Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Après une arrivée un peu "arrosée" à Sucre, et après un Carnaval dignement célébré, on décide d'aller un peu s'aérer l'esprit et d'éliminer toutes ces mauvaises toxines accumulées, en partant marcher quelques jours dans les environs. Pour cela on contacte Lucho, guide indépendant qui nous organise une petite rando de 3 jours, à la découverte des villages Jalq'a aux environs de Sucre. Le programme nous paraît bien sympathique ... le départ est donc prévu pour le lendemain matin 6h.

Comme convenu, Lucho vient nous chercher ... on monte dans un taxi ... et on se dit "la classe", pour une fois on va aller en voiture jusqu'au début du sentier de rando .... et ben, non! non! non!, ça serait trop facile !! Le taxi, c'était seulement pour nous emmener jusqu'au transport en commun local : un CAMION !!

 

Et oui, pas d'autre moyen de locomotion pour se rendre jusqu'au petit bled de Chullpas, le point de départ de notre trek ! Et franchement on hésite un peu à monter dans ce camion ! Il est bourré de Boliviens qui rentrent chez eux après le carnaval, et à notre avis, il n'y a plus la moindre place pour nous !

Lucho arrivera à convaincre le chauffeur de laisser Marion et Maryline monter dans la cabine, et il dégote pour les garçons une petite (mais toute petite) place ... sur les rebords de la benne de l'engin, juste au-dessus de la cabine !!!

 

Franchement, toutes les personnes qui militent pour le bien-être des animaux lors de leur tansport en Europe, feraient bien de s'occuper un peu plus du bien-être des hommes lors de leur transport en Bolivie !!! On ne va pas vous mentir et vous dire que c'était marrant !!! 3 heures le cul sur un bout de bois sur des chemins cabossés, c'est super éprouvant. Luc et Bertrand étaient plus qu'heureux quand le camion s'est enfin arrêté !!!!... Et encore, parait-il qu'ils étaient chanceux ce jour-là car il n'y avait ni mouton, ni chèvre avec eux dans la benne !!!

 

A l'arrivée, on fait connaissance avec Ricardo, le fils de Lucho qui lui aussi va nous accompagner lors de notre rando, et première bonne nouvelle de la journée : aujourd'hui ce sont des mules qui porteront les sacs, et vu le dénivelé et l'altitude on en est bien content ! Les paysages traversés sont bien sympas. Contraste hallucinant entre la terre rouge et les différents verts des cultures autour des nombreuses petites fermes que nous rencontrons tout au long du chemin ! 

  1.  

  1.  

Après quelques heures, on arrive au but de cette première journée, le cratère de Maragua, un des plus grands au monde parait-il. Son origine n'est pas certaine ... Pour certains il est l'oeuvre d'un météorite, pour d'autres il est d'origne volcanique. Nous, on n'a pas d'avis sur la question , mais par contre on est d'accord pour dire que c'est bien impressionnant !!

  1.  

  1.  

Si le carnaval est fini en ville, il est loin d'être fini à la campagne ... En effet,  des tas de célébrations en faveur de la Pachamama ont lieu dans les différents villages qu'on rencontre. Au programme : danses et costumes traditionnels, mais désolés ... interdit de prendre des fotos. En tout cas, c'est bien intéressant de voir cette autre facette du carnaval bolivien ! Et tradition oblige à la campagne lors des fêtes ... il nous a fallu goûter à la chicha locale, boisson faîte à base de maïs fermenté. A l'époque, les femmes mâchaient le maïs avant de le faire fermenter ... mais franchement, vu le goût du-dit brevage, et vu les morceaux qui y flottent, on n'est pas sûr que la chicha ne soit pas encore faite comme ça !!! On est encore tous étonné de ne pas avoir eu de problèmes gastriques suite à notre dégustation, un peu forcée !!!

  1.  

     
Avant la chicha     Après la chicha
         

  1.  

Nous dormirons dans une ancienne école de tissage. Il pleuvra toute la nuit. Au réveil, le temps reste toujours incertain et Lucho décide d'attendre un peu pour voir l'évolution de la météo. Finalement il décide de poursuivre notre route ... Lucho a été bien inspiré puisque 1 ou 2 heures après notre départ, il fera grand soleil. Cette journée sera la plus longue, 6h de marche (et sans les mules !) jusqu'au village de Chaunaca, où nous passerons la dernière nuit.

 

Cette fois-ci, les locaux sont encore plus sommaires que la veille car quand on découvre la maisonnette, elle est entièrement VIDE !... Lucho et Carlos partiront à travers le village à la recherche de matelas ... qu'ils finiront par dégoter ... OUF !

 

Le lendemain, dernière journée de marche ... et nous suivrons les traces des Incas ... ce qui veut dire : chemin pavé bien pentu !!! Toujours de magnifiques paysages ... à quelques Kms de Sucre !

  1.  

  1.  

Lucho qui a décidé de ne pas faire subir l'épreuve du camion une 2ème fois aux garçons, a pris de l'avance et viendra nous chercher au bord de la route en fin d'après midi ... avec sa BRASILIA de 1979 !!! Pour les non-connaisseurs, imaginez un pot de yaourt blanc avec 4 roues !!... Retour épique sur Sucre mais bien plus confort que l'aller !!!  En tout cas on vous recommande vivement cette petite rando ... et n'hésitez pas à contacter Lucho ou Ricardo si vous passez par Sucre !!

  1.  

pour les contacter : turismo_lyd@hotmail.com 

  1.  

Les jours suivants, on part à la découverte de Sucre, la ville blanche ! Ville très agréable avec de splendides bâtiments coloniaux super bien entretenus !!... Cette région de Bolivie est surtout connue pour ses magnifiques tissus aux dessins très détaillés !... Du coup, passage obligé au musée du textile tenu par des communautés indigènes qui relancent la production de ces fameux tissages !

  1.  

     

  1.  

Et 2ème passage incontournable de la région, celui du marché de Tarabuco ! Tarabuco est un village à environ 2h de Sucre, où se tient tous les dimanches un célèbre marché ... Réputé dans tous le pays car c'est là qu'on trouve les plus beaux tissus !... C'était pas une légende ... et avec Maryline et Bertrand, on a eu bien du mal à mettre un terme à nos achats ce jour-là !!

Le lendemain, on quitte Sucre pour remonter vers La Paz, la capitale du pays !

 

Commenter cet article

charlotte 17/03/2006 18:13

C'est bien ça de participer au casting du futur pointeur ! Continue à donner de l'inspiration à Luc cher Crazy Lama ! A moins que ce ne soit une ruse perfide ...Et ... euh ... il faut que je fasse mon mea culpa ... Je vous promet que je n'ai pas pactisé avec l'ennemi, je reste fidèlement pro-lama, mais ... voilà, j'ai accueilli Crazy Lama chez moi ! Pas longtemps, vous inquiétez pas, et puis seulement pour qu'il ne tag pas des lamas sur ma porte. L'avantage, c'est qu'il a pu m'expliquer les finesses de ses messages revendicateurs : pour ceux qui n'avaient pas compris, comme moi, la photo juste là-haut, c'est Serge Lama, et les paroles de la chanson sont de lui ... A tous les militants pro lama, salut !

crazy Lama 14/03/2006 23:14

Je suis malade parfaitement maladeT'arrives on ne sait jamais quandTu repars on ne sait jamais oùEt ça va faire bientôt deux ansQue tu t'en fous
Il est bête, ce Lama!
houaop! houaop!

crazy lama 14/03/2006 23:10

houaop! houaop! houaop! I sont bêtes, ces lamas....

crazy lama 14/03/2006 23:05

 
   il est con ce Lama!       
Il a bu la chicha, ..............
Crazy Lama!

Rosalie & Samuel 13/03/2006 20:16

Esperons que votre posterieur s'est remis de la viree en camion, en tout cas les photos, elles, sont comme d'habitude magnifique.
Notre posterieur de bons Suisses use les semi-cama de la cote est, dans une desesperante tentative de rejoindre les chutes d'Iguazu alors que tous les vols sont overbookes!
Jambes gonflees, odeurs de bouquetins et j'en passe... le plaisir de trajet en bus argentins!
Heureusement on se rattrape sur la bouffe (ya plein de gatoooo o chocolat pour Rosa) et profitons pour elargir notre culture cinema au rythme de 2 DVD's/jr.
Suerte et pourquoi pas... Hasta luego en Iguazu!