Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Après 3h de bateau sur le Rio San Juan, qui permet de relier la mer des Caraïbes, on découvre le charmant village de El Castillo, surplombé (... comme son nom l'indique ...) par un château, construit à l'époque coloniale !

Cette forteresse, la Immaculada Concepcion, fait partie des 12 forteresses construites le long du Rio San Juan, pour protéger les grandes villes nicaraguéennes, Leon et Granada, des invasions pirates anglaises !

Ici, les gens sont fiers de parler de leur héroïne, Rafaela, la Jeanne d'Arc locale ! Comme Jeanne d'Arc, elle était pucelle, et a repoussé les Anglais, mais ce que ne dit pas l'histoire c'est si elle avait entendu des voix !!

Du haut de la forteresse, vue imprenable sur les environs (... forcément ils ne l'ont pas mis là par hasard !) et sur le charmant village !

 

Après San Carlos qui nous avait laissé une mauvaise impression, on a été bien étonné de trouver un village aussi mignon, propre, aux maisons en bois toutes colorées ! Ici, pas d'internet, et des coupures d'eau et d'électricité régulières ... les gens vivent au rythme de la rivière et de la pêche ! Le soir, ils se rassemblent sur les bancs autour de la place centrale ou près de l'embarcadère à discuter, regarder les enfants jouer ... une vie simple et toute tranquille bien loin du stress de chez nous !

     
         
     

On passera avec bonheur quelques jours là-bas, à profiter du temps qui passe, à flâner dans les ruelles et à discuter avec ces gens très chaleureux !

On goûtera à la spécialité locale, les fameuses "Camarones al ajillo", énormes crevettes d'eau douce cuisinées dans une sauce à l'ail et dont la notoriété s'étend dans tout le pays !... Et on comprend pourquoi ... un REGAL !! Allez, une fois n'est pas coutume, voici le fameux plat ...

D'ailleurs on va vous laisser pour en manger encore une fois avant de reprendre le bateau- retour sur San Carlos, afin d'embarquer  à bord d'un des deux ferrys de la semaine, direction l'île de Ometepe, située au milieu du lac Nicaragua !

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Bienvenue au Nicaragua, pays peu touristique suite aux nombreuses années de révolution et d'instabilité politique ! Depuis 10 ans, le pays se redresse doucement et on découvre un pays plein de charme, et de gens très accueillants !

 la carte vient de : http://www.lonelyplanet.com

  1.  

Quelques heures de bus nous séparent seulement de Los Chiles, dernière ville costaricaine avant la frontière du Nicaragua. Peu de touristes empruntent cette frontière, qui est pourtant la plus belle qu'on ait traversé jusqu'ici !

Pour ce passage de frontière, 3 possibilités s'offrent à nous : l'aventureuse, qui consiste à monter dans un pick-up et traverser clandestinement la frontière ; la sportive, en parcourant à pied les 14kms de piste qui séparent Los Chiles du Nicaragua ; ou la légale, un tour d'une heure en bateau le long d'une rivière.

Après avoir mûrement réfléchit, on choisira la solution la plus chère, mais surtout la seule légale ... le bateau donc !

     

Et cette traversée de frontière sera magnifique ! On verra d'innombrables oiseaux, et les arbres qui bordent la rivière sont pleins de singes hurleurs !

On arrive à San Carlos, petite ville portuaire au sud-est de l'immense lac Nicaragua. Ville sans grand intérêt, mais étape obligée avant notre prochaine destination, El Castillo, village situé le long du Rio San Juan, vers la côte caraïbe ! 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Costa Rica

On a fini avec nos 2 premiers pays d'Amérique Centrale, le Costa Rica et le Panama.

On y a adoré la nature tropicale hyper riche et toute la faune extraordinaire qu'on a pu y observer !

Mais on part avec une grosse déception car ces 2 pays sont malheureusement de plus en plus américanisés !! Bien dommage car ils sont entrain de perdre toute l'authenticité et la culture de leur pays !!

On a trouvé plusieurs commerces sur notre route, où les gérants sont américains et ne parlent pas un mot d'espagnol ! Autre anecdote, une femme nous accostera dans la rue en nous demandant si on parle anglais ... Pensant que c'est une touriste perdue, on lui répond que oui. Sur ce, elle nous demande notre nationalité et en apprenant que nous sommes français, elle nous dit que désolée mais elle propose des promotions sur des maisons seulement pour les américains !!!

Bref, on se demande encore s'il ne manque pas 2 étoiles sur le drapeau des Etats-Unis !!

Sinon, c'est très facile de voyager dans ces 2 pays, et avec un budget routard on peut assez bien se débrouiller !

On aura dépensé en moyenne 55 $ par jour à 2, sans compter les plongées, et à savoir aussi que le Panama est légèrement moins cher que son voisin.

On vous laisse les détails dans le tradi tableau ci-dessous !

 

HOTEL 12,60 $
BOUFFE

20,00 $

TRANSPORTS

12,70 $

VISITES

5,40 $

Prix d'1 plongée env.

27,00 $

 

La monnaie du Costa Rica est le colon - le change actuel est 1dollar = 505colones. La monnaie du Panama est le dollar américain.

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Costa Rica

On arrive en fin d'après midi à notre dernière étape costaricaine, La Fortuna, petite ville située au pied du volcan Arenal.

Le volcan Arenal, 1633m, est le volcan le plus beau du Costa Rica et le plus spectaculaire car le plus actif d'Amérique Centrale ! Après avoir dormi de nombreuses années, il s'est réveillé en 1968. Au sommet de son cône parfait, on peut apercevoir dés la tombée de la nuit des coulées de lave incandescentes !  Un spectacle magique digne parait-il des plus beaux spectacles pyrotechniques !

 

Oui mais voilà, le problème c'est que nous arrivons sous une pluie battante (... on se rappelle soudain que nous entamons la saison des pluies !!) et qu'une ondée tropicale est annoncée pour les prochains jours !

Impossible pour nous de voir ne serait-ce que la base du volcan tellement il fait mauvais ! Comme on ne sait pas combien de temps ce mauvais temps va durer, et que l'ambiance dans la petite ville n'est pas top (... p't'être lié au temps ...), on décide de poursuivre notre route plus au nord, au Nicaragua !!

   
CE QU'ON AURAIT DU VOIR !!

CE QU'ON A VU ... IMAGINEZ DERRIERE L'EGLISE ... l'ARENAL !!!

Dommage pour Marion car le volcan Arenal c'était un peu son "Machu Picchu" du Costa Rica, mais on a déjà vu tellement de belles choses et il nous reste encore tellement de merveilles à voir, qu'on relativisera vite !...

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Costa Rica

 De la Côte pacifique, on décide de remonter en montagne, pour visiter la Réserve Naturelle de Monteverde à quelques heures de bus de Playa del Coco.

Après avoir pris un premier bus, on se fait déposer à un carrefour où la route goudronnée s'arrête et où l'on doit attrapper la correspondance pour la Réserve ... on sera super content d'apprendre qu'on est bien descendu au bon endroit, mais moins de savoir que le prochain bus ne passera que dans 6 heures ... pourvu qu'il ne pleuve pas et pourvu que nos bouquins tiennent jusque là car pas grand chose à faire d'autre dans le coin !!

Du coup on se penche sur d'autres solutions avant de se plonger dans nos livres ... mais la "solution-taxi" est hors budget et l'option autostop ne marchera carrément PAS vu le peu de véhicules qui s'aventurent sur cette piste !

Finalement ces 6h passeront assez rapidement mais on sera quand même  ravi de voir le bus arriver et de plus, à l'heure !

Quelques heures plus tard nous voilà enfin à Monteverde où a été créé dans les années 50 une immense réserve qui ne cesse de grandir depuis ... à tel point qu'une seconde réserve a été ouverte, pas très loin de là,  en 1986 ... la Réserve de Santa Elena !!

Ces 2 réserves naturelles regorgent, soit disant, de centaines d'espèces d'oiseaux, de paresseux et de pleins d'autres bestioles en tous genres !

Après s'être renseignés, on opte pour une visite de la Réserve de Santa Elena ... celle de Monteverde étant bien trop touristique !

Motivés, on prend le premier bus au petit matin jusqu'à la Réserve, question d'être super tôt sur le site pour pouvoir augmenter nos chances de voir des animaux ... Notre mission du jour c'est de débusquer un PARESSEUX qu'on a vraiment envie de rencontrer !

On marchera plus de 5 heures dans ce parc ... super bien entretenu ceci dit ... et on verra ... absolument RIEN , à part peut être un petit colibri et un gros IVNI  (Insecte Volant Non Identifié) !!!

Et oui pas si folles que ça les bêtes !! Franchement, moi aussi, si j'avais des milliers d'hectares à disposition ... je ferais comme eux ... je resterais loin des sentiers où des 10aines de touristes viennent faire du bruit et m'emmerder à vouloir me prendre en foto !!!

De retour à Monteverde-village, on fera un rapide sondage auprès de tous les autres touristes qu'on croisera ... et aucun n'a rien vu ... et cela depuis plusieurs jours ... ça sent un peu l'arnaque cette histoire non mais ?!

Du coup, un peu déçus, on rentre vers notre hôtel !

Sur le chemin, on croise un gamin avec son papa qui regardent dans un arbre le long de la route !! Intrigués, on fera pareil ... et on tombera nez à nez avec un super joli paresseux déambulant dans les branches tout tranquilou, tout mimi et surtout tout proche de nous !!!

Dire qu'on a marché 5 heures ce matin dans la pluie et la brume pour en voir, alors que pour en voir un il nous suffisait de sortir de notre hôtel et de faire quelques pas !!! ... On restera un bon moment sous les arbres, car c'est vraiment un animal bien sympa à observer et vu la vitesse de ses déplacements on comprendra tout le sens du nom "paresseux !" Cet animal bien poilu passe plus de 80% de son temps à ... dormir !!

  1.  

     

  1.  

Comme on s'est un peu fait avoir ce matin avec le parc, on décide d'aller faire un petit tour dans un endroit où on est sûr et certain de voir des bestioles ... le "RANARIO", sorte de zoo pour grenouilles !

De prime abord, on n'y serait pas allé mais l'endroit nous a été vivement recommandé par Fred et Angèle. Et franchement, merci les Belges, on a adoré !!

La visite se passe en 2 fois ... une de jour et l'autre de nuit, afin d'observer au mieux l'activité des différentes espèces ! Vous l'aurez compris, certaines grenouilles étant diurnes mais la majorité étant nocturnes !

On fera la connaissance de Rony, un super guide, passionné des grenouilles. Il apprendra même à Luc à parler leur langage ... Super drôle de voir Luc coasser devant une grosse grenouille qui à chaque fois ne manquera pas de lui répondre !!!

Il n'y a qu'une 20aine d'aquariums au Ranario mais on y passera plus de 2h !! Comme quoi, qui l'eut cru, les grenouilles ça passionne !!!! Certaines sont franchement magnifiques dont la célèbre grenouille-à-pattes-oranges, "emblême" du Costa Rica !!

  1.  

     

 

     

  1.  

 Gracias a Rony el Tico, el mas tuanis guia de Costa Rica !!... Pura vida y que te vaya bien !! 

 

  1.  

Pour notre dernière soirée, on fera la rencontre d'un couple de japonais très sympa, et qui vivent aux Etats-Unis depuis de nombreuses années. On en est venu à parler de leur boulot ... et là on a du se retenir de rigoler car ça aurait pu faire l'objet d'un nouveau quizz pour vous ... mais on a finalement abandonné l'idée car ça aurait été bien trop facile à trouver !! Eh oui, lui est chef-sushi, et elle travaille dans un bar-karaoké !!... Vous avez dit cliché ?!!!

 

Le lendemain, départ pour notre dernière étape costaricaine, le volcan Arenal dans la région de La Fortuna, petite ville hautement touristique !

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Costa Rica

Retour au Costa Rica après une escapade panaméenne ... direction la Côte Pacifique et ses multiples plages etalées tout au long de la péninsule Nicoya ! Paradis des surfeurs ... et des plongeurs !

On s'arrête à Playa del Coco, sur les conseils de Nadine et David, souvenez-vous, croisés en Equateur. On découvre un petit endroit bien paisible, loin du tumulte des plages trop touristiques !

     

On logera chez Olga, une petite mamie bien gentille. On profitera bien sûr de la plage-baignade-bronzette, mais quelques kms plus loin, à la playa Ocotal qui est bien plus propre ! Ca nous donnera l'occasion d'inaugurer nos nouveaux paréos qu'on a choisit, vous vous en doutez, les plus discrets possibles !

     

Mais si on s'est arrêté à Playa del Coco, c'est surtout pour plonger dans le Pacifique ... une première pour nous !!

En effet toute cette côte costaricaine est reputée pour ses spots de plongées, et sa faune aquatique ! 

On dégote un petit club sympa, bien que le gérant ne parle que l'américain et pas un mot d'espagnol ( ... c'est quand même fort de pouvoir ouvrir un commerce sans parler la langue du pays !!!! ) et au petit matin, on part pour l'exploration des fonds marins près d'ilets au large. 

Le temps de s'équiper et Venicio, notre chef de palanquée , nous donne des infos sur le site et les animaux susceptibles  d'y être croisés ... mais il ne nous promet rien !

 

Vu les fortes pluies de la nuit, la visibilité ne sera pas excellente mais on croisera moultes poissons et animaux marins ... dont une 10aine de ... REQUINS !!!! et pas des p'tits morceaux ... chacun d'environ 2-3m ...  on ne sera pas très rassuré mais finalement ce sont eux qui auront l'air le plus effrayé ... ( on pensait vraiment pas faire aussi peur que ça !) 

Plus loin, on rencontrera de nombreuses raies, murènes et poissons multicolores en tous genre ... et une petite surprise bien sympathique en fin de plongée ... quand on tombera nez à nez avec une TORTUE ... toute tranquille la madame, et on passera un moment avec elle !

On remonte de notre première plongée ... ENCHANTES !!! Vous auriez sûrement aimé voir une foto de nous au milieu des requins ... mais desolés, c'était pas possible ... alors voici seulement une foto de nous ayant SURVECU aux requins du Pacifique !!!

La 2ème plongée du jour sera tout aussi sympa ... on fera la rencontre d'une énorme raie aigle et plus loin, un hippocampe ... curieux petit animal marin ... et chapeau à Venicio car il fallait avoir de bons yeux pour le débusquer !!

On profitera encore de la plage un jour de plus avant de se rendre à nouveau dans les montagnes et la forêt tropicale ... au parc naturel de Monteverde !

 

 

 

    

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Panama
Après une petite virée sur les plages, nous voici de retour à l'air frais dans la réserve naturelle du volcan Baru (le seul volcan du Panama, 3475m !), situé dans la région de Chiriqui.

On se rend jusqu'au village de Boquete, en passant par David, 2ème plus grande ville du pays après Panama City.

Boquete, petit bled perdu au pied des montagnes, est super tranquille. On s'y sent de suite bien ...

On y retrouve Daniel, un suisse allemand croisé dans les fonds marins de Bocas del Toro.
 
Après avoir fait un petit tour dans le village, on décide de s'attaquer ensemble dés le lendemain à la grande attraction du coin ... le volcan ?... et NON !!  
 
En effet, Boquete, offre une attraction bien plus séduisante que celle d'escalader un volcan ( ... on vous rassure, on fait pas les blasés !!) et beaucoup plus originale ... LA QUETE DU QUETZAL ... ce fameux oiseau mythique d'amérique centrale, particulièrement prisé par les rois Mayas pour ses brillantes plumes bleu-vertes et malheureusement en voie d'extinction.
 
Après avoir fait des incantations magiques toute la nuit et sacrifié plusieurs poulets, nous partons au lever du jour pour notre mission !
  1.  
 
     
 
 
  1.  
On se rend là où le maximum de chances sont réunies pour trouver l'oiseau mythique, "El sendero de los Quetzales" ... autrement dit, le sentier des Quetzals !!

Ce sentier, situé au pied du volcan Baru, permet de relier Boquete à Cerro Punta, un autre petit village situé à 5h de là.

Petit droit d'entrée à payer car nous voici plongés au coeur de la réserve naturelle du volcan.
 
Pour mettre toutes les chances de notre côté, le garde forestier nous fera même une superbe imitation du cri du Quetzal avant que l'on se lance sur le sentier !!
 
Et c'est vrai qu'il en faut de la chance mais aussi de bons yeux pour dénicher le fameux animal, car "chercher un oiseau vert dans une forêt  tropicale dense", c'est pas gagné ... surtout à 6h du mat' !!

Mais ce matin là, Luc est au plus haut de sa forme car au bout d'une petite heure à peine, le voici qui s'écrit "là bas, un Quetzal" !!!... On ose à peine y croire jusqu'à ce qu'on voit, perché tranquille sur une branche juste au bord du sentier ... notre premier QUEZAL !!!...

On restera un bon moment à l'observer ... sous tous les angles ... et il restera tellement tranquille qu'on se demandera bien si c'est un VRAI !... Mais oui, pas de doute ... et 2 panaméens passant par là, nous apprendront même que c'est un jeune mâle ... ce qu'on peut voir grâce à ses couleurs et à sa queue moins longue que celle des plus âgés ... ils nous diront aussi qu'on a une sacrée veine d'en voir un ... et encore plus, un aussi tranquilou !!
  1.  
 
     


Au bout d'un moment, on verra une femelle arriver, mais celle-ci se cachera plus dans l'épais feuillage et on ne pourra pas immortaliser son portrait !

On ira jusqu'au bout du sentier ... pas facile de marcher les yeux en l'air sans trébucher sur les nombreuses racines ... mais notre motivation portera ses fruits (... ou les incantations et sacrifices de la nuit, qui sait ...) et nous verrons encore 2 autres quetzales dont un vraiment grand mais bien plus farouche que le premier ! 



Arrivé à Cerro Punta, on flânera encore un peu dans le village bien mignon aussi et on aura une p'tit vue rapide sur le volcan Baru qui daignera se dégager un peu en fin d'après midi !

Retour à Boquete, et dés le lendemain on repart, direction le COSTA RICA !...


On aura passé juste quelques jours au Panama ... et par manque de temps, on n'ira malheureusement pas jusqu'au fameux canal ... mais ce sera pour un autre voyage car ce p'tit séjour nous a vraiment donné envie d'y revenir un jour !
 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Panama
On arrive à 17h à la frontière du Costa Rica - Panama ... heure bien entendue à laquelle ferment  les bureaux de l'immigration ... pas de chance, il nous faut patienter jusqu'au lendemain matin !
Nous voici bloqués une nuit dans la "charmante ville" de Sixaola ! On avait déjà remarqué que les villes frontières par ici manquaient d'attrait mais celle-ci a la palme ... on a rarement vu une bourgade aussi GLAUQUE de notre voyage ... et peut être même de notre vie !!!

Dès notre arrivée, on se met en quête d'une chambre pour passer la nuit ... pas aussi facile que ça !!!  Pourtant on a  la chance d'être en pleine semaine et toutes les chambres de la ville sont libres ... ce qui n'est pas le cas le week-end où elles sont toutes louées ... à l'heure ... hummm ....  nous voilà ravis d'apprendre que dans ce bled on ne trouve que des bordels pour dormir !!
On en visitera un qui nous donnera juste envie de tendre un hamac dehors dans la rue !! (ce que nous ont fortement déconseillé les rares personnes normales du coin !!).
Heureusement la chance nous sourira et on finira par trouver une chambre où dormir dans le seul endroit "convenable" de la ville ...!

Vu que les restos du coin, sont les mêmes bouges qui font bordels le week-end, on décide de ne pas y manger (... on voudrait pas tomber sur un "poil" dans la soupe !) et on s'aménagera une cuisine-camping  dans notre chambre !

Au petit matin, "qui seront parmis les premiers devant le poste de douane ?" ...on vous le donne en mille ... NOUS ( ... et oui pas trop envie de trainer dans le coin ) ! En quelques minutes, les formalités administratives seront faites, et nous voilà déjà entrain de traverser le pont qui sépare le Costa Rica du Panama !
  1.  


  1.  

Bienvenue au PANAMA !!

Après des formalités toutes aussi rapides, on prend un taxi puis un bus pour se rendre jusqu'à Changuinola où nous attend un bateau pour rejoindre l'archipel de Bocas del Toro situé dans la mer des Caraïbes.

Il nous faudra environ 1h pour atteindre cet archipel ... paradisiaque ! Bocas del Toro est composé d'une dizaine de petites îles situées au milieu d'une mangrove  à l'eau cristalline !

 
On débarque sur l'île principale, isla Colon (... car découverte par Christophe Colon !!) et où se trouve également la ville principale de l'archipel, Bocas !
  1.  
     
 
     


On passera le reste de la journée à la découverte de cette île ... et à profiter de la plus belle de ses plages, Bocas del Drago.

Le lendemain, journée PLONGEE !!


Depuis le temps, ça nous manquait vraiment beaucoup, et on redécouvre avec plaisir les fonds marins de la mer des Caraïbes ! Comme il a pas mal plu ces derniers temps, la visibilité ne sera pas très bonne, mais on verra quand même pas mal de coraux et quelques petits poissons ... Les 2 plongées qu'on fera seront sympas mais pas exceptionnelles ... mais pour nous le seul fait d'être à nouveau sous l'eau nous plait déjà beaucoup !
  1.  

     

  1.  


En cours de route, on croisera de nombreux dauphins ... mais pas question de se baigner avec eux car là où ils se trouvent les eaux sont infestées de méduses, dont ils se nourissent ... dommage !

Cette journée sera aussi l'occasion de découvrir d'autres îles de l'archipel ...  dont beaucoup sont sans route, ni voiture ...  une vie de rêve loin du stress ...

 

On découvrira la plus jolie plage de l'archipel, la célèbre plage "Rana roja" ("grenouille rouge" !). Elle se situe sur l'île Bastimentos, réserve naturelle, mais qui est malheureusement menacée par des projets immobiliers de gros complexes américains ... mais qui seront soit disant entièrement construit dans le "respect" de l'environnement .... OUF !!! ... nous voilà rassurés ... !!
 
Après ces quelques jours de détente, nous reprenons le bateau, direction Almirante sur le continent afin de nous rendre jusqu'à Boquete en bus, notre prochaine étape panaméenne !!


Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Panama
On a eu plusieurs messages de  certains d'entre vous nous  expliquant l'impossibilité de laisser des commentaires sur notre blog ces derniers temps ! ... Ca nous attriste d'autant plus que nous on ADORE lire vos différents commentaires !!!

On s'est penché sur la question ... et mise à part râler sur les bugs d'Over-blog, on n'a rien trouvé d'autre ...

Depuis quelques temps Over-blog a renforcé sa sécurité sur son site ... et du coup il faut faire une manip' supplémentaire quand vous voulez laisser des commentaires ! ... Il y a une petite case à remplir en dessous du texte que vous laissez dans laquelle il  vous faut recopier 3 symboles.


P't'être que les récents problèmes viennent de là ... affaire à suivre ...

Bon courage ... et accrochez vous car on se marre toujours autant à vous lire !
biz biz à tous !

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Costa Rica

Nous débarquons à l'aéroport de la capitale du Costa Rica, San José sous la chaleur des tropiques !

On passera 2 jours dans cette capitale, à profiter des succulents fruits tropicaux, et à halluciner sur l'américanisation de la ville qui regorge de Mc Do, Burger King, Pizza Hut et autres marques américaines !!

Dés que vous ressemblez à un "gringo", on s'adresse à vous directement en anglais ( ce qui a le don de bien nous énerver !). Dans les hôtels et la plupart des lieux touristiques, les prix sont directement affichés en dollars (qui n'est pas la monnaie locale rappelons le !).

Mais San José garde quand même un certain charme ... grâce à ses nombreux marchands ambulants aux étalages bien colorés !

On quittera rapidement la vie citadine pour rejoindre la Côte caraïbe au nord est de San José !

On décide de faire un premier arrêt dans la réserve naturelle de Tortuguero.

Pour y aller, il faut bien calculer son horaire de bus jusqu'à Cariari, petit bled à 1h30 de San José, pour ne pas rater sa correspondance ... maritime, car pas de route pour se rendre jusqu'à la réserve ...  et il ne faut surtout pas louper le bateau-taxi qui en 2h doit nous emmener jusqu'à Tortuguero !

En milieu d'après midi, on découvre ce village tout paisible, situé sur une petite bande de terre entre la mer des Caraïbes et une lagune !

Isolés du reste du pays, on se retrouve plongé dans une atmosphère authentique malgré le tourisme qui s'y développe de plus en plus ... et on est bien content d'être en basse saison  ! De nombreux lodges se construisent à l'écart du village pour accueillir les foules de touristes en haute saison !

     

On choisira une formule plus économique et surtout plus conviviale en se logeant directement sur la plage, dans les cabanes de Bony, un rasta bien sympa.

     

Au petit matin, on part avec Ernesto en canoë pour découvrir de plus près cette fameuse réserve naturelle. Le parc national Tortuguero, dédale de canaux au milieu de la forêt tropicale, regroupe plus de 400 espèces d'oiseaux, 60 de grenouilles, poissons, caimans, crocodiles et 4 types de singes !... Cette balade en canoë promet d'être bien animée !!

  1.  

     

En effet, côté faune, on sera servi !... Aux bords des berges, on pourra observer une grande partie de tous ces animaux ( et essayer notre nouvel appareil foto qui s'avère plutôt pas mal !)... On y verra la célèbre grenouille rouge minuscule et nos premiers singes du voyage ! Des 4 espèces du parc, on en rencontrera 3 ce matin là : le singe-araignée super acrobate, des singes-capucins à tête blanche qui feront leur show et dont un fera même un saut périlleux juste au-dessus de notre canoë, et des singes-hurleurs qui portent carrément bien leur nom !!!

Certains seront heureux d'apprendre que ça y est Luc a encore une nouvelle imitation dans sa collection !!

On n'aura pas la chance de voir la 4ème espèce du parc, le paresseux, beaucoup plus discret ... mais on rencontrera un autre animal bizarre,  le "basilic", appelé dans le coin "Jesus Christo", car ce lézard a la particularité de pouvoir courir SUR l'eau !!

     

     


Dans l'après midi, petit tour à la seule montagne du coin ... et il a bien fallu qu'on grimpe à son sommet qui culmine quand même à près de 150 m !! De là haut, superbe vue panoramique sur toute la région ! 

Tortuguero porte ce nom car c'est avant tout un coin à ... TORTUES ! Chaque année, plus de 40 000 tortues vertes viennent y pondre leurs oeufs sur ses plages !!

En ce moment, ce n'est malheureusement pas la bonne période pour observer ces tortues vertes, mais il y a 3 autres sortes, moins nombreuses, qui viennent se reproduire ici,  et on peut les croiser de nuit entrain de pondre, plus ou moins toute l'année !!

Du coup, on décide de tenter notre chance et de partir à la chasse à la tortue pondeuse ... Bony nous prête une lampe et à la nuit tombée, nous voilà partis en exploration ! On ratissera une bonne partie de la plage à la recherche de traces de tortues ... mais on sera de piètres détectives car au bout d'1h30, toujours RIEN !

Ceci dit, le lendemain on apprendra que personne n'en a vu depuis plusieurs nuits ... malchanceux, on ne s'avoue pas battu pour autant et on décide de retenter notre chance plus loin sur notre parcours en Amérique centrale !

Après avoir profité d'une dernière baignade dans la mer des Caraïbes ( ... on ne s'est pas aventuré trop loin car ici les eaux sont gavées de requins de toutes sortes ... bbrrr !), on quitte Tortuguero pour poursuivre notre descente le long de la Côte en direction du Panama.

On fera à nouveau 3h de bateau-taxi jusqu'à Puerto Limon (et oui toujours pas de route!), grosse ville sans intérêt, puis on passera par Cahuita, petit bled où le reggae résonne dans les rues au milieu des rastas et des surfeurs ... ici on ne doit pas fumer que du tabac !!

  1.  

Enfin, on terminera par Puerto Viejo, petite ville bien agréable avant de nous diriger vers la frontière du Panama.  

Le long de la route, nous croiserons des centaines d'hectares de bananes ( superbes ... et c'est un professionnel qui vous parle !!!) ... et oui, cette Côte caraïbe est le royaume des grandes multinationales américaines qui produisent ici des millions de tonnes de la fameuse "banane- dollar" ... et franchement de voir leurs immenses bateaux dans les ports et leurs centaines de camions sur les routes, Luc sera très impressionné par tous leurs moyens !!

 

Voir les commentaires

1 2 > >>