Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala

Après Antigua, on se dirige un peu plus au nord à 4h de bus, pour rejoindre le petit village de Chichicastenango ...  ou plus familièrement appelé "Chichi" ... ouf, plus facile pour nous lorsqu'il a fallu demander où prendre le bus !!

Chichicastenango est un petit village bien paisible qui s'anime surtout 2 jours par semaine, le jeudi et le dimanche lors de son grand marché !

Les indiens des villages aux alentours y arrivent la veille pour préparer et monter leurs stands et le petit village bouillonne soudain d'une étrange activité !

Nous débarquons également la veille pour assister à cette effervescence et en plus de voir le marché se monter petit à petit dans les rues, nous tomberons en pleine procession religieuse ... car ce samedi-là, ils fêtent le jour des pères !!

   

Au milieu de toute cette foule, nous retrouverons Kerstin, une allemande super sympa déjà croisée dans le coin de Tikal quelques jours avant et passerons le reste de la journée ensemble.

Le lendemain ... lever plutôt matinal car on espère éviter (comme toujours!) l'arrivée en masse des touristes ... car le marché de Chichi étant le plus grand du pays ça attire du monde c'est sûr !!

Mais on aura le temps de prendre tranquilou un petit déj en compagnie de Kerstin, car tous les stands ne sont pas encore montés et visiblement les locaux attendent eux les touristes pour commencer leurs affaires ... du coup à 7h du mat', le marché est plutôt calme !!

Finalement en parcourant les autres rues de la ville, plus à l'écart du centre, on découvrira un petit marché aux bestiaux ... où cette fois-ci Luc ne demandera aucun des prix (rappelez-vous, il avait quand même négocié le prix d'une vache en Equateur !!) car à part des cochons ou des poules, pas d'autres animaux en vue !!

   

Après un petit tour du côté des animaux, on se rendra au marché aux légumes, notre dernière étape avant de s'attaquer au gros morceau, pour les touristes, le marché d'artisanat !

On passera le reste de la journée à parcourir les rues du village, et on pense que c'est vraiment le marché le plus authentique qu'on ait vu  (malgré l'afflux des touristes qui finalement n'est pas si terrible que ça ...) avec des scènes de vie locale extraordinaires ! Et tous nos sens seront ( parfois même durement !) en éveil !!

   

   

  1.  

Toutes ces heures à déambuler entre les différents étalages nous ont bien ouvert l'appétit, et le soir on ira faire un tour du côté du Roi de la pizza ... où la pizza la plus longue au monde nous attend !!

Non ... on ne parle pas de la longueur physique de la fameuse pizz' (bien que c'était une familiale ...) mais du temps qu'il faudra jusqu'à ce qu'elle arrive à notre table !! En effet les pizzas du Roi sont super fraiches ... tellement que juste après avoir passé notre commande, il se met à ... faire la pâte !! Le comble c'est que pour une pizza familiale achetée, vous en avez une petite gratuite en supplément !!

Bref pour vous donner une idée du temps qu'on a passé dans cette fameuse pizzeria ... on a pu regarder sur le vieux poste de télé de l'endroit, le 3ème épisode de Star Wars ... et, au final on sera plutôt content car maintenant on sait enfin comment Dark Wador est passé du côté obscur de la force ... bref pourquoi il est devenu si méchant ... parce quueeeeeeee !!... Et pour ceux que ça intéresse ... la pizza était vraiment "muy rica" !!

Sur ce, on reprendra la route le lendemain matin direction le lac d'Atitlan après avoir tenté d'assister à une cérémonie maya sur la petite colline qui surplombe Chichi ... mais en arrivant, ça nous a paru vraiment trop attrappe-touriste du coup on a fait demi-tour avant le début du spectacle !!...

Et allez, on ne résiste pas à l'envie de vous mettre quelques fotos en plus tellement on a aimé ces 2 jours à Chichi ... un petit bonus !!

   

  1.  

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala
Après notre retour sur Flores, on décide de se rendre à Antigua, incontournable ville coloniale du pays. Comme pour une fois , on n'a pas envie de se taper trop d'heures de bus, les trajets guatémaltèques étant plutôt pas mal éprouvants, on décide de faire une petite pause, à mi-chemin, à Coban.

Cette ville, a été fortement colonisée par nos voisins allemands au début du siècle, beaucoup étant devenus de grands planteurs de café ... expropriés de leur terre durant la seconde guerre mondiale sous pression des USA qui voyaient d'un mauvais oeil leur soutien au régime nazi !

Coban, c'est aussi le lieu de départ pour visiter Semuc Champey, apparemment un haut lieu touristique du pays, avec des rivières et des grottes, ... qu'on n'est pas allé voir ... et ne faites pas comme tout le monde, ne nous demandez pas pourquoi : ON NE SAIT  TOUJOURS  PAS POURQUOI !!

Après une nuit à Coban, on attrappe un bus direction Antigua, via Guatemala City où on ne fera que changer de bus ... ville de très mauvaise réputation et pas de coins attractifs pour les touristes !

On arrivera donc en fin d'apm à Antigua. Cette ville nous paraît de suite bien sympa. Ce n'est pas pour rien que les touristes du monde entier viennent ici prendre des cours d'espagnol. En effet, la ville est remplie d'écoles pour gringos désireux d'apprendre la langue de Don Quichotte !

     



Antigua a été fondée en 1543 et fut longtemps la capitale du pays, avant qu'un tremblement de terre ne la détruise en 1773 ... du coup la capitale fut transférée à Guatemala City. 

De son passé colonial, elle a conservé ses maisons toutes colorées et le vestige de ses églises en partie détruites lors du fameux séisme, ce qui lui a valu d'être classée patrimoine mondial de l'humanité en 1979.


Et ce n'est pas étonnant si elle a eu des petits problèmes avec Dame Nature vu sa localisation ....
 
En effet, Antigua est entourée de 4 magnifiques volcans. Le volcan Agua (3766m), l'Acatenango (3976m), le Fuego (3763m) et le Pacaya (2552m), ces deux derniers étant encore particulièrement actifs !!!

Ces volcans font partie de l'attrait principal de la ville (après les cours d'espagnol supers pas chers !), et particulièrement le Pacaya, qui est le seul volcan au monde où on peut observer de la lave de très près ....

Comme on est plutôt de nature curieuse, et que les reportages d'Aroun Tazief nous ont tous les deux fait tellement rêver étant gosses, on ne pouvait pas louper cette opportunité !!

Vu la météo du moment, on choisit un tour qui part tôt le matin pour augmenter nos chances de voir le volcan découvert.

Du coup, départ à 6h du mat avec une 10aine d'autres touristes qui ont eu la même idée que nous. On arrive, après une petite heure de bus, à l'entrée du parc du Pacaya où on rencontre notre guide, Julio, un habitant du village de San Francisco, situé juste au bas du volcan !... On lui demandera si un volcan aussi actif juste au dessus de sa tête n'empêche pas de s'endormir le soir ... mais assurément non nous dit-il, et la terre y est tellement fertile qu'il ne quitterait cet endroit pour rien au monde !! De plus il connait bien le volcan qui d'après lui ne fera jamais rien de mal au village ... On ne peut que lui souhaiter bien sûr !!  

Comme souvent depuis le début de notre périple, nos efforts sont plus que récompensés et le volcan sera ce matin-là entièrement découvert. Il nous offre un superbe panorama sur son cône volcanique tout fumant.

En chemin, on apercevra 2 autres volcans  qu'on n'avait pas encore pu voir depuis Antigua car trop nuageux ces derniers jours, l'Acatenango et juste derrière le Fuego !

     

  1.  

L'activité du volcan Pacaya ayant augmenté ces derniers jours, on ne pourra pas monter jusqu'au sommet du cratère, qui dégage trop de gaz toxiques, mais c'est pas grave, car Julio nous promet un autre spectacle fantastique ...

.... et il nous avait pas menti ... depuis quelques jours on peut observer au bas du cône une large rivière de lave rougeoyante qui sort des entrailles du volcan, au milieu du paysage lunaire d'anciennes coulées de lave sêchées ! Pour s'en approcher, il faut marcher sur les roches de cendre chaudes et fumantes par endroits ... et on peut se rapprocher au plus près de ce fantastique phénomème géologique tant que la chaleur vous ait supportable en fait ‼

... Mais il ne faut pas penser aux normes de sécurité ... inexistantes ... c'est d'ailleurs ce qui fait que les touristes (pour leur plus grande joie ‼) aient accés à ce site  car de sûr si ce volcan était en Europe, seuls les scientifiques y auraient accés et surtout aussi près !!!

     

     

Une  française croisée plus loin nous racontera avoir vu une touriste avec ses semelles de chaussure en partie ... fondues !!! Mais c'est tellement magique de pouvoir voir cette rivière de lave  qu'on prendra le risque de s'en approcher  ...  Et cette lave qui sort de la terre et évolue sous nos yeux restera un moment extraordinaire du voyage  !!...

On passera une petite semaine à flâner dans la jolie ville d'Antigua, où on en profitera pour découvrir d'autres points de vue, avant de reprendre la route, direction le petit village de Chichicastenango, aussi célèbre pour son marché que son nom est long !!!



Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala

On quitte le village de Rio Dulce situé au bord du lac d'Izabal, le plus grand du pays, pour rejoindre Flores, petite ville à l'extrémité d'un autre lac, plus au nord, le lac de Peten Itza.

Une grande partie de cette région est classée réserve naturelle, de la jungle tropicale en couvre la majorité et on y trouve de nombreux sites mayas, dont le plus célèbre : Tikal.

On laisse le plus gros de nos affaires dans une posada qui ressemble un peu à un kiboutz, où les chambres n'ont pas de porte et encore moins de fenêtre et où la salle de bain est éclairée par une bougie ! ... mais le tout a un certain charme et la literie est bien confort ... !

Débarrassés des gros kilos, on se rend en début d'après-midi au site de Tikal, à une petite heure en bus de Flores. En effet, ayant mené notre petite enquête la veille ( HA !! c'est qu'il serait fier de nous ce cher vieux Derrick !! ) ... on s'est rendu compte que quand on rentre sur le site de Tikal après 15h, le billet d'entrée est aussi valable pour toute la journée du lendemain, ce qui permet de profiter du site tard le soir et très tôt le matin, l'idée étant bien-sûr d'éviter la masse de touristes !!

Pour se loger sur place, plusieurs possibilités, mais pas nombreuses ...  Les 2 seuls hôtels de la réserve sont bien trop chers pour nous, mais chacun propose une alternative pour les petits budgets ... la location d'un HAMAC + une moustiquaire ... ( au milieu de cette jungle, trop gentil et bien utile !! ).

Après avoir réservé nos hamacs pour la nuit, on se rend directement sur le fameux site maya !

Ce site est vraiment surprenant, car il faut marcher un bon moment avant de voir brusquement surgir un premier temple perdu au milieu de la jungle tropicale. Et ainsi de suite ...

Le début de la Cité remonte à plus de 700 av JC.  C'était un important centre culturel et religieux. Au VIème siècle, Tikal couvrait environ 30km2 et comptait plus de 100 000 habitants. Pour reprendre une comparaison qui nous a bien plu, Copan pouvait être considéré comme la "Paris" de la civilisation maya, et Tikal en était "New York" !

L'apogée de la ville se situe aux alentours de l'an 900,  époque à laquelle elle fut brutalement abandonnée ... toujours ce grand mystère qui entoure la disparition soudaine de la civilisation maya !!!... et qu'on n'arrive pas à résoudre ... pourtant à force de se prendre pour Derrick ou Magnum (... luc s'est même offert les mêmes lunettes de soleil pour parfaire sa panaplie ... bientôt la moustache oh-oh-oh !!), on devrait finir par trouver !!

On profitera de cette fin de journée, pratiquement seuls sur le site, pour découvrir une première fois une petite partie des lieux.

On escaladera une première pyramide située dans un groupe de bâtiments appelés " El Mundo Perdido " ( ... car leur forme ne ressemble en rien aux autres temples de Tikal ... ) pour assister au coucher du soleil, et on restera bouche-bée devant le spectacle de la cîme des temples surgissant de la jungle tropicale qui s'étant à perte de vue à nos pieds ! 

  1.  

     

     

Mais il est déjà tard, et il est temps pour nous de croquer un morceau et de ... retrouver nos hamacs !! 

Même si au début c'est bien rigolo de dormir dans des hamacs ...

     

... on passera plutôt une mauvaise nuit !! 

Et oui, c'est la pleine saison des pluies ... il flottera à verse toute la nuit ... les hamacs seront rapidement humides et on aura surtout vite très froid !! ... bref on ne fermera pas vraiment l'oeil de la nuit, nos voisins suédois rencontrés la veille non plus, et seul point positif quand le réveil sonnera à 4h30 du mat', ce ne sera dur pour personne de se lever ... !!!

A 5h du mat' on se retrouve un petit groupe à l'entrée du site ... qui n'ouvre officiellement ses portes qu'à 7h !

Qu'est ce qu'on fait donc là alors qu'on pourrait terminer notre nuit à se les geler dans nos hamacs ?!... Oui mais voilà pour quelques quetzales de plus (non pas les oiseaux !!... le Quetzal c'est la monnaie locale !), les gardiens du parc vous ouvrent grand les portes ... à l'heure que vous voulez !!... Ce qui permet d'y entrer de super bonne heure pour aller admirer  le lever de soleil sur la jungle et sur le site depuis le sommet du plus haut des temples, le Temple IV (... et oui ici pas de noms compliqués ... ils les ont juste numérotés !) 

C'est encore avec l'esprit tout embrumé qu'on arrivera après 45mn de marche à la lumière de nos lampes torche, au sommet des 61m du fameux Temple IV. Du haut de ce fantastique mirador, on assistera au réveil de la jungle qui nous entoure ... et ce  seront des dizaines de cris d'animaux, dont ceux plutôt effrayants des singes hurleurs, qui accompagneront le lever de soleil sur les sommets des temples qui jaillissent de la forêt ! Moment magique !!!

     

Après ce spectacle magnifique, on se dépêchera de se rendre à la Place Centrale, avant que le site n'ouvre ses portes et qu'elle soit envahie de touristes. Cette place est le lieu de Tikal le mieux restauré et conservé ... Travail maya de plus de 1000 ans de construction et on s'y sent vraiment petit au milieu des 2 temples qui y trônent !!.... C'est là aussi qu'on profitera des seuls instants de soleil de la journée !! 

Puis, on se lance dans une visite plus minutieuse des alentours. En tout nous déambulerons plus de 8 heures dans Tikal ... et malgré les quelques heures déjà passées sur le site la veille, ce ne sera pas suffisant pour en faire un tour complet tellement c'est immense !

Fatigués, on abandonnera l'idée d'en faire le tour complet, et nous quitterons Tikal en début d'après midi ! Sur la route en direction de Flores, on s'arrêtera au petit village de El Remate situé au bord du lac de Peten Itza, et où d'après Angèle (de la Casa Tun Tun au Venezuela), "les couchers de soleil y sont les plus longs au monde" !

On profitera du retour du soleil pour s'offrir une petite baignade dans le lac en attendant avec impatience le fameux "coucher de soleil" ! Malheureusement pour nous, le ciel se voilera de nuages en toute fin d'apm, et nous ne saurons jamais si les couchers de soleil ici sont effectivement "les plus longs du monde", mais une chose est sûre, la lumière y était superbe !!!

     

Après ces 2 fantastiques journées, on retourne sur Flores pour récupérer nos affaires au "Kiboutz" et se rendre jusqu'à Coban, notre prochaine étape.

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala

On quitte le Honduras pour le Guatemala et on se dirige directement vers la ville de Puerto Barrios sur la Côte caraïbe, encore une ville portuaire aux mains de la United Fruit Compagny pour l'export de ses fruits qu'elle produit dans la région !

 la carte vient de : http://www.lonelyplanet.com

  1.  

Ce trajet est surtout l'occasion de découvrir les bus guatémaltèques et leur grand n'importe quoi !!

Ces anciens bus scolaires américains équipés de banquettes sont bien pratiques pour le transport des passagers car ils ne sont jamais plein !! En effet ces rangées de banquettes prévues pour 4 personnes, peuvent aisément accueillir 6 à 8 personnes en se serrant bien et voir plus si on prend des enfants sur les genoux !! Et quand vous pensez que le bus est vraiment bondé car des gens s'entassent encore debout et certains presque sur les genoux du chauffeur, ils arrivent encore à faire monter des gens ... et quand vraiment vous pensez que ça devient "mission impossible", il reste le ... TOIT !!!!... du vécu !!

Dans ces bus, on croise très peu ou pas de touristes qui préfèrent utiliser les transports touristiques, des minibus "shuttle", 10 à 20 fois plus cher selon les destinations ... sûrement plus confortable et plus rapide que les transports publiques ça c'est sûr, mais qui perdent tout le charme et l'authenticité des voyages au Guatemala !!!

De Puerto Barrios, on prend le relais en bateau pour Livingston, qui est le point de départ pour remonter le Rio Dulce, rivière plongée en pleine jungle tropicale !

     

 

Trajet de 4h environ en barque pour explorer cette rivière. On fera quelques arrêts bien sympas, des sources thermales, un village d'artisans, un ilet aux oiseaux ... Les rives du Rio Dulce sont vraiment inpressionnantes et par moment on se croit dans un canyon tellement les falaises couvertes de végétation tropicale sont hautes !

     
         
     

De Rio Dulce-village, on poursuit notre route à nouveau en bus ... direction Flores, plus au nord !

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Honduras

De Roatan, par une habile combinaison de bus et bateaux divers, on se rend directement à Copan, toujours au Honduras et près la frontière avec le Guatemala !

 

Ce charmant village ne se situe qu'à un kilomètre du fameux site archéologique maya du même nom. Ces ruines ont été classées patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1980.

 

Bon, sans trop rentrer dans les détails (... que de toute façon nous, on connaît pas !!) ... les mayas étaient surtout de grands astronomes et savaient mesurer le temps et l'espace avec une précision étonnante et avaient découvert la valeur du zéro avant tout autre peuple dans l'histoire de l'humanité.

 

Ils occupaient une partie du Honduras, du Salvador, la totalité du Guatemala et du Belize ainsi que le sud du Chiapas au Mexique.

 

Les historiens connaissent peu de choses sur les causes du déclin rapide de cette civilisation aux alentours de l'an 900. La disparition brutale des Mayas serait peut être liée à une forte pression démographique en même temps qu'une grande sécheresse.

 

Copan, comme Tikal (au Guatemala), ou Palenque (au Mexique), faisait partie des villes Mayas les plus importantes. Bien que moins peuplée, elle était plus avancée dans les domaines de l'art.

 

 

 

En plus de nos premières pyramides mayas, on pourra admirer de superbes stèles gravées représentant les anciens rois de la Cité ainsi que de superbes fresques. Toutes ces gravures qu'on ne retouvent pas ou très peu sur les autres sites Mayas font la particularité de Copan.

  1.  

 

  1.  

De nos jours, on peut visiter le groupe principal qui comprend plus ou moins 400 bâtiments ... dont beaucoup sont en ruines. Il correspond au centre politique et religieux de l'ancienne Cité qui couvrait plus de 100 km2.

On passera toute une matinée à visiter ce superbe site.

L'élément le plus important de ce site, est un escalier couvert de hieroglyphes. Il raconte, en plus de 300 glyphes gravés sur ses 63 marches, l'histoire des rois qui se succédèrent ici. Malheureuement, celui-ci est couvert d'une bâche disgracieuse pour le protéger, non pas des touristes, mais du vent et des pluies ... Et bon, vu son importance et sa valeur archéologique on va rien dire pour cette fois !!! ... Rien à voir avec les barbelés de Tiwanaku en Bolivie !!

     
         
         

Cette première découverte du monde Maya marque aussi notre dernière étape au Honduras avant de se rendre au Guatemala.

Vu la visite-éclair que nous avons fait de ce pays et des sites visités ( ... qui ne sont pas représentatifs du reste du pays ! ), une fois n'est pas coutume,  on ne fera pas de récap' de nos dépenses pour le Honduras !

  1.  

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala

Comme partout dans le monde, l'événement du moment c'est la coupe du monde de foot ! Evidemment incontournable en Amérique latine et pour nous qui ne sommes pas des passionnés de foot, il a bien fallu nous y mettre !

En effet chaque discussion commence par ce sujet alors si vous n'êtes pas au courant des dernières infos vous passez vite pour un ringouze ou un arriéré et les gens du coin arrêtent de vous parler !

Du coup on a été obligé d'apprendre par coeur les équipes de chaque poule, parce que Luc s'est senti vraiment bête quand il a pronostiqué sur le match Iran-Etats Unis ! Il faut qu'on révise tous les soirs les résultats du jour et les dates des prochaines rencontres !!... merci les vacances !! ... Et on ne vous cache pas que le plus dur à retenir ça a été le résultat de la France !!

  1.  

  1.  

Bien que le symbole de la bière nationale au Guatemala soit un coq, bizarrement ici personne ne parle de l'équipe de France ... On a bien vu quelques maillots ou fotos de Zizou trainer dans des bars de fanatiques ... mais c'est rare ! Car ici les gens sont très courageux dans leurs pronostics ... ils supportent tous le BRESIL !!

Pour suivre au plus près la copa, plusieurs solutions ... les petits commités où tout le monde se regroupe autour d'un seul écran grandeur normale, ou les bars aux multiples écrans géants, solution certes plus conviviale mais option plus risquée car il faut bien choisir son bar où vous pouvez vous retrouver au milieu de supporters ... suisses ... gloups ! Des concours et tombolas sont organisées durant les mi-temps ... où Marion remportera un magnifique sac-filet à l'effigie de la bière nationale !

Bref, depuis le 9 juin 2006, il a fallu intégrer une nouvelle catégorie à notre budget de voyage ... BIERE et NACHOS !!

  1.  

     

  1.  

Comme on est devenu, par la force des choses, des footeux (... et peut être bientôt des alcooliques, hips !), on a décidé d'organiser un nouveau quizz, le quizz-spécial-copa-del-mundo !!

Attention, amis blogueurs, concentrez vous :

A votre avis, à quel niveau de la coupe du monde va être éliminée la France ? ... ou pardon, on va reformuler la question, parce que Marion a un frère assez sensible sur le sujet et on a quand même quelques potes fanatiques, dont même encore des supporters du racing club de starsbourg !! ...  On reprend ...

Jusqu'où va aller l'équipe de France au mondial 2006 ?

Et pour départager les gagnants, vous mettrez aussi le nombre de buts que vous pensez que la France marquera pendant le mondial (... pour ceux qui n'ont encore rien suivi de la coupe ... c'est 0 pour l'instant !!) ... avec la finale comprise pour les plus crazy-optimistes d'entre vous !!

Les votes pris en compte seront ceux des commentaires de cet article ... et si jamais ça BUG pour en laisser, vous pouvez toujours nous envoyer vos votes sur notre mail et on les fera suivre en commentaires !

Comme cadeau ... on va faire notre possible pour dégoter la peluche de la mascotte locale : PONCHO BALON !!

  1.  

Cette mascotte d'Amérique latine est bien plus sympa que la mascotte "lion" officielle (... ce qui est pas dur ... les allemands sont p't'être forts en saucisse, mais vraiment pas doués en mascotte !!) ! Cette mascotte locale, "Poncho Balon", est au départ un dessin animé créé exprès pour le mondial, 31 épisodes de 90sec chacun. Poncho Balon, c'est un ballon mexicain de la rue qui fait tout son possible pour réaliser son rêve ... arriver à la finale de la coupe du monde en allemagne !!!  

 

Allez bonne chance à tous pour le quizz ... et VAMOS FRANCIA !! 

      

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Honduras

A peine arrivés au Honduras, on traverse tout le pays vers le nord, en passant par Tegucigalpa la capitale, afin de rejoindre la Côte Caraïbe à La Ceiba pour prendre un ferry direction ... les Bay Islands (ou archipel de la Bahia) !

Ces 3 îles, Utila, Roatan et Guanaja, se trouvent à 50kms des côtes du Honduras et attirent les touristes du monde entier mais plus que tout ... les plongeurs !!

En effet, son récif réputé paradisiaque est le 2ème plus grand après la Grande Barrière de corail australienne, avec une vie marine animale et végétale d'une immense richesse.

Et si cet endroit attire autant de plongeurs c'est aussi parce que ces plongées et surtout ces cours pour passer des niveaux sont dits parmis les moins chers au monde !

On choisit d'aller sur Roatan, la plus populaire et la plus grande des 3 îles, 50kms de long et 3kms de large, et surtout entourée de plus de 100kms de récifs au milieu d'une eau cristalline !

Après 2h de ferry, on débarque à Coxen Hole, la ville la plus importante de Roatan.

On se dirige rapidement à West End, là où tout le monde va ... et ça se comprend ... On découvre un petit village magnifique entouré de 2 baies à l'eau turquoise et bordée de cocotiers !

     

Sur ces îles on y parle autant anglais qu'espagnol mais pour une fois ce n'est pas à cause des gringos mais bel et bien du à l'histoire du Honduras ! Ces îles ont longtemps appartenu à nos chers voisins d'outre manche, et ce jusqu'en 1859 où ils les ont cédé au Honduras ... Mais ça ne fait que quelques 10aines d'années que le gouvernement du Honduras a rendu l'espagnol obligatoire dans les écoles des Bay Islands !

Du coup, on découvre un mélange de langues et cultures parfois bien étrange ... comme notre premier collectivo qui aura le volant à droite à l'anglosaxonne, mais sur l'île on roule à droite et non pas à gauche ... pratique !!

A West End, on se met à la recherche d'un club de plongée ... ce qui n'est vraiment pas dur ici ... il y en a à tous les coins de rue !! Comme ils pratiquent tous le même prix, on opte pour 2 principaux critères : club tranquilou et bon matos !

  1.  

On passera une petite semaine à plonger et chacune de ces plongées resteront inoubliables !! La visibilité est hallucinante tellement les eaux sont calmes et limpides ... pour nos amis plongeurs, plus de 40m de visu sur certains sites !!

Et en quelques plongées on aura l'impression d'avoir tout vu ... épaves fantastiques, grottes et canyons mystérieux, tortues, poissons en-veux-tu-en-voilà, des p'tits, des gros, des multicolores et des milliers de coraux en super bon état !! ... Bienvenue dans le Monde de Nemo !!

     

Pour se remettre de toutes ces émotions, rien de mieux que quelques piña coladas au bar de la plage pour admirer les superbes couchers de soleil !!

 

     

Entre plongées et piña coladas ... on ne sait plus très bien dans quel ordre ... on fera un petit tour de l'île ... et entre autres sur la plus belle de ses plages ... West Bay ! On avait déjà vu des plages paradisiaques mais celle-ci a la palme ...

     
         
     

Vous aurez compris, on a vraiment adoré notre virée ici ! 

Roatan est un petit coin de paradis mais dépêchez vous d'y aller car les prix sont entrain de grimper, les promoteurs immobiliers s'emparant petit à petit de ce coin si tranquille en voulant le transformer en lieu de vacances privilégié pour américains aisés ! Un petit commerçant nous apprendra que d'ici à 3 ans, l'île va tripler son nombre de visiteurs jusqu'à 1 million de touristes par an !!... Et bien sûr au dépend des gens locaux et de l'authenticité du coin !!

... Qu'ils sont durs à préserver ces petits paradis sur terre ... si vous en découvrez un, chuuuutttttt surtout n'en parlez à personne !!!

Sur ces belles pensées, on poursuit notre route, toujours sac au dos (eh oui ... à le porter depuis tout ce temps on l'oublierait presque !) ! Retour sur le continent, direction Copan et son célèbre site archéologique maya !

  

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Honduras

la carte vient de : http://www.lonelyplanet.com

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Malgré sa mauvaise réputation, ce pays est formidable et très sûr ; on a ADORE !

Le Nicaragua, c'est d'abord la rencontre avec son peuple, des gens très accueillants et foncièrement gentils, qui vous abordent juste pour le plaisir de discuter.

Pays encore préservé du tourisme de masse, on y trouve pleins de petits paradis de la nature, et pour ceux qui aiment les volvans, vous serez servis !

On ne peut que vous conseiller de découvrir rapidement ce fantastique pays, à tout petit budget ... encore moins cher que la Bolivie ... si c'est possible !!

On a dépensé en moyenne  35 $par jour et à 2 !

 

HOTEL

8,90$

BOUFFE

10,00$

TRANSPORT

5,80$

VISITES

4,20$

 

La monnaie locale est le cordoba. Actuellement, le change est de 17.2 cordobas pour 1 $ .

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

On continue notre découverte des environs de Granada. Aujourd'hui on part à Massaya, parc national à quelques kms de là, où se trouve, non pas un volcan ... mais un COMPLEXE volcanique !!

Le complexe volcanique de Massaya regroupe 2 volcans, le Massaya et l'Indiri, qui forment 5 cratères avec 2 toujours actifs dont le Santiago qui crache de la fumée en continu ! 

Ces volcans sont les plus accessibles du pays, à seulement 637m d'altitude (... celui-là on a donc toutes les chances de le voir sans nuage !!), et une jolie route goudronnée permet de rejoindre les cratères ! Oui, mais pour cela, il faut une voiture ... et nous on n'en a toujours pas !! On essayera bien le stop pour ces 8 kms qui nous séparent du sommet, mais à l'aller on ne croisera personne sauf les gardiens du parc à vélo avec ... de jolis ... fusils à pompe au cas où ?!! On a compris ... on n'a pas intérêt à sortir des sentiers balisés ou à vouloir piquer un morceau de volcan !!!

De faire le chemin à pied nous permettra de voir les anciennes coulées de lave séchées qui strient le paysage, dont la plus impressionnante, celle de la dernière éruption en 1772 !

En atteignant le sommet de l'Indiri, on découvre le cratère Santiago, en activité, énorme gueule béante crachant de la fumée soufrée et on comprend pourquoi ce lieu a été décrit comme la "porte de l'enfer" par les premiers colons espagnols !!

Des miradors offrent des points de vue sur les autres cratères, bien impressionnants eux aussi ! On tentera d'observer les célèbres perroquets qui pour échapper à leurs prédateurs se sont adaptés à l'atmosphère soufrée du volcan et nichent dans ses parois ! Mais apparemment ils partiraient très tôt le matin et rentreraient tard le soir donc on ne les verra pas !

On marchera ensuite jusqu'au volcan Massaya et on découvre son cratère où la nature y a repris ses droits !

Au retour, plus de chance qu'à l'aller, car un pick-up nous ramènera jusqu'à l'entrée du parc et vue la chaleur et le manque d'ombre, ça nous arrangera bien !!

Petit tour dans la ville de Massaya pour découvrir ses célèbres marchés d'artisanat et surtout de hamacs ! On passera au superbe marché touristique bien propre mais aussi cher qu'il est beau ; on se rendra compte en allant au marché local que les prix y sont 2 à 3 fois moins chers !!

D'ailleurs on  craquera sur une chaise -hamac ... qui, même démontée, prend pas mal de place dans le sac à dos de Luc ... ben oui quelle idée de voyager avec une chaise !! Au fait Bernard, tu peux déjà acheter du bois, le modèle arrive !!

On ira encore faire une p'tite balade au Malecon, sorte de "balade des anglais" locale, qui offre une jolie vue sur la lagune Massaya avec le volcan qui la surplombe !

Retour sur Granada, et dernière soirée avec Boris avant de poursuivre notre route. Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à faire un tour par la Siesta !

La Siesta !

Après avoir longuement hésité sur la suite du tajet, on décide de se rendre directement au Honduras, par Managua, avec une dernière étape nicaraguéenne du côté de Ocotal ... eh oui le temps commence à nous manquer !!

          

Voir les commentaires

1 2 > >>