Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Venezuela

Après 7 heures de bus, une nuit sans dormir dans l'aéroport de Sao Paulo ( ... un peu le remake du film "Le Terminal" avec Tom Hanks !), encore 10 heures passées dans l'avion sur nos vols Sao Paulo-Lima et Lima-Caracas ( ... et oui c'est ça quand on choisit de faire Sao Paulo-Caracas au moins cher !), on arrive ENFIN au Vénézuela ... et plutôt bien fatigués !!

Un air de salsa dans les rues, une chaleur tropicale à l'arrivée ... pas de doute, on est de retour dans les Caraïbes ! Bienvenue au Vénézuela, le pays où le litre d'essence est moins cher qu'une bouteille d'eau et où le sport national est le baseball et pas le football comme on croyait !!

Pour nous accueuillir, un chauffeur de taxi ... pourri, comme tous les chauffeurs de taxi en Amérique du sud ... mais celui-ci aura la palme grâce à une bonne arnaque sur le taux de change !!! ... De plus, une agence de voyage avec qui on était en contact depuis pas mal de temps, nous plante au dernier moment ( ... et se garde une grosse part au passage !! ) ... pour ceux qui passeraient dans le coin, n'allez jamais chez "Aura Marcucci Expediciones" à Mérida !! ... et enfin, la cerise sur le gâteau, on se fera voler notre appareil foto dans le bus entre Caracas et Ciudad Bolivar !!! ... Ils sont vraiment forts ces voleurs car on y a vu que du feu !!

Ces deux premiers jours au Vénézuela ont été bien éprouvants pour notre moral, mais on relativisera vite car ce ne sont finalement que des soucis matériels. Ce pays est paraît-il bourré de paysages fantastiques et on est bien décidé à en profiter malgré tout !!

Du coup comme on en avait bien besoin, à peine arrivés à Ciudad Bolivar, on décide d'aller s'aérer l'esprit dans la Grande Savane, où on part en trek à la découverte d'un des joyaux du pays ... mais on n'en dira pas plus car on est devenu super fort pour entretenir le suspens ... ça doit être à force de regarder les "telenovelas", ces célèbres séries à l'eau de rose qui font fureur en Amérique du Sud !

la carte vient de : http://www.lonelyplanet.com

 

Commenter cet article

marion et luc 18/04/2006 01:31

Ça y est vous avez craqué ...
On se demande bien ce qu'il y avait dans les chocolats de Pâques cette année !!!!
C'était un lamala fourré au snaps ou quoi ?...
Gros bisous à tous !!

crazy lama, bis 17/04/2006 16:20

Poyeuses Jacques! à Marion et Luc,
à vous tous, de la part de crazy lama,

crazy lama, là 17/04/2006 16:16

ne croyez pas ce qu'on vous raconte sur les lamas là, ils sont ici:

Et puis en hébreu:
"yadayim lamala, al ha rosh, al hactefayim achad shtayim shalosh",          veut dire:
"hands in the air on your head on your shoulders one two three"
vous croyez quand même pas que je vais vous le traduire en Français, voire en alsacien?
Et si on faisait :
lamala.meinbild.ch :

Lama............................la! ouaoup, ouaoup, ouaoup!

nicole 17/04/2006 13:12

Comme le lama a encore frappé en censurant la moitié de mon texte, voilà le lama caché...




Cela n'est pas un lamala. Voilà un lama, là (*).









(*) Pour ceux qui n'ont pas grandi en Amérique du sud, le lama, photographié ici dans son environnement naturel, est un pointeur d'un blog de voyage.



nicole 17/04/2006 13:05


Puisque tout le monde s'impatiente en attendant la suite des aventures (que nous leur souhaitons plus agréables que leur arrivée au Vénézuela) de Marion et Luc, voici un interlude pascal ...




Ceci n'est pas un lama, là. Là, c'est un lamala (*).


Cela n'est pas un lamala. Voilà un lama, là (*).












(*) Pour ceux qui n'ont pas grandi en Alsace, le lamala, photographié ici dans son environnement naturel, est un agneau pascal en biscuit.


(*) Pour ceux qui n'ont pas grandi en Amérique du sud, le lama, photographié ici dans son environnement naturel, est un pointeur d'un blog de voyage.




Grosses bises, encore Joyeuses Pâques et oubliez bien vite ce début vénézuelien difficile pour une belle continuation !
PS : * Désolée qu'on vous ait volé votre appareil photo et désolée d'avoir retourné le couteau dans la plaie avec mon commentaire... Faites quand même de votre mieux pour nous donner encore des images, sinon on craque, nous, avec notre printemps déprimant !* Eh oui, j'ai pris goût aux commentaires, et là, j'ai deux semaines de vacances !