Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Après le Misti (5825m), on s'était juré de ne plus s'amuser à grimper des montagnes aussi hautes ... il nous a fallu que quelques mois pour oublier comme ça avait été dur pour nos petites jambes ... Mais comme on dit, "la montagne ça vous gagne !" (spéciale dédicace à notre ami Marcus ... on pense que la suite va te plaîre !).

Du coup, de retour à La Paz, on se lance un nouveau défi, en ayant convaincu  Maryline et Bertrand de nous accompagner. Cette fois-ci on choisit une "vraie" montagne avec plein de neige et de glace dessus ... le Huayna Potosi ... qui culmine à 6088m !! Et oui, on ne pouvait pas quitter les Andes sans tenter de franchir cette barre mythique des 6000m !!

On se décide pour ce sommet car il est réputé être un sommet à plus de 6000m parmi les plus accessibles au monde ...  on n'est quand même pas des fous !!

Pour les "non-alpinistes" (nous !!!), l'expédition s'organise en 3 jours !

Départ lundi matin, plus motivés que jamais. On récupère notre matos ... et c'est qu'il y en a du matos ... impressionant ! Toute la panoplie du vrai alpiniste ... corde, crampons, piolets, harnais, vêtements thermiques spéciaux (encore plus fort que Damart ... car à 6000 on se les pêle vraiment parait-il !). Le côté moins sympa c'est la taille et le poids de nos sacs !! Comme le fera remarquer un de nos guides : " ils sont vraiment fous ces gringos de payer aussi cher pour porter des sacs aussi lourds !!"

On fait connaissance avec le reste de l'équipe ... 4 autres frenchies (Loic, JB, Edouard et César), des lyonnais en voyage autour du monde dans un projet de commerce équitable. Nous embarquons tous à bord des 2 gros 4x4 et c'est parti !

 

Après une heure de voiture, au détour d'un virage, on aperçoit enfin le lieu de notre défi ... MAGNIFIQUE !! On est tous impatient de se mesurer à lui, même si il nous impressionne tous beaucoup !!

Un peu plus loin, on arrive au premier refuge, à 4800m d'altitude. Il est tapissé de fotos des sommets les plus mythiques et on y trouve des tas de témoignages d'andinistes qui sont passés par là avant nous. Un refuge vraiment très sympa d'où s'organise une première journée d'initiation à l'alpinisme sur le glacier du Huayna Potosi, à 1h30 de marche.

Au programme, marche avec nos crampons, escalade de murs de glace, descente en rappel, utilisation des piolets, principe de base d'une cordée ... enfin pleins de trucs bien utiles quand on veut arriver au sommet d'une montagne !

En tout, 5h bien fatigantes mais super instructives. On a adoré et on est impatient de tout mettre en pratique. De retour au refuge, un bon repas autour du feu, mais personne ne tardera à aller au lit car les 2 prochains jours s'annoncent bien rudes !

     

Le lendemain, un groupe de 3 israëliens nous rejoint au matin et c'est le grand départ vers le prochain camp de base, un refuge d'altitude à 5200m. Il nous faudra 4h de marche ... pas si tranquilles que ça car nous avons tout notre matos sur le dos ... en effet jusque là, pas de neige ni de glace, mais seulement des rochers et du sable !

 

A l'arrivée, surprise, il neige ! Mais en fin de journée tout se dégage et le soleil apparaît. On découvre d'un peu plus près le fameux sommet !

Tout le monde se repose et se prélasse au soleil !! ... Pour passer le temps et se changer les idées, on organise un petit tournoi de "coinche" ... mais nos esprits sont déjà ailleurs !!!

Vers 18h, après une soupe et un bon plat de pâtes, on s'entasse tous les 11 dans le refuge qui ressemble plus à un pot de yaourt (ou à une yourte selon Loïc!) mais on va pas se plaindre, car les guides eux dorment sous une tente !

La nuit sera courte ... MINUIT, heure du lever ! Le temps de s'équiper, un dernier maté de coca, on allume nos lampes frontales, on attache les crampons à nos bottes, on s'encorde pas équipe de 3 (un guide dans chaque cordée), et c'est PARTI à l'assaut des 1000m de dénivelé qui nous sépare encore du sommet !

Les 1ers pas dans la neige et le froid en pleine nuit seront difficiles ...  le temps à nos organismes de se chauffer ! Mais le spectacle des cordées qui se suivent à la lumière des lampes frontales, le tout éclairé par la pleine lune qui se reflète dans la neige, c'est MAGIQUE ! Plus bas, des éclairs éclatent et renforcent encore l'immensité du site.

     

Au bout de 2h de montée, on arrive au 1er mur de glace. Heureusement il fait encore nuit et on ne réalise pas trop sa pente (près de 90 degrès au début), ni sa hauteur ... pas loin de 150m !

A l'arrivée, nos réserves de chocolats nous permettent de se remettre de cet effort !! Et nous voilà repartis ... Petits pas par petis pas, on se rapproche du sommet. En route petite frayeur lorsque Luc glissera et entraînera Marion ... mais les cours de la veille ont porté leurs fruits, tout le monde garde son calme et s'arrête quelques mètres plus bas avec son piolet !

Encore 3h de marche et nous voilà au pied de notre dernière difficulté ... le dernier mur de glace qui nous sépare du sommet ... 300m de long ... 65 degrés ... bref un gros morceau !! Jusque là l'altitude ne nous pèse pas (seulement de légères nausées ...) mais la fatigue se fait ressentir ... On se repose un peu et on croque un morceau avant d'attaquer cette dernière partie non sans appréhension !!!

En voyant les lampes frontales de la 1ère cordée qui a déjà attaqué le mur, on prend mieux conscience de la pente, et vu la vitesse à laquelle elle avance, on se rend compte aussi de la difficulté ... bref il faut vraiment qu'on prenne sur nous pour se lancer !!!

Mais on est arrivé jusque là, c'est pas pour faire demi-tour maintenant ...

On attaque les 1ers mètres du mur, et on prend consience aussi de ce que veut dire une cordée : soit on monte, soit on descend ... mais c'est TOUS ensemble ! Si on craque, ça veut dire qu'on fait redescendre tout le monde ... du coup on s'accroche jusqu'au bout de nos limites !!! Coup de piolet par coup de piolet, coup de crampons par coup de crampons, petit à petit, on gravit cette pente ...  mais c'est vraiment très rude et on fait de nombreuses pauses ! Un seul réconfort, la cordée de César et JB à côté de nous, en chie autant et monte à notre rythme ! ...

On profite difficilement du lever de soleil ... car encordés sur une paroi à 65 degrés, vertige garanti et fotos impossibles !

Pour les derniers mètres, on ne sait toujours pas où on a trouvé la force nécessaire, mais on finira par atteindre le sommet !!!!

Il nous faudra un petit moment pour se rendre compte que ça y est ... on est à 6088 m !! Emus et fiers de notre exploit on profite de ces instants magiques ...

     
         
         
     
         

6088 m !!!!

On découvre la vue sur la cordillère royale, le lac titicaca au fond, et notre vieil ami le  Sajama au loin ! Le temps malheureusement se couvre, et on ne peut pas trop tarder au sommet ...

Le rappel pour descendre le mur est presque aussi fatigant que la montée ! En cours de descente, on croise Mary et Bertrand qui vont bientôt aussi à leur tour accéder au sommet du Huayna ... On est super heureux, car tous les frenchies arriveront à 6088m ! On ne peut pas en dire autant des israëliens qui avaient prévu d'y monter seulement en 2 jours ... 1 seul arrivera au sommet !

Le reste de la descente n'est pas aussi facile qu'on pensait ... en plein jour on se rend mieux compte de tout ce qu'on a grimpé en pleine nuit. Il faut rester vigilant malgré la fatigue car il y a de nombreuses crevasses tout le long ! C'est vrai que la montagne c'est magique, mais c'est bien dangereux aussi ... et Marion aura bien du mal à redescendre en rappel le dernier mur de glace bien plus impressionant en plein jour ... il faut vraiment avoir confiance en son guide et dans la fameuse corde !!

Au bout de 2h de descente, on atteint le refuge de 5200m ... on y retrouve le reste de la troupe qui, comme nous, est exténuée !! Il nous faut refaire les sacs et rejoindre encore le 1er refuge ! Ce qui sera plus facile à dire qu'à faire ... En effet tout le long il neigera et le chemin sera bien glissant par moment !

De retour vers 14h au refuge, une bonne soupe chaude nous attend ... on est tous sur un petit nuage ne réalisant pas bien encore ce qu'on vient de faire ! Nul doute que cette ascencion a été plus dure que celle du Misti et bien plus impressionante ... mais cette fois malgré les larmes et la sueur on ne vous dira pas "plus jamais", car la montagne a ce côté magique qui donne vraiment envie d'y retourner !

Le soir, resto "d'adieu", avec Maryline et Bertrand. Et tradi-montagne oblige, on arrivera même à se dégoter une tratiflette à La Paz !!! Nos 2 compagnons reprennent la route le lendemain vers le Pérou, pendant que nous quittons la Bolivie pour le nord-est de l'Argentine.

On pensait que le Huayna Potosi serait notre dernière épreuve bolivienne mais c'était sans compter les "bloqueos" sur la route. Le 1er barrage a été évité comme un chef par notre chauffeur qui ne s'est pas échappé ... il a coupé à travers champs !

Mais en pleine nuit, le 2ème barrage n'a pas pu être évité ! ... Du coup 23 h 37 mn d'attente ... excusez la précision, on n'est pas des maniaques, mais au bord d'une route perdue au fin fond de la Bolivie, on n'a vraiment RIEN d'autre à faire que COMPTER le temps qui passe pââââs !!! ... Et tout ça pour une vague histoire de corruption du chef du village (tellement rare dans ces pays ... !). Pour s'échapper, il se serait déguisé en femme ... et on le comprend ! En effet suivant la loi populaire, chaque membre de sa communauté aurait eu le droit de lui donner un coup de bâton !! ... et il y a plus de 800 personnes dans cette communauté !!! Le bloqueo a pour but de le faire revenir ... ce qui donne bien une idée de la probabilité de réussite de la manoeuvre !

On sera une nouvelle fois surpris par le calme et la résignation des boliviens qui attendent tranquillou que ça se passe ... et la police aussi (elle ne viendra même pas !). Du coup on est assez fier d'avoir battu le record de la traversée de la Bolivie ... plus de 45 h !! Mais bon, faut avouer qu'on a aussi bien été aidé par notre bus, qui après les barrages, aura aussi quelques problèmes techniques. Merci pour sa participation à notre record ainsi qu'à toute la communauté villageoise de nous avoir si gentillement retenu !

 

On finira quand même par arriver en Argentine, épuisés, malades ( ... un coup de froid à 6088m !), courbaturés (même dans les pouces grâce à notre grande habitude du maniement du piolet !), MAIS entiers, ce qui reste finalement le principal !

 

Commenter cet article

tiph 27/03/2006 23:36

Bon ben ça fait plaisir de vous retrouver pour de vrai....vous ne changez pas le moins du monde: de nouveau bloques et toujours le chronometre a la main !!
par contre j'ai une question: vous dites que vous n'avez pas fait les pinces a La Paz mais franchement si le tire fesse avait fonctionne, vous l'auriez utilise ???
felicitations pour l'exploit !!
bisous

bernardbernar 24/03/2006 18:37

Avoir admiré les rives du lac Titicaca est déja peu banal,mais,ne serait
-ce que l'aperçevoir des 6088m d'un sommet de la Cordillera Real
doit être quelque chose de fantastique dans ces paysages grandioses! Aller jusqu'au bout du défi fixé,voila le "Top"
Félicitations!!Merci de nous tenir en haleine et d'être aussi vrais,
simples et pétillants dans vos récits et descriptions.

Sam et Rosalie 24/03/2006 04:00

Un GRAND Bravo!
On a eu la chance d'avoir votre recit en live et sommes encore plus impressionnes a la vue des photos!
Quel exploit, vraiment on est bluffes! Continuez a nous faire rever. Rentrons chez nous dans 2jrs et c'est sur que depuis la Suisse on suivra regul votre periple!
Ca a ete un plaisir de vous rencontrer!
PS: les champignons ont mis les tubes!  

mary et bertran 24/03/2006 01:47

coucou les amis!!!
en revoyant ces photos, ca nous a fait super plaisir!!!!! la photo de la crevasse nous a rappele quelque chose!!
en tout cas c'etait vraiment inoubliable!!!! merci a vous de nous avoir tente!!!
ca, c'est fait!!! ca restera dans nos memoires et dans nos coeurs!!!
gros bisous

Lucien 23/03/2006 22:52

Comme dirait un célèbre présentateur dans Fort Boyard:
"Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort!"
Longtemps après avoir lu votre long récit, je suis resté assis devant mon écran, à me demander si j'avais bien vu, et ce n'est qu'au bout de longues minutes que j'ai saisi l'ampleur de l'exploit. Vous racontez ça avec une telle simplicité qu'on en oublierait presque les difficultés d'une telle ascension.
Vous êtes magnifiques! C'est vrai que les Vosges après ça, ça va être du gâteau!