Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Honduras

De Roatan, par une habile combinaison de bus et bateaux divers, on se rend directement à Copan, toujours au Honduras et près la frontière avec le Guatemala !

 

Ce charmant village ne se situe qu'à un kilomètre du fameux site archéologique maya du même nom. Ces ruines ont été classées patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1980.

 

Bon, sans trop rentrer dans les détails (... que de toute façon nous, on connaît pas !!) ... les mayas étaient surtout de grands astronomes et savaient mesurer le temps et l'espace avec une précision étonnante et avaient découvert la valeur du zéro avant tout autre peuple dans l'histoire de l'humanité.

 

Ils occupaient une partie du Honduras, du Salvador, la totalité du Guatemala et du Belize ainsi que le sud du Chiapas au Mexique.

 

Les historiens connaissent peu de choses sur les causes du déclin rapide de cette civilisation aux alentours de l'an 900. La disparition brutale des Mayas serait peut être liée à une forte pression démographique en même temps qu'une grande sécheresse.

 

Copan, comme Tikal (au Guatemala), ou Palenque (au Mexique), faisait partie des villes Mayas les plus importantes. Bien que moins peuplée, elle était plus avancée dans les domaines de l'art.

 

 

 

En plus de nos premières pyramides mayas, on pourra admirer de superbes stèles gravées représentant les anciens rois de la Cité ainsi que de superbes fresques. Toutes ces gravures qu'on ne retouvent pas ou très peu sur les autres sites Mayas font la particularité de Copan.

  1.  

 

  1.  

De nos jours, on peut visiter le groupe principal qui comprend plus ou moins 400 bâtiments ... dont beaucoup sont en ruines. Il correspond au centre politique et religieux de l'ancienne Cité qui couvrait plus de 100 km2.

On passera toute une matinée à visiter ce superbe site.

L'élément le plus important de ce site, est un escalier couvert de hieroglyphes. Il raconte, en plus de 300 glyphes gravés sur ses 63 marches, l'histoire des rois qui se succédèrent ici. Malheureuement, celui-ci est couvert d'une bâche disgracieuse pour le protéger, non pas des touristes, mais du vent et des pluies ... Et bon, vu son importance et sa valeur archéologique on va rien dire pour cette fois !!! ... Rien à voir avec les barbelés de Tiwanaku en Bolivie !!

     
         
         

Cette première découverte du monde Maya marque aussi notre dernière étape au Honduras avant de se rendre au Guatemala.

Vu la visite-éclair que nous avons fait de ce pays et des sites visités ( ... qui ne sont pas représentatifs du reste du pays ! ), une fois n'est pas coutume,  on ne fera pas de récap' de nos dépenses pour le Honduras !

  1.  

Commenter cet article