enfin c'est ce qu'on nous a dit !!!), l'arrivée sous le soleil au Machu Picchu au p'tit matin, et enfin la Cordillière Blanche, petit paradis des amateurs de montagne !

Après l'Equateur, on s'attendait à un accueil moins chaleureux, mais le contact avec les péruviens est très facile... Ils sont toujours partants pour un brin de causette et prêts à aider 2 français en détresse... à l'exception de certains chauffeurs de taxi...! Et dés qu'on prend le temps de sortir des sentiers battus, on découvre un pays authentique bien différent de celui des grands axes touristiques !

Il est aussi facile de voyager au Pérou qu'en Equateur, mais contrairement à nos idées-reçues, la vie au Pérou reste moins chère... eh oui ici la monnaie n'est pas encore le fameux billet vert !! Du coup on a pu manger mieux (adios le tradi pollo-papas fritas !), et se loger mieux au même prix !

En parlant budget, voici nos dépenses... comme en Equateur, nous avons dépensé 39 $ par jour pour 2, mais avec un bémol, sans le chemin de l'inca, qui reste vraiment à prévoir à part dans son budget !

Et voici le moment de vous donner notre désormais traditionnel "petit tableau de fin de pays"  (moyenne par jour et à 2) :

 HOTEL  6.60 $
 BOUFFE  10.00 $
 VISITES-LOISIRS  13.60 $
 BUS-TAXI  4.20 $
 LE CHEMIN DE L' INCA (4 jours de trek + Machu Picchu)   550.00 $

 

Voilà, le Pérou c'est bel et bien fini pour nous... et bonjour la Bolivie !!

 

   

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

Puno, notre dernière étape au Pérou, où parait-il les gens y consomment le plus de poulet de tout le pays... vous serez contents de le savoir !!. Nous nous y arrêtons, non pas pour y manger du poulet, mais pour découvrir le très célèbre  lac de la région... le lac Titicaca !! C'est le lac naviguable le plus haut du monde dont la plus grande partie se trouve du côté péruvien et l'autre du côté bolivien.

Nous partons le lendemain matin à la découverte des îles du lac. Nous embarquons dans un bateau avec 25 autres personnes... dont beaucoup de francophones nous semble-t-il. Après une petite heure de naviguation, on arrive aux îles flottantes "los Uros", îles artificielles en roseaux, où vivent les descendants des indiens Uros... grâce à la pêche... mais surtout du tourisme !!! Du coup c'est très joli, on peut y faire de fantastiques fotos mais le tout paraît bien théâtral... dommage !

   
   

Chaque île regroupe 4-5 familles. Peu d'hommes y sont présents la journée car ils travaillent tous à Puno. On visitera 2 des îles flottantes puis on se dirige vers une autre île (bien réelle cette fois-ci...) pour y passer la nuit. 3h de navigation sur le lac nous attendent pour atteindre l'île d'Amantani mais c'était sans compter les problèmes mécaniques de notre bateau !! En effet au beau milieu du lac (et c'est qu'il est vachement grand !!... 8000km2...!), notre moteur a des ratés et finit par caler sans vouloir redémarrer !!! On dérivera pendant + de 2h... heureusement le beau temps est au RDV... et on en profitera pour faire connaissance avec les autres passagers... c'était ça ou la mutinerie !! On se rend compte que le bateau regorge de québecquois et de français !

Après un ingénieux bricolage, nous repartons à une allure + que ralentie mais on avance c'est l'essentiel ! Et enfin vers 16h, nous accostons sur l'île, tous affamés car le petit-dèj est bien loin ! On se répartit tous dans des familles, et on en partage une avec Stan et Dom, 2 autres frenchies... + on est de fous, + on rit !

Il y a 9 communautés sur l'île, soit 120 familles, soit 5000 personnes vivent ici ! Nous faisons connaissance avec Constantino et sa famille qui vivent dans une très jolie maison sur les hauteurs de l'île.

 

   

Après un p'tit repas, nous partons à la découverte de l'île... c'est hallucinant de voir cette étendue d'eau autour sans limite à l'horizon... on croirait la mer, sauf que l'on ne se trouve pas au niveau de la mer... mais à + de 4000m d'altitude !! On ira jusqu'aux 2 temples dans les hauteurs de l'île, où le village y célèbre la pachamama (terre-mère!) et la pachatata (terre-père!) et nous assisterons à un magnifique coucher de soleil !

   

Le soir, nous faisons plus ample connaissance avec la famille autour du repas, puis nous partons à la fête du village... mais avant il faut s'habiller ! La famille nous prête bonnets-ponchos et tuniques traditionnels... impossible à refuser (et pourtant... on a tout essayé !)! Et c'est parti pour le bal... musiciens à gogo, tout le monde en tenue de fiesta, bref bon fous rires et ambiance super chaleureuse ! Et Dom se déchaînera tellement sur le dance floor qu'il en déchirera son pantalon !!

Lever difficile au petit matin malgré une nuit bien agréable... pas trop frisquette. Un rapide petit-dèj et nous disons adios à la famille de Constantino avant de repartir sur notre bateau... le même que la veille. Et vu la quantité d'alcool de la veille au soir, on doute fortement que le mécano se soit penché sur le moteur ! En effet à peine démarré, le moteur cale ! Mais après quelques ratées, nous finirons par repartir... direction une autre île à 1h de là... l'île de Taquile !

L'île de Taquile est + petite que celle d'Amantani... ils ne sont que 2000 personnes à y vivre. Et comme Amantani, ce sont des îles de rêve... pas de voiture... ni même de vélos d'ailleurs !... et autre surprise pas de chien ! Nous flânerons quelques heures sur cette île bien tranquille avant d'en descendre les 584 marches pour accéder au petit port où nous attend notre bateau... et nous croiserons les habitants qui les montent chargés de toutes leurs vivres... impressionnant !!

 

 

   
   

 

 

De retour à Puno sous la pluie, nous ne filerons pas sous une bonne douche chaude... car l'eau est froide ! Du coup on se rejoint avec Stan, Dom, Paulo et Antoine pour un apéro dans un p'tit bar tout tranquille... soirée très sympa... entre idéalistes !

Demain départ pour Copacabana... en Bolivie !!

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

De retour du chemin de l'inca, on décide de passer quelques jours sur Cuzco, ville bien agréable (quoique très touristique... donc bien chère!). Son architecture coloniale est vraiment fascinante... les espagnols ont construit la ville par-dessus l'ancienne cité inca ; du coup les murs incas sont encore visibles partout... curieux mélange !

   

Cuzco c'est aussi le point de départ pour la vallée sacrée, berceau de l'empire inca. Cette vallée, comme vous le devinerez, regroupe donc un grand nombre de vestiges incas en tout genre, dans un rayon d'une 50aine de km de la ville. On vous épargnera tous les sites et petits villages rencontrés car même nous on s'y perd (... et on a beau être alsaciens mais là les noms sont encore bien plus compliqués que par chez nous !). On va donc vous faire découvrir nos coups de coeur...

Direction Pisac, tout d'abord, petit village à environ 32km de Cuzco où se trouve le site archéologique le plus fascinant après le Machu Picchu. En arrivant, on découvre un charmant village haut en couleurs car en pleine fiesta !... Le 225ème anniversaire d'un ancêtre inca... Du coup on reste un long moment sur la plaza de armas à observer les différents groupes défiler.

   

Puis on fait un p'tit tour au marché car Pisac est parait-il réputé aussi pour ça ! Donc à nouveau pleins de Fotos (...eh oui et pour ceux qui s'inquiètent, on sait bien que ça s'écrit PHotos comme philosophie... alors pas d'inquiétude on ne perd pas notre français !) 

   

Ensuite on négocie sec un taxi pour aller aux célèbres ruines... c'est un lieu hautement touristique donc les prix ont tendance à flamber et les gens oublient bien souvent qu'ici on est en Amérique du Sud et que les prix se discutent (on payera 4 soles...quand le couple avant nous en payera 30... on a pourtant essayé de leur expliquer... mais rien à faire) !!

Les ruines sont effectivement fascinantes car dans un cadre montagneux magnifique ! On passera presque tout l'après midi dans ce panorama splendide... mais rapidement fatigués on ne visitera pas tous les recoins ! On redescendra à pied au village, le long des terrasses andines.

   
   

Puis nous partons sur Ollantaytambo (...on vous avez prévenu pour les noms !), autre village au coeur de la vallée sacrée.  Nous étions déjà passé dans ce village en allant au km82, début du trek du chemin de l'inca, mais sans pouvoir s'y arrêter longuement.  Nous y arrivons en début de soirée et flânerons un long moment dans ces ruelles vraiment charmantes quand il n'y a quasi plus de touriste !

 

 

 

Au matin, nous y visitons les ruines de la célèbre forteresse, très jolies mais là on commence à saturer avec toutes ces vielles pierres !! Du coup on part sur Urubamba, autre village, où un combi nous laisse à l'entrée du sentier menant aux Salinas... De là une petite heure de grimpette dans la montagne avant de découvrir les fameuses Salinas... mais qu'est-ce donc ?... Ce sont des bassins de sel datant des incas toujours entretenus et exploités depuis. Le spectacle est époustouflant... imaginez 4000 bassins, à flanc de montagne, aux couleurs étincelantes et toutes différentes !! Nous y rencontrons Sedo, qui a travaillé pendant 40 ans dans ces bassins et qui va nous apprendre des tas de choses passionnantes ! Nous y passerons presque tout l'après midi avant de repartir vers Cuzco.

 

 

   

 

Dernière nuit à Cuzco, avant de prendre un bus pour Puno dernière étape péruvienne avant la Bolivie !  

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

 

 

 

Le chemin de l'inca, c'est le trek le plus connu du Pérou (et sans doute même d'Amérique du Sud !) car en 4 jours il mène jusqu'au non moins célèbre Machu Picchu. Pour résumer nos 3 premiers jours de trek voici, selon nous, les 10 commandements du parfait trekkeur du chemin de l'inca ! 

  1. I. Pour ces 4 jours sur les traces des incas, beaucoup d'argent tu dépenseras.
  2. II. En groupe de 20, pas moins tu partiras.
  3. III. Ici point d'español, seulement l'anglais tu parleras.
  4.  
  5. IV. Ta crème solaire ou ton anti-moustique tu mettras, seulement aux endroits prévus pour ça.
  6. V. Sous la pluie sans broncher tu marcheras, et un poncho en plastique aux couleurs ridicules, fièrement tu arboreras.
  7. VI. Après t'être lavé les mains dans des p'tites bassines prévues pour ça, 4 fois par jour dans la grande tente tu mangeras.
  8. VII. Une foto des nombreuses ruines que tu croiseras, difficilement sans touriste tu prendras.
  9. VIII. Tous les matins au réveil, un maté de coca dans ta tente on t'amènera.
  10. IX. D'interminables marches tu graviras et au passage du fameux col à 4200m tu en chieras, mais point tu ne chouineras car les porteurs trimeront plus que toi.
  11. X. Quand tous ces commandements-là tu accepteras, pleins les yeux tu en prendras, et enfin le Machu Picchu tu admireras !!! 

 

   
   

 

 

 

 

Au matin du 4ème jour de trek, après une nouvelle nuit de pluie, lever à 4h du mat'... et on hésite à ouvrir la tente pour voir le temps qu'il fait... Enorme surprise...le ciel paraît bien dégagé... alors on croise les doigts pour que ça dure car dans quelques heures on sera enfin au Machu Picchu !

Rapide petit-dèj, on plie la tente et c'est le grand départ. Après une petite 1/2h, on arrive devant le dernier point de contrôle du chemin de l'inca. Tous les trekkeurs s'y retrouvent car la porte ne s'ouvre qu'à 5h30.

Un dernier coup de tampon et plus que quelques km de marches à gravir. Mais attention à partir de là un bon équilibre et un rétroviseur s'imposent car ça se bouscule... En effet à l'approche du Machu Picchu les gens deviennent fous et commencent à courir... à croire que le Machu Picchu risque de s'envoler avant leur arrivée !!

Enfin au bout d'un dernier interminable escalier (on a arrêté depuis un bon moment de compter les marches... aaahhh ils étaient vraiment très forts pour ça les incas !), Inti Punku, la porte du soleil, apparaît au bout du chemin. Et on peut dire qu'aujourd'hui elle porte bien son nom car il fait grand soleil !!... On oublie bien vite les derniers jours de pluie et les mauvaises nuits dans nos sacs de couchage humides !

Tout le monde connaît le Machu Picchu, on l'a tous déjà au moins vu en foto, du coup avant d'arriver au site on pense vraiment à quoi s'attendre... Mais quand on passe la fameuse porte du soleil on en a le souffle coupé tellement le site est beau et grandiose !!

On se pose là un moment... plus personne ne parle et tout le monde observe le site qui petit à petit s'ensoleille... instants magiques !

Puis on entame la dernière descente, 1 petite heure, jusqu'au site... et plus on se rapproche, plus il en devient encore plus impressionnant ! On restera un bon moment sur la dernière partie qui surplombe le site pour y faire des milliers de fotos... avant d'y entrer enfin pour une visite guidée d'environ 2h... et encore on n'en verra qu'une toute petite partie !

Ensuite chacun retrouve enfin sa liberté !!!!

   

On décide de grimper au sommet du Huayna Picchu, le plus haut des pics qui surplombe le Machu Picchu, et cela malgré nos 4 jours de trek dans les jambes... si déjà on est là autant parcourir tous les recoins de ce site mystique !

 

 

Avant cette ascension, il faut signer un registre et le contre-signer au retour... juste au cas où (gloups !)... Par moments, des cordes nous aident pour les endroits les plus raides... sujets au vertige s'abstenir ! Mais arrivés en haut, ça en valait vraiment la peine !!! Splendide panorama sur tout le site !

 

   

 

De retour en bas, on fait un dernier tour sur le site afin d'y dénicher les derniers recoins pas encore visités... et enfin, épuisés, on attrappe le bus qui nous amène à Agua Calientes, village au bas de la vallée.

Là-bas, nous récupèrerons notre billet de train du lendemain et allons à l'hôtel réservé avant le trek...(première réservation en español par télephone...quel progrès !). Mais avant tout ça, ACHAT URGENT DE TONGS (surtout pour luc !) car nos baskets sont horriblement pourries !!!... aahhh vive le scholl !!!

Le lendemain journée-détente-totale à Agua Calientes où nous profitons des fameux bains thermaux avant de prendre le train pour rentrer à Cuzco.

 

En conclusion, le chemin de l'inca, c'est cher, il y a beaucoup de monde, depuis que l'accés au site est limité c'est impossible de le faire sans agence, le tout manque un peu d'authenticité, ça grimpe dur, mais franchement si c'était à refaire on le referait car après 4 jours de marche, découvrir le Machu Picchu sous le soleil au petit matin, ça reste un des moments inoubliables de notre voyage !!!

   

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

Depuis le temps qu'on était entouré de sommets de + 5000m, l'idée de tenter une ascension nous titillait... Arequipa, ville entourée de volcans, semblait être l'endroit idéal pour nous lancer ce défi !

Nous choisissons le Misti, volcan encore en activité culminant à 5825m... Il est nous paraît assez accessible car il n'a pas de neige, ni de glace au sommet... on n'est pas des alpinistes, et en baskets ça paraît possible... Le défi est alors lancé !! 

Lever matinal ce matin là pour aller à l'agence de Katherine y déposer le plus gros de nos affaires et récupérer le matos pour la fameuse ascension...! 5825m, ça faisait quelques jours qu'on en rêvait, mais ce matin ça nous fait plutôt frémir !!!

Après 1h de route, nous voici au pied du Misti... Waouhhh impressionnant... "El Señor" porte bien son nom ! Nous faisons connaissance avec David, notre guide, et le reste du groupe... décidemment bien européen... 2 belges, 3 allemands, 1 anglais, et nous les 2 frenchies !

 

 

Nous terminons nos sacs... oh oh ils sont carrément lourds... 5 litres d'eau chacun + les sacs de couchage + la tente... eh! mais elles sont où les mules ??... oh oh oh j'crois bien que cette fois-ci c'est nous les mules !! Allez on serre les dents et c'est parti !!...

Les voitures nous ont laissé à 3500m, et le campement se trouve à 4500m d'altitude... autant dire ça grimpe dur dur ! A la première pause, Richard, un 2ème guide nous rejoint. Au bout de 5h de marche, nous atteignons enfin notre camp de base... c'est fini pour cette 1ère journée ! Nous installons le campement et admirons le magnifique coucher de soleil avec en bas au loin les lumières d'Arequipa qui s'allument peu à peu ! Le sommet du Misti nous paraît tellement proche... mais non non non ce serait trop beau !

 

   

 

 

Une bonne soupe, des pâtes, un maté de coca bien chaud et au lit !... Il est seulement 19h mais lever très tôt dans quelques heures à peine !

En effet...il est minuit... c'est l'heure de se lever !! Après un petit (mais vraiment petit !) déjeuner, on prend juste de l'eau avec nous, on allume nos lampes frontales  et c'est parti mon kiki !! La montée dans le sable et la roche sera vraiment rude... Pour atteindre le sommet, à 5825m, il nous faut grimper plus de 1300m de dénivelé ! Petits pas par petits pas, on se rapproche du but... on en bave grave... mais on s'accroche !!

 

 

Au bout de 6h de marche, et après un magnifique lever de soleil, on arrive enfin au niveau du cratère du volcan... Mais il nous faut encore atteindre le point culminant... une croix au loin ! Ces 100 derniers m de dénivelé seront les pas les plus difficiles de notre vie ! On mettra encore 1h à atteindre cette croix à 5825m... MAIS ON Y ARRIVERA !!!!

Au sommet, on oubliera bien vite cette affreuse montée, la fatigue, les mains et les pieds transis de froid, les larmes et la sueur... et on écarquille les yeux pour admirer notre exploit à nous !!!! Et la vue qui s'offre à nous valait bien tous ces efforts !

Sur les 8 personnes du départ, nous ne serons que 5 à arriver au sommet... et non pas d'allemand à 5825m !!

 

   

5825 m !!!!!

 

On aura mis plus de 12h à monter jusque là... Il nous en faudra à peine 3h pour tout redescendre !! 'Faut dire que le chemin du retour n'est pas compliqué : à flanc de montagne, dans les coulées de cendres volcaniques... toujours tout droit !!!  Moi qui me moquait des gens avec 2 bâtons de marche... eh ben c'est bien utile dis donc !! 

 

   

 

 

Fiers de nous, c'est sur un petit nuage que nous arrivons à Arequipa... mais vous savez quoi... on le refera pas de sitôt... !!!

Le lendemain avant de quitter définitivement Arequipa pour Cuzco, nous allons faire un rapide p'tit coucou à la fameuse Juanita, enfant sacrifiée par les Incas il y a 500 ans, et retrouvée congelée au sommet du Chachani en super état de conservation en 1995. Impressionnante....

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

Nous quittons la Cordillière Blanche pour nous rendre directement à Pisco sur la côte, au sud de Lima où nous ne ferons que passer... juste une traversée rapide de la ville le temps de changer de bus. Nous arrivons à Pisco plutôt reposés malgré ces longues heures de trajet... faut dire que notre bus de nuit jusqu'à Lima était bien classe sans le vouloir... hôtesse et même un repas à bord !!

Dans la ville, nous assistons à une parade des écoles... Tous les gamins déguisés sont très fiers de défiler dans la rue et ils s'amuseront beaucoup à poser pour nous... pour sûr de futures stars !

 

Depuis Pisco, nous projettons d'aller visiter les îles Ballestas, aussi appelées les "Galapagos du pauvre"... ce qui doit pouvoir rentrer dans notre budget alors ! En effet, le lendemain nous partons pour Paracas, petite station balnéaire et réserve naturelle, d'oú partent les bateaux pour les fameuses îles !

A notre arrivée on se rend vite compte qu'on n'est pas les seuls à avoir eu cette idée... des 10aines de touristes attendent déjà pour embarquer. Pour passer le temps, on s'amuse alors avec les pélicans qui se pavanent sur la plage afin d'obtenir des poissons jetés par les gamins du village... spectacle bien comique !

 

Et c'est à notre tour d'embarquer... Sur le tajet vers les îles petit stop pour admirer un "candélabre" creusé sur une dune et visible seulement depuis la mer... Ça fait étrangement penser aux lignes de Nazca et il daterait de + de 3000 ans...alors là chapeau !

Et au loin apparaissent enfin les îles... Elles sont recouvertes de milliers d'oiseaux de toutes sortes de la mouette au pingouin ! Par endroit elles sont noires tellement il y en a !... Mais le plus impressionnant pour nous seront ces milliers de phoques qui squattent les plages et grottes !... L'occasion bien sûr pour Luc de parfaire son imitation favorite... je crains le jour où nous croiserons des crocodiles... pour ceux qui le connaissent bien vous comprendrez pourquoi !

 

On s'est régalé du spectacle des phoques jouant dans l'eau près du bateau, des bébés entassés par milliers sur la plage de la "maternité"... bref grandiose et quel bruit !!  Et vu le nombre d'oiseaux et de phoques ici... c'est pô bon d'être un poisson dans l'coin dis donc !!

 

   

 

 

De retour sur Pisco, le temps de récupérer nos affaires et nous voici en route pour Ica plus au sud sur la côte.

Le lendemain, découverte de la région d'Ica, et donc forcément visite d'une distillerie... de pisco ! On en trouve une artisanale, El Catador, qui est assez réputée dans le coin. Ils y font aussi du vin blanc... mais surtout des liqueurs de Pisco toutes plus goûtues les unes des autres...car bien sûr nous ne pouvons repartir sans une dégustation des produits de la cave !  

 

   

 

Plus tard, nous partons pour Huacachina, une oasis situé à quelques km de Ica. Paysages désertiques magnifiques avant de découvrir l'oasis !...

Ici, la spécialité locale c'est le surf des sables !! Alors à vos planches.... Après un premier essai bien galère, nous rencontrons 2 quebecquois déjà croisés en Equateur, Marjolaine et François, et nous décidons de s'attaquer ensemble à la plus haute des dunes pour perfectionner notre technique de glisse sur sable....On ne pouvait pas rester sur un échec !

 

   

 

Conclusion... c'est assez funny surtout si on "wax" bien sa planche à la cire de bougie... mais les remontées de dune c'est vraiment galère !...A quand des tire-fesses sur sable ?... Pour nous récompenser un bon apéro et retour sur Ica...ensablés !

 

 

Le lendemain, Marjolaine et François nous rejoignent et nous partons tous les 4 pour Nazca plus au sud. Après 2h30 de bus, nous organisons notre journée suivante et on décide de se faire un brin de cuisine pour le soir... au menu gratin de pâtes... Dîner en terrasse accompagné d'un bon p'tit vin du chili... on risque de le regretter demain matin mais bon on aime les soirées à refaire le monde... et avec l'accent québecquois c'est bien plus sympa !

Le lendemain, direction l'aérodrome ... afin de survoler les fameuses lignes de Nazca ! Nous embarquons à bord d'un petit cesna, avec un papillon au creux du ventre... mais on n'a pas le temps de se poser trop d'questions que nous voici déjà dans les airs !

 

   

 

Nous survolons la ville, quelques montagnes puis le désert... et d'un coup au milieu de nulle part les premières lignes apparaissent ! La "baleine" sur la droite vous la voyez...et là la "baleine" sur la gauche maintenant...et là-bas le "chien" sur la droite, la droite et là sur la gauche, la gauche... puis le "colibri" sur la droite, la droite....et là le "colibri" sur la gauche, la gauche...et là le vomi dans le sachet direct !!! En tout nous verrons une 15aine de formes et lignes en tout genre... mais on est vraiment secoué pire que dans la pub orangina !! Les lignes de Nazca sont vraiment impressionnantes surtout qu'elles ne sont visibles que de là-haut... mais bon ça y est on les a vu ... une fois ça m'suffit !

 

 

Le temps que notre estomac se remette un peu (ahh il était bon le vin hier !) et nous voilà partis avec Marjolaine et François pour le cimetière de Chauchilla. De nombreuses tombes ont été mises à nue et on peut y voir des momies super bien conservées... brrr brrr... les morts-vivants sont de retour parmis nous ! Le site avait été saccagé par des pilleurs avant d'être découvert par les archéologues, et du coup tout le long du chemin, on marche sur des milliers de fragments d'os, de tissus... datant de 6000ans !...Complètement crazy terrifiant...François y dégotera même une dent !!

 

   

Voilou, nous quittons Nazca ce soir pour Arequipa toujours plus au sud... Nous quittons Marjolaine et François qui s'en vont vers Cuzco. On risque de se recroiser en Bolivie... alors bon trip d'ici là et hasta luego los amigos !!

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Pérou

A Nazca, en attendant le bus de nuit qui nous conduira jusqu'à Arequipa, nous rencontrons 2 hollandais aussi déjà croisés en Equateur, Wouter et Cynthia ... nous décidons de faire un bout de route ensemble.

A peine arrivés à Arequipa,  nous dégottons un hôtel sympa, et on commence à organiser les prochains jours, étant tous les 4 intéressés par un trek dans le canyon del colca, le plus profond canyon au monde ! Après s'être bien renseignés auprès d'une guide locale (merci Katherine!), nous décidons de partir 4 jours seuls... ça paraît facile et bien balisé.

Puis découverte d'Arequipa... la plus belle ville que nous ayons visité jusqu'à présent ! La plaza de Armas entourée de ses arcades et balcons, est magnifique... nous y flâneront de longues heures...! Un concert y est organisé en vu du référendum national du dimanche 30/10. Les péruviens doivent se prononcer sur une unification ou non des moultes provinces du Pérou afin de ne former plus que 5 régions. Le concert sur la plaza de Armas est en faveur du OUI...vive la démocratie !!

Nous visiterons l'incontournable monastère de Santa Catalina... une ville dans la ville...un dédale de ruelles tout en couleurs... il y aurait encore une petite trentaine de nonnes qui y vivraient...mais nous on les a pô vu !... C'est un des hauts lieux touristiques d'Arequipa, et même du Pérou...et on comprend pourquoi...on y est resté plus de 2h tellement c'était beau !

   

Dans l'après midi nous assisterons à la préparation d'une fête religieuse dans la rue...des 10aines de dessins fait à la sciure de bois orneront le sol en vu  de la grande procession qui y défilera le soir pour le saint des miracles !... Ambiance colorée et bien festive !

   

Le lendemain, lever bien matinal à 4h30 afin d'attrapper le bus qui nous emmènera jusqu'à Chivay, un des premiers villages situé à l'entrée du  canyon del colca ! Quelle surprise en grimpant dans le bus...rempli de bidasses avec leur gros fusil entre les genoux (à prendre dans le sens propre du terme !!!!) et qui apparemment se rendent dans tous les villages du canyon pour organiser au mieux les élections du lendemain. 

A Chivay,  nous embarquons dans un collectivos (vieille guimbarde américaine...) totalement rétro, comme on les aime... 1er baptême dans la voiture de Dick Rivers pour les derniers km jusqu'à Yanque, notre première étape.

Nous découvrons Yanque, petit village désertique mais plein de charme. Nous improvisons un pique nique et partons à la recherche d'un toit pour la nuit... un peu galère mais on a fini par trouver.

Le propriétaire se propose de nous faire visiter les alentours. Ballade de 3h fantastique à travers les andenes pré-incas (terrasses agricoles toujours utilisées), les colcas (sortes de niche creusées dans la roche qui datent aussi de la période pré-inca et qui servaient de garde-manger). Luc scotchera longtemps sur les systèmes d'irrigation des champs que nous traversons... échange interminable entre passionnés !

Après 1h de marche, nous arrivons aux ruines d'Uyo-Uyo... site assez grand et très peu connu bizarrement ! Les maisons pré-incas sont plutôt en bon état ...impressionnant ! Plus loin nous croiserons un alpaga et son proprio aux yeux bleus...non pas le proprio....mais bel et bien un alpaga aux yeux bleus !...trop mi-mi !

   

De retour sur Yanque, nous allons prendre quelques fotos de la porte à l'entrée du village... avec le coucher du soleil, petit délire artistique avec nos ombres ... assez funny !

Soirée à jouer aux cartes...avec Luc on apprend pleins de jeux hollandais...plutôt calés en cartes dis donc ! Et au menu... viande d'alpaga...! Super tendre comme viande...hummm...mais malgré tout on ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour le magnifique alpaga aux yeux bleus croisé cet aprèm'! Fin de cette première journée bien sympa... mais là il faut se glisser dans notre lit tout froid...brrr brrr !

Au matin nous nous renseignons bien sur les horaires de bus car aujourd'hui c'est le jour du référendum, et tout est un peu perturbé...Les gens sont obligés d'aller voter de 18 à 60ans...sinon ils doivent payer une grosse somme d'argent à l'état et perdent tous leurs droits civiques... bref re-vive la démocratie !!

Direction Cabanaconde, situé à 3287m, village où notre trek commence vraiment !

Et nous voilà partis à travers les magnifiques paysages du canyon del colca... 5h de marche nous attendent jusqu'à Llahuar, notre destination du jour, qui est situé à 2020m ; et oui soit + de 1000m de dénivelé à descendre... aie aie aie les genoux ! On  finira quant même par trouver un tout petit coin d'ombre pour pique-niquer en cours de route...hummm...et c'est reparti !

   

Arrivés au bas du canyon, une surprise de taille nous attend : le pont qui doit nous permettre de traverser le rio colca...et ben il existe pas...il est en cours de construction...oh oh ! On restera un bon moment à étudier les diverses possibilités pour traverser, quand nous verrons des gamines venir vers nous depuis l'autre côté...ok nous avons notre solution....à notre tour de se mouiller les pattes ! Les fillettes, amusées, nous aideront à passer la rivière, et après un peu d'escalade, nous voici enfin de l'autre côté du canyon !

Encore une petite heure de marche et on arrive enfin soulagés à Llahuar car la chaleur devient vraiment insupportable! Nous y découvrons juste quelques cabanes un peu rustiques mais plutôt confortables... Le proprio a aménagé un bassin d'eau chaude naturelle...trop classe ! C'est la tombée du jour qui nous forcera à sortir de l'eau...

Dîner à la lueur des bougies bien sympa avec au menu, des truites pêchées pendant qu'on barbotait...elle est pas belle la vie !! La nuit sera bien agréable même si un petit chat noir a décidé de squatter le lit avec nous toute la nuit...rien à faire...trop têtu l'animal !!!

Lever bien matinal... on a compris la leçon de la veille...on va essayer d'éviter de marcher sous la canicule et surtout on emmène plus d'eau...(vive les pastilles chlorées !). Après un copieux petit-dej, on attaque d'abord une grosse montée,  700m de dénivelé... avant de redescendre pour Sangalle, notre nouvelle destination ! La montée sera rude mais au sommet superbe vue sur Sangalle, oasis perdue au milieu de cet énorme canyon !

A l'arrivée, après 4h de marche, nous découvrons l'oasis avec ses différents ensembles de "cabanas", sortes d'hôtels assez rudimentaires...enfin seulement  pour ce qui est du logement... Après un petit tour, nous optons pour "El Paraiso"...et il porte plutôt bien son nom !!!

On passera le reste de l'aprèm tout en farniente... en barbotant à nouveau mais cette fois-ci dans une fantastique piscine ! Lieu vraiment paradisiaque et tellement tranquille...! Ici on assistera même à notre premier "crachat de lama en pleine face" de 2 touristes trop curieux, vraiment très drôle...surtout quand ça arrive aux autres !!!

   

Après un repas rapide, nous irons tôt au lit car demain une journée de folie nous attend !

A peine quelques heures de sommeil et il nous faut déjà repartir... Lever à 1h30 du mat '...si si vous avez bien lu !... En effet on est au bas du canyon à 2180m, et il nous faut remonter jusqu'à Cabanaconde, qui n'est finalement qu'à 3km, mais à 3287m d'altitude !! Le problème c'est que le seul bus qui nous permet d'aller voir voler les condors sur la route vers Arequipa part à 6h du mat' de Cabanaconde... donc pas le choix, on doit marcher avec nos lampes de poche !!

Bien contents d'avoir bouclé nos sacs avant de se coucher, un rapide petit dej fini de nous réveiller et nous voilà prêts à attaquer cette terrible montée ! Nous arriverons en 3h environ au sommet, juste à temps pour profiter d'un fantastique lever de soleil sur le canyon !!..Waouhh ça vaut bien tous nos efforts !

Arrivés à  Cabanaconde, nous grignotons rapidos un petit morceau et embarquons dans ce fameux bus qui nous emmène jusqu'à la "Cruz del Condor"... mirador naturel d'où nous pouvons observer des condors voler au petit matin ! Ils utilisent les courants thermiques ascendants et passent juste à côté de la fameuse croix ! Nous y verrons 5 condors, vraiment majestueux... on comprend pourquoi cet animal est le symbole mystique de nombreuses civilisations andines !

 

   

Retour sur Arequipa et repos bien mérité... car c'était vraiment le trek le plus éprouvant qu'on ait fait jusque là ...! Et il va nous falloir remplacer tout ce qu'on a cassé pendant ce trek... les lunettes de soleil à Marion...le pantalon de Luc... et certainement notre appareil foto qui est entrain de nous lâcher (fotos de condors impossibles...dommage) !!!....Au fait le résultat du référendum... le NON l'emporte....!

  

 

  

 

 

  

 

Voir les commentaires