Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Le lendemain soir de notre arrivée à Uyuni, nous allons chercher Maryline et Bertrand au terminal de bus ... où ils finiront par arriver après 2h de retard et 3 pannes de bus !! On termine nos préparatifs ensemble, car demain on part pour quelques jours ... à la découverte du célèbre Salar d'Uyuni !!!

Après un solide petit-dej, et après avoir fait nos dernières courses (... gants et bonnets pour le froid !!), on se rend à l'agence de tourisme. Là-bas, on doit y retrouver un couple d'américains qui complètera notre groupe. Mais les amerloques ne seront pas là, bloqués parait-il quelque part entre La Paz et Oruro ... du coup (par on ne sait quelle magouille d'agence ...), ils seront remplacés au pied levé par Rosalie et Samuel, un couple suisse bien sympatoche !!

Tout en chargeant le 4x4, on fait connaissance avec notre chauffeur-guide, Lucas, rapidement surnommé "Grincheux", et notre cuisinière, Hilda. Et nous voilà partis tous les 8, direction parait-il les plus beaux paysages d'Amérique latine !!... On est tout excité dans la voiture ... de vrais gamins de colonies de vacances impatients d'arriver !!

On est encore dans la saison des pluies (... on se souvient bien de l'averse de grêle à Tupiza !), donc on a un peu peur du temps très changeant à cette époque ... mais une fois de plus la chance nous sourit, car en arrivant au salar, c'est grand soleil !!!

On fait un petit arrêt juste avant le salar, dans le petit village de Colchani, où les habitants vendent leur artisanat ... de sel !!... Résultat un peu kitch ... alors désolés pour les amateurs mais on n'a rien acheté !

Nous arrivons enfin au début du salar ... et là, les mots nous manquent pour décrire le spectacle qui s'offre à nos yeux ... Comme pour le Machu Picchu, on pense savoir à quoi s'attendre avant d'y arriver grâce aux nombreuses fotos, mais comme pour le Machu Picchu, ces fotos ne rendront jamais cette réalité hallucinante que l'on découvre de ses propres mirettes !!! 

     
         
     

Le salar d'Uyuni, immense désert de sel perché à 3700m d'altitude, est à cette saison complètement inondé. La couche d'eau de quelques cms transforme cette étendue de sel en un immense MIROIR !! Impression d'infini hallucinante !!!! On distingue à peine l'horizon, et seuls quelques nuages et sommets au loin nous permettent d'imaginer la limite entre le ciel et le salar !! On se croit sur une autre planète ...

     
         
         

Bien que l'eau rende inacessible une grande partie du salar, on peut au moins se rendre jusqu'à l'Hôtel de Sel, qui vous l'aurez deviné est tout en ... SEL ! Et voilà comment on se retrouve à patauger "en schlapi au salar d'Uyuni" !!

On n'y verra pas le temps passer ... et je pense que tous les gens présents ce jour-là auraient souhaité la même chose : "Que ce moment ne s'arrête jamais" !!!

     

  1.  

Mais voilà toutes les bonnes choses ont une fin (... snif...), et notre chauffeur nous ramènera à la dure réalité ... il faut déjà repartir ... Hilda nous attend pour le repas à Colchani ! Au menu, quinoa, côte de porc, salade, et ... quelques cheveux de la cuisinière !!... mais notre Hilda est tellement gentille que personne n'osera moufter !! 

Nous remontons en voiture, plus hystériques que jamais, avec toutes nos images en tête et ... nos milliers de fotos !! Notre groupe est super sympa, et de nombreux fous rires ponctuent le trajet tout au long de la journée ! Nous ferons un rapide arrêt au "cimetière de trains", où des tas de locomotives du siècle dernier sont entassées en plein désert ... spectacle émouvant bien différent du salar !

Quelques heures de voiture plus loin, et nous voici au village de Culpina, notre étape pour la nuit. L'auberge est bien rustique comme toutes celles qu'on croisera sur la route durant ces quelques jours ... mais celle de ce soir est grand-luxe car une bonne douche chaude nous attend !

Pour passer le temps, on fait un rapide tour du p'tit bled, et les garçons seront réquisitionnés pour un match de FOOT ! Les équipes s'organisent rapidement ... France+Suisse / Amérique du Sud (... un avant-goût de la coupe du monde ??) ! Ce match se soldera par une victoire franco-suisse: 6 à 5 ... et à 4000 m d'altitude c'était pas gagné !!!

 

Un bon repas (... et sans cheveu de Hilda, surnommée malgré tout "Moumoutte") viendra clôturer cette première journée ... et tout le monde va se coucher la tête remplie d'images magiques !! Demain, l'aventure continue ... direction le Sud Lipez !

 

  

  

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Eh oui, après quelques mois, nous voici de retour en Bolivie ... la nouvelle Bolivie d'Evo Morales (... et si on le croise, on ne manquera pas de lui passer ton bonjour Jean-Paul  !!)  On a traversé la frontière à Villazon, et ça faisait un moment qu'on n'avait pas traversé une frontière aussi facilement ! Un simple "bonjour" au douanier, qui nous demande "combien de jours vous voulez rester en Bolivie?"... et Boum le fameux coup de tampon !

On marche les quelques centaines de mètres jusqu'au terminal de bus... et en voyant les bus stationnés... on réalise qu'on est bel et bien de retour en Bolivie ! Le pare-brise de notre collectivo qui doit nous emmener jusqu'à notre première étape, Tupiza, est entièrement tenu par du skotch !!!... et oui, finis les supers bus avec télé, sanitaires et salon semi-cama d'Argentine et du Chili !

On va se boire un petit jus de fruits frais (... ça aussi ça nous manquait depuis un moment !!!) et on monte dans le bus.... avec 2 fois plus de personnes que de sièges... mais ici c'est normal, faut qu'on s'y refasse !!! Dés qu'on quitte la ville, on se retrouve sur une piste ... et oui, finies aussi les superbes routes goudronnées ... Mais bon, on retrouve surtout les fabuleux paysages de l'altiplano qui nous font oublier bien vite l'inconfort des transports boliviens !!

Quelques heures plus tard, nous voilà à Tupiza, point de départ éventuel pour le fameux salar d'Uyuni. On se renseigne sur les prix des excursions mais les prix annoncés nous paraissent démesurés.... et bien superieurs à ceux pratiqués parait-il à Uyuni (... et oui, c'est pas un hasard si le salar ne s'appelle pas "salar de Tupiza" !!).

Du coup on décide de se rendre à Uynui dés le lendemain  où Maryline et Bertrand doivent nous rejoindre après un p'tit changement de parcours !

Pour passer le temps à Tupiza, on décide de faire une petite rando à cheval dans la région qui offre de nombreuses possibilités de promenade allant de quelques heures à plusieurs jours ... mais vu notre dernière expérience de cavalier qui remonte déjà à l'Equateur, on connait nos limites : 4h max ... si on veut encore pouvoir se lever le lendemain  !!

Le RDV est donc pris pour l'apm, et nous voilà partis pour 3 bonnes heures de promenade... vraiment très sympa... le seul problème sera l'averse de grêle ENORME sur le chemin du retour qui nous forcera à nous mettre à l'abri sous les arbres un bon moment !!!... Et on a bien failli faire un remake de "La chevauchée fantastique", tellement les chevaux ont commencé à s'emballer dés les premiers grêlons !!...

     

Sains et saufs on finira par atteindre Tupiza ... mais trempés jusqu'aux os et c'est peu dire !! On retrouve la ville aux rues innondées mais surtout une méga douche CHAUDE ... Aaaah !! Et affamés, on se retrouve devant des assiettes ... qui nous paraissent presque vides ... eh oui l'Argentine donne décidemment de bien mauvaises habitudes !!!

Le lendemain, départ pour Tupiza. En arrivant au terminal, on cherche notre bus ... et au bout d'une allée on découvre notre véhicule : une jeep !! ... Et là on se fait expliquer que la route Tupiza - Uyuni est tellement cahotique que les bus n'y vont pas !! ... Le seul autre transport possible était le train mais il n'y allait pas aujourd'hui ... 

 

On embarque dans la jeep ... ou plutôt on s'entasse !! ... En effet, on est 12 personnes à bord !! Et c'est parti ...

La route est effectivement "cahotique" ... mais les premières heures, on se régale avec les paysages traversés !!...

Et heureusement, notre chauffeur fera de nombreuses pauses bien méritées ! ... Au bout de 5h de trajet, on arrive dans un p'tit bled où il nous faut changer de véhicule ... ne nous demandez pas pourquoi, on n'a rien compris : on a juste suivi le mouvement ! Et on se retrouve dans une nouvelle jeep avec d'autres compagnons de voyage ...

  1.  

Mais là, la piste s'arrête pour laisser place ... au lit de la rivière asséchée !!... Pendant les 2 dernières heures de trajet, on fera le remake de la pub-orangina "secouez-moi !!" ... et avec les courbatures de la rando à cheval de la veille ... MERCI !!!

Il nous aura fallu environ 7h pour arriver enfin à Uyuni ... et pas besoin de vous dire qu'on a filé assez rapidos au lit ce soir-là !!!    

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Argentine

Nous attaquons la dernière partie du Nord-Ouest argentin avant de retourner en Bolivie. De Cafayate, nous ferons une rapide petite halte à Salta où nous apprenons que le célèbre train des nuages ne fonctionne pas en ce moment (... dommage!), du coup nous décidons de continuer notre route plus au nord. On passera rapidement par la capitale d'une autre région, Jujuy, qui ne présente aucun intérêt. De là, jusqu'à la frontière bolivienne, il y a une succession de petits villages très typiques, situés au coeur de la Quebrada (... une de plus !) de Humahuaca.

 

Notre premier arrêt est le village de Tilcara, petit bled très agréable où nous décidons d'y passer quelques jours. Le lendemain, lever de mauvais poil car pas d'eau chaude dans la douche ! Heureusement, on dégotera un endroit super sympa pour prendre un méga petit-dej, qui nous fera retrouver le sourire !

Le ciel est bien couvert, et on hésite longuement à partir à la découverte de la région ! Finalement, on tente notre chance et on prend un bus pour aller jusqu'au village d'à côté, Purmamarca. Ce petit bled est adossé à une merveille de la nature ... la montagne aux 7 couleurs ! Et on aura bien eu raison de tenter notre chance car au bout d'une petite heure, le soleil pointe enfin son nez !

On montera jusqu'à un mirador qui donne une vue panoramique sur le village. On sera époustouflé par le panorama ... la montagne aux 7 couleurs, ça arrache !! On a tellement aimé qu'on décidera d'en faire le tour ... une heure de balade bien sympa !

En début de soirée, on retourne sur Tilcara où nous rencontrons un couple de français, Maryline et Bertrand, déja croisés moultes fois ces derniers jours dans les terminaux de bus ! Nous allons croquer un morceau tous les 4, et nous dénichons un resto pas comme les autres ... puisque ce soir, Miguel Llave y est en concert ! On frime, mais nous non plus on ne le connaissait pas avant ... pourtant c'est une star locale vivant à Paris ! ... Et il assure !! Le meilleur joueur de flûte de pan qu'on ait vu depuis le début du voyage (... et c'est qu'on en a vu !!) !! Luc sera très impressionné par sa flûte de pan géante et était impatient de savoir quel son allait en sortir ... son étrange !!

Le lendemain, on visite Tilcara, réputé pour son site archéologique pré-inca qui surplombe la vallée. On y retrouvera Bertrand et Maryline (... eh oui le village n'est vraiment pas grand !) ! Ce site est joli et surtout envahi de cactus géants !!

Le soir, on décide tous les 4 de se rendre au village suivant, Humahuaca, situé à 1h de Tilcara, plus au nord. On trouve une casa de familia hyper sympa, bien qu'excentrée. Lá-bas, on fait connaissance avec une suisse-anthropologue-polyglotte (... 5 langues parfaitement à 25 ans, ça énerve !!), son p'tit copain Coco, artiste-péruvien vivant à Copacabana, et Marianna, une étudiante-argentine vivant en suisse ! Euhhh... vous vous y retrouvez ? ... On passera la soirée avec ce petit groupe hors du commun bien sympa et ils nous feront découvrir le "bar du bonheur", où un aspect innatendu de la culture argentine nous attend !! 

On se retrouve dans un petit local où de nombreux jeunes se relayent sur scène. Nous sommes étonnés d'entendre de la musique hyper traditionnelle et de voir tous les jeunes argentins du coin ou de la capitale se déhancher en suivant une chorégraphie bien étudiée !!... Là, Marianna nous explique que depuis quelques années, tous les anciens airs tradis sont repris par les jeunes qui en changent juste les paroles, le tout dans un esprit de revendication anti-mondialisation et de retour-aux-racines !! Ça donne un résultat carrément réussi et on passera une soirée dans une ambiance de folie !!

Du coup, Luc et Marion râteront leur bus du matin qui devait les emmener dans un p'tit bled perdu dans les montagnes ... Ce sera partie-remise ... En attendant, tout le monde se repose et passe une journée plus que tranquille à Humahuaca !!

Le soir, Maryline et Bertrand partent vers La Quiaca, dernière ville au nord, et on se dit à très bientôt car on doit se retrouver en Bolivie d'ici quelques jours ! Nous, de notre côté, rachetons 2 nouveaux billets de bus pour notre p'tit bled des montagnes, Iruya !

Le lendemain, départ pour Iruya ... enfin ! La route est magnifique bien que vertigineuse par endroits !! On retrouve les paysages de l'altiplano, et après 3h de piste et le passage d'un col à 4000m (... ça faisait longtemps qu'on n'était plus si haut ... d'ailleurs nos déos n'y survivront pas ... petit désastre dans la trousse de toilette à l'arrivée !), nous parvenons  enfin à Iruya !!

  1.  

Et là, on comprend tout le sens des mots "perdu-dans-les-montagnes" !! Ce minuscule village est très joli, surtout le site où il se trouve, mais ... en 2h, nous avons vu tout ce qu'il y avait à voir !! ... Et le problême c'est qu'on doit y passer la nuit, le prochain bus n'étant qu'à 14h le lendemain !!!

On essayera de s'occuper tant bien que mal ... on tentera de lancer un signal de détresse via le web ... mais bien-sûr pas d'internet à l'horizon !!... Ici, rien à faire que manger et dormir et heureusement ce sont 2 choses que l'on fait plutôt pas mal !! 

  1.  

     

Le lendemain, contents de voir arriver le bus, nous quittons ce petit bled des montagnes et partons direction La Quiaca, ville à la frontière avec la Bolivie. Nous y arriverons en pleine nuit ... un panneau y indique "Ushuaia - 5121 kms", et là on se rend compte du chemin parcouru ces dernières semaines !!

On se trouvera une auberge pour passer le reste de la nuit ... mais le sommeil sera sans cesse interrompu par l'arrivée de nouveaux voyageurs dans le dortoir !! Le lendemain, les yeux embrumés, on se dirige vers la frontière pour le retour en Bolivie !! L'argentine, c'est pas fini, car on va retourner à la découverte du nord-est, du côté des célèbres chûtes d'Iguaçu, d'ici quelques semaines !!           

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Argentine

On quitte la région de La Rioja, et on décide de se rendre directement au petit village de Cafayate, plus au nord, célèbre pour ses bodegas et ses vins, et lieu privilégié de vacances pour les citadins de Buenos Aires, car beaucoup moins cher que la Capitale.

 

Du coup ce petit village est bourré de jeunes (  ...aussi de moins jeunes) Argentins en vacances !! Faut avouer que ça nous fait du bien de croiser moins de touristes européens, qui voyagent surtout dans le sud du pays.

Arrivés au terminal de bus, on se fera interpeller par Félisa qui tient une petite hospedaje familiale. Elle nous propose un tarif imbattable... sûrement le meilleur rapport qualité-prix qu'on ait rencontré depuis longtemps : neuf, super propre et super sympa .... exactement ce qui nous fallait pour nous reposer quelques jours !!! A bien y réfléchir, seule l'indétronable "Mama Hilda" en Equateur est une meilleure adresse qu'ici !

Ce village est super agréable, du coup on décide de prolonger de quelques jours notre séjour ici . L'après midi, chaleur oblige, direction la méga piscine municipale, pour se rafraîchir les idées et plannifier les jours à venir.

Nous avons prévu, bien entendu, de visiter l'attraction incontournable du coin : la Quebrada de "las Conchas",  ... et comme ça fait un moment qu'on n'a rien fait de trop sportif, on décide de se faire cette petite balade ... à VTT !

La Quebrada, est une sucession de phénomènes géologiques qui se répartissent le long de la route 68 entre Cafayate et Salta plus au nord.

Vu la chaleur qu'il fait dans le coin en ce moment, on veut faire cette balade à la fraîche. On décide donc de prendre le premier bus de la journée, à 5h du matin, qui doit nous déposer à plus de 50km du village, au bout de la Quebrada.

Et nous voici, chargeant nos vélos dans la soute du bus. Une heure plus tard, on arrive au début de notre randonnée, à la "Gorge du diable", la première des curiosités géologiques de la Quebrada ... Oui mais voilà, on voulait tellement se faire cette balade à la fraîche qu'il faut avouer que c'est plutôt super bien réussi, car à 6h du mat, on se les gèle GRAVEMENT et la Gorge du diable, on ne la verra pas à notre descente de bus ... car il fait encore totalement NUIT !!!! Aaahh bonjour l'organisation !! 

  1.  

 

 Du  coup, pour passer le temps et attendre le lever du soleil,  Marion décide de lire le guide du Routard, à la lampe de poche, pour bien s'imprégner de notre future balade.... En lisant le guide, elle apprend que la région regorge de chats sauvages et de serpents à sonnettes ... déjà qu'elle n'était pas très rassurée d'être à la Gorge du diable en pleine nuit et qu'elle avait peur d'y croiser un puma, la voilà tout à fait rassurée....

Mais heureusement, aucune attaque de bêtes sauvages ne sera à signaler jusqu'au lever du soleil ... et avec le petit jour on se rend mieux compte de la splendeur des paysages qui nous entourent.

Nous prendrons notre petit déj (enfin euuhh ... nous grignoterons quelques biscuits ...) en attendant qu'il fasse complètement jour ... et nous partons à la découverte de la fameuse gorge ... qui porte bien son nom ! 

Puis nous donnons nos premiers coups de pédales, direction notre prochaine étape "l'Amphithéâtre", cavité naturelle creusée dans la roche, carrément gigantesque.

Les couleurs du matin sont très jolies, et on ne regrette vraiment pas notre lever-super-matinal.

 

 

     

Les différents paysages et formes géologiques hallucinantes se succèdent. Nous ne verrons ni puma, ni chat sauvage, ni serpent à sonnette, mais des 10aines et 10aines  de perroquets qui nichent dans les parois des montagnes aux alentours. Spectacle bien sympa et surtout très bruyant !! Le plus spectaculaire sera le moment où on se fera doubler par un vol de perroquets volant au ras de la route !! On aura beaucoup de mal à les photographier ... mais on se rattrapera le soir à l'hospedaje en photographiant le perroquet de la maison, Pepo, qui vit en liberté dans le jardin !!

         

 

 

Les derniers Kms sous le soleil seront super éprouvants !! On avait déjà fait des balades à vélos depuis le début de notre voyage ... mais toujours en descente ; du coup on pensait être super fort ... mais vous savez quoi, c'est super plus dur quand ça descend PAS tout le temps !!! Du coup on a mal partout et on a découvert des muscles dont on ne soupçonnait même pas l'existence !! Enfin chez Luc car chez Marion, malgré tout le sport qu'on fait il n'y a pas la moindre petite boule de muscle sur ses mollets ... par contre ses cuisses c'est du BETON !! (clin d'oeil à Typh !) ... Franchement quand on n'a pas l'habitude de faire du vélo ... et ben faut pas en faire !! ( ... on rigole, même si c'était difficile on a adoré cette rando de FOU !!).

Comme on ne se laisse pas abattre aussi facilement, on se fera un bon resto le soir. Un petit plat traditionnel, une fameuse parilla, super copieux comme d'hab en Argentine (pour nos amis de Gwada, à côté d'une parilla, les brochettes du ZooRock c'est un menu-enfant !) ... et bien sûr on n'oubliera pas de goûter, peut être un peu trop , le vin de la région !!!

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Argentine

Nous voilà à La Rioja, petite ville au Nord-ouest du pays, à seulement 18h de bus de Buenos Aires ( hum-hum... ) ! Cette bourgade n'a pas grand intérêt ... à part sa piscine ... donc si on débarque ici, c'est surtout pour visiter le parc national Talampaya et la Vallée de la lune, dont les fotos ornent quasi tous les murs des agences de voyage et offices de tourisme en Argentine ! ...

Seulement, quand on commence à se renseigner sur les tarifs des excursions pour s'y rendre, on HALLUCINE !! Ils ont complètement craqué sur les prix ... pourtant tout le reste (logement, bus, bouffe ...) est sacrément moins cher que dans le sud (ahhh la mythique patagonie se mérite !) ! Du coup on se met à chercher un plan D ! 

On commence à étudier la carte de la région et on se rend compte que de La Rioja, on est encore très loin des parcs ... ! ... On décide de s'en rapprocher dés le lendemain et un gars de l'office du tourisme nous conseille plus ou moins sur les différents bleds. Le Routard (... une fois de plus !) ne nous sera d'aucune utilité car aucune info sur les alentours de La Rioja ... (et on ne parle même pas des prix complètement erronés du guide de l'argentine, jusqu'à 4 à 5 fois plus bas que la réalité ... pourtant on n'a pas une édition de 1970 !! )

Le lendemain, nous débarquons à Villa Union, petit bled à 4h de microbus de La Rioja. Là-bas, nous trouvons juste une mini agence qui propose des excursions jusqu'aux parcs ... les prix sont plus abordables mais restent  quand même chers !!

On se renseigne sur d'autres possibilités dans le village ... une alternative à l'agence serait de louer une voiture à la journée, mais à 2 c'est pas donné, du coup nous partons à la recherche d'autres touristes !... C'était pas gagné mais il y en a d'autres que nous quand même ! On rencontre une allemande et finalement tous les 3, on finit par trouver un prix de location plutôt pas mal et on décide donc de partir le lendemain !

 On va se boire un apéro sur la place, et là on fait connaissance avec un groupe de jeunes argentins en vacances, qui eux aussi veulent aller aux parcs le lendemain , et qui viennent de louer un van .... Comme "plus on est - moins c'est cher", on décide de tous se réunir pour partager le van ... !

Du coup, le lendemain matin, nous voici 11 zigotos en minibus, direction les parcs !! 2 du groupe voyageront même sur des chaises en plastique !... Ah ça, on a rentabilisé la location du van !!... Durant le trajet, le maté coulera à flots ... c'est la folie, mais un argentin ne se déplace JAMAIS sans sa thermos d'eau chaude et sa tasse à maté pour préparer leur fameuse infusion ... qui entre nous est super amère ... il faut vraiment être argentin pour l'apprécier !!

Arrivés à l'entrée des parcs, une mauvaise surprise nous attend ... les étrangers doivent payer le double que les locaux ! Et là le marathon de l'économie continue car nos amis argentins ne se laissent pas démonter pour autant ... pour la journée, les 2 français et l'allemande seront ARGENTINS ! C'est Victoria l'argentine qui nous achètera nos billets à chaque contrôle ... le tout couvert par le reste du groupe ... car avec l'accent bien particulier des argentins (ou p't'être bien le nôtre !) , à peine on aurait dit "Hola" que tout de suite c'était flagrant que nous étions étrangers !!

Première étape, la plus éloignée, le parc de la Vallée de la lune, à 100 Kms de Villa Union. Quand on s'y promène, on se croirait presque sur la planète Mars ... mais non sur la Lune bien sûr ! Paysages d'un autre monde, impressionnants ! On traversera la vallée des peintres, où les montagnes ont des mélanges de teintes dignes d'une vraie palette de couleurs... Plus loin, on scotchera un moment sur un champ de pierres en forme de boules !

  1.  

     

 Ce parc est une mine d'or pour les paléonthologues qui découvrent ici des quantités impressionantes de fossiles ... le fossile mis à jour le plus vieux au monde provient d'ici ( et oui... ça faisait un moment qu'on n'avait pas fait de note culturelle ... on trouvait que ça manquait un peu !!! ).

L'érosion façonne ici des formes hallucinantes ... on se demande vraiment comment certaines font pour rester en équilibre !

  1.  

On reprend la route, vers le parc de Talampaya ! A peine quelques mètres dans le parc et on se retrouve au milieu de canyons vertigineux de terre rouge ... waouh on se sent bien petit d'un coup !

Un guide nous emmènera au pied d'une sorte d'amphithéâtre (sur la toute première foto ...) d'où l'écho se répercute plus de 2 fois parfaitement sur les canyons en face ... délire ...! On se baladera un bon bout de temps au milieu de ces paysages à couper le souffle !

 

 

 

De retour sur Villa Union, on se retrouve tous après une bonne douche pour un bon resto ... et tradition argentine oblige, ce sera une PARILLA ! Sorte de barbecue avec pleins de différents morceaux de viande ... en quantité astronomique ! Le vin rouge coulera à flots et le reste de la soirée se passera à leur camping sur fond musical international ... échange de musique et on en profitera pour renouveler enfin la musique de notre lecteur MP3 !

On finira par rentrer à notre hospedaje au p'tit matin, heureux d'avoir passé de si bons moments avec ce groupe super sympa d'argentins !... Nos routes malheureusement se séparent déjà ... De notre côté, nous poursuivons toujours plus au nord vers Cafayate !

 

   

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Argentine

Adios la Patagonie, nous débarquons dans la capitale du pays. On retrouve avec plaisir la CHALEUR car ici il fait hyper chô ... et on profitera bien des jus frais vendus un peu partout dans les rues !

Quel dépaysement, nous voici à nouveau des citadins. On se croirait de retour en Europe tellement ses habitants sont métissés. On se fera même interpeller  plusieurs fois dans la rue par des gens perdus cherchant leur route (un comble pour nous, bons touristes !).

 

En fait, ici tout le monde a des ancêtres européens ... et on en profite pour vous glisser une citation du Routard (pour une fois qu'ils font une bonne blague ...) ... "les mexicains descendent des aztèques, les péruviens des incas, et les argentins ... des bateaux !!" oh-oh-oh ...

  1.  

Après avoir émergé de nos longues heures de bus, on part à la découverte de cette ville ENORME, où finalement la grande majorité des argentins vivent ! En tant que bons citadins, on prendra le métro et on se promènera dans différents quartiers, dont l'incontournable quartier de la Boca ! Quartier populaire d'artistes et d'ouvriers qui a vu la naissance du tango et où Maradona est toujours considéré comme un Dieu ... 

Plusieurs statues de Maradona jalonnent les rues, surtout près du mythique stade de foot (de la "Boca Junior", pour les fans !) ... mais étrangement aucune foto récente de la star !!!

Ce quartier est hyper agréable, quoique un peu trop touristique à notre goût. Ses maisons toutes colorées le rendent très photogénique ... c'est pas pour rien qu'il y a tant de monde ici ! Il y a toujours une musique de tango dans l'air ...

     
         
     

A force d'entendre du tango toute la journée, on ne pouvait éviter l'inévitable : assister à un spectacle de Tango !! ... on peut en découvrir à chaque coin de rue, dans chaque café tellement cette danse fait partie de la culture de la ville !!

On s'installe donc dans un petit café, kitch-à-souhaît ( ce fut notre critère de sélection !) ... et franchement on n'a pas été déçu, le spectacle était vraiment kitch-à-souhaît ( rappelez nous de changer nos critères de sélection la prochaine fois !!! ).

Pour vous donner un petit aperçu de l'ambiance, imaginez une grosse chanteuse brésilienne de chants populaires, une autre à l'humour dévastateur, un serveur aussi drôle qu'il était vieux (et il était très vieux !!), du mauvais vin rouge (on devra retourner 3 bouteilles avant d'en trouver une buvable !) et enfin un mignon couple de danseurs de tango où l'homme était plus animateur que danseur ! 

 On n'a peut être pas vu beaucoup de démonstrations de tango, mais on a bien rigolé et passé une super soirée !!

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant qu'on s'est plongé dans l'ambiance du tango, il ne nous restait plus qu'à nous y mettre ... et nous, quand il faut y aller ...  on s'échappe pas !!

 

 

 

 

  1.  

 

  1.  

Après cette petite pause urbaine, on reprend la route vers le grand Nord-ouest argentin et ses paysages de folie ... paraît-il !!!

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Argentine

Bon, ben maintenant qu'on a fait le tour d'Ushuaia ... on n'a plus qu'à repartir vers le nord...  et ben c'est plus facile à dire qu'à faire !! Et oui curieusement, c'est assez simple pour arriver dans cette ville du bout du monde, mais c'est étrangement compliqué d'en repartir. Il y a très peu de bus et d'avions au départ de cette ville ... et forcément vu l'afflux de touristes, les moyens de transport sont tous très vite pleins  !!! Certaines mauvaises langues (pas nous bien sûr !!!!) disent même que c'est fait exprès pour garder les touristes plus longtemps ... le mythe en prend un petit coup ....

Heureusement, on nous avait prévenu !!! ...  et comme soit disant un homme averti en vaut deux (viel addage pas toujours vrai pour nous ceci-dit !!!) la première chose que nous avons faite à notre arrivée à Ushuaia, a été de réserver un bus pour en repartir ... et nous avons eu la chance de trouver des places dans un bus (de renfort, sinon il nous fallait attendre la semaine suivante !)  partant 4 jours après notre arrivée. Il n'est pas rare de rester bloquer ici plus d'une semaine dans l'attente de sièges libres.

Au petit matin, nous voilà donc à l'arrêt de bus ...

A nouveau accompagnés de Tiph et Flo ( ...et si ça continue, Luc va être bon pour changer le titre de notre blog : "levoyagedemarionetlucetTyphetFlo" mais bon c'est quand même super long !!!) ; il ne nous reste plus qu'à affronter les longues heures de bus jusqu'à Buenos Aires .... près de 50 h !!!!

Comme on a déjà rendu visite aux incontournables de la Patagonie (Le Perito Moreno,  El Chalten, Bariloche ...), on décide de remonter l'Argentine par la Côte jusqu'à la capitale ...  et de s'arrêter en cours de route à Puerto Madryn (près de la péninsule Valdès) pour se rendre jusqu'à Punta Tombo, une réserve naturelle qui abrite une grande colonie de pingouins .... et nous les pingouins on aime bien ça !!!!

 Après 30 heures de bus on arrive enfin à Puerto Madryn .... soit disant une charmante bourgade balnéaire, mais nous on se retrouve  dans une auberge de jeunesse, pas sympa du tout,  avec que des routards pas sympas non plus ... du genre qui vous regardent comme si vous leur coupiez un membre quand vous leur dites bonjour !!!  

On se renseigne avec les filles sur les possibilités de se rendre jusqu'aux pingouins.

Vu les prix pratiqués par les agences, la location d'une voiture nous paraitra rapidement comme la meilleure des solutions....

Et le lendemain matin, nous voilà enfin partis vers le but de notre étape, encore et toujours au volant d'une fameuse GOL de location (parfois notre blog manque quand même un peu de nouveauté !!! )... 180 km nous séparent de Punta Tombo où se situe la colonie de pingouins que nous allons visiter, plus de 500 000 bestioles ... jusqu'à 1 000 000 en ce moment vu qu'il y a aussi leurs petits !!! Les 100 derniers km seront un calvaire, que de la piste au milieu de la pampa ... pas agréable du tout et très dur de ne pas s'endormir au volant !!! ....

 

 

Mais bon, franchement ça en valait la peine !!!....On ne nous avait pas menti, il y a vraiment des pingouins partout à Punta Tombo !!! Tellement partout qu'il faut faire attention en arrivant de ne pas en écraser un qui traverse la route tout tranquillement. 

 

 

Le plus drôle, c'est de les voir marcher .... et on vous l'annonce de suite : une nouvelle imitation dans la fameuse collec' de Luc !!!

C'est très facile de les approcher ... mais il faut quand même faire un peu attention, ils sont prêts à tout pour défendre leurs petits !!! Demandez à Flo qui a failli se faire arracher un doigt par un coup de bec (on exagère peut-être un peu .... mais c'est pour le côté spectaculaire du blog !!!!). Enfin vous l'aurez compris, nous les pingouins, on est FAN !!!!

 

     

 

 

 

De retour à Puerto Madryn, nous dirons définitivement ADIOS à Tiph et Flo. Cette fois nos routes se séparent pour de bon. Bonne continuation à toutes les deux, bonne fin de voyage, et qui sait ...  peut être à bientôt ... !  Car Luc a lancé le TOP-revoyure ... !

 

Voir les commentaires