Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Guatemala
Après notre retour sur Flores, on décide de se rendre à Antigua, incontournable ville coloniale du pays. Comme pour une fois , on n'a pas envie de se taper trop d'heures de bus, les trajets guatémaltèques étant plutôt pas mal éprouvants, on décide de faire une petite pause, à mi-chemin, à Coban.

Cette ville, a été fortement colonisée par nos voisins allemands au début du siècle, beaucoup étant devenus de grands planteurs de café ... expropriés de leur terre durant la seconde guerre mondiale sous pression des USA qui voyaient d'un mauvais oeil leur soutien au régime nazi !

Coban, c'est aussi le lieu de départ pour visiter Semuc Champey, apparemment un haut lieu touristique du pays, avec des rivières et des grottes, ... qu'on n'est pas allé voir ... et ne faites pas comme tout le monde, ne nous demandez pas pourquoi : ON NE SAIT  TOUJOURS  PAS POURQUOI !!

Après une nuit à Coban, on attrappe un bus direction Antigua, via Guatemala City où on ne fera que changer de bus ... ville de très mauvaise réputation et pas de coins attractifs pour les touristes !

On arrivera donc en fin d'apm à Antigua. Cette ville nous paraît de suite bien sympa. Ce n'est pas pour rien que les touristes du monde entier viennent ici prendre des cours d'espagnol. En effet, la ville est remplie d'écoles pour gringos désireux d'apprendre la langue de Don Quichotte !

     



Antigua a été fondée en 1543 et fut longtemps la capitale du pays, avant qu'un tremblement de terre ne la détruise en 1773 ... du coup la capitale fut transférée à Guatemala City. 

De son passé colonial, elle a conservé ses maisons toutes colorées et le vestige de ses églises en partie détruites lors du fameux séisme, ce qui lui a valu d'être classée patrimoine mondial de l'humanité en 1979.


Et ce n'est pas étonnant si elle a eu des petits problèmes avec Dame Nature vu sa localisation ....
 
En effet, Antigua est entourée de 4 magnifiques volcans. Le volcan Agua (3766m), l'Acatenango (3976m), le Fuego (3763m) et le Pacaya (2552m), ces deux derniers étant encore particulièrement actifs !!!

Ces volcans font partie de l'attrait principal de la ville (après les cours d'espagnol supers pas chers !), et particulièrement le Pacaya, qui est le seul volcan au monde où on peut observer de la lave de très près ....

Comme on est plutôt de nature curieuse, et que les reportages d'Aroun Tazief nous ont tous les deux fait tellement rêver étant gosses, on ne pouvait pas louper cette opportunité !!

Vu la météo du moment, on choisit un tour qui part tôt le matin pour augmenter nos chances de voir le volcan découvert.

Du coup, départ à 6h du mat avec une 10aine d'autres touristes qui ont eu la même idée que nous. On arrive, après une petite heure de bus, à l'entrée du parc du Pacaya où on rencontre notre guide, Julio, un habitant du village de San Francisco, situé juste au bas du volcan !... On lui demandera si un volcan aussi actif juste au dessus de sa tête n'empêche pas de s'endormir le soir ... mais assurément non nous dit-il, et la terre y est tellement fertile qu'il ne quitterait cet endroit pour rien au monde !! De plus il connait bien le volcan qui d'après lui ne fera jamais rien de mal au village ... On ne peut que lui souhaiter bien sûr !!  

Comme souvent depuis le début de notre périple, nos efforts sont plus que récompensés et le volcan sera ce matin-là entièrement découvert. Il nous offre un superbe panorama sur son cône volcanique tout fumant.

En chemin, on apercevra 2 autres volcans  qu'on n'avait pas encore pu voir depuis Antigua car trop nuageux ces derniers jours, l'Acatenango et juste derrière le Fuego !

     

  1.  

L'activité du volcan Pacaya ayant augmenté ces derniers jours, on ne pourra pas monter jusqu'au sommet du cratère, qui dégage trop de gaz toxiques, mais c'est pas grave, car Julio nous promet un autre spectacle fantastique ...

.... et il nous avait pas menti ... depuis quelques jours on peut observer au bas du cône une large rivière de lave rougeoyante qui sort des entrailles du volcan, au milieu du paysage lunaire d'anciennes coulées de lave sêchées ! Pour s'en approcher, il faut marcher sur les roches de cendre chaudes et fumantes par endroits ... et on peut se rapprocher au plus près de ce fantastique phénomème géologique tant que la chaleur vous ait supportable en fait ‼

... Mais il ne faut pas penser aux normes de sécurité ... inexistantes ... c'est d'ailleurs ce qui fait que les touristes (pour leur plus grande joie ‼) aient accés à ce site  car de sûr si ce volcan était en Europe, seuls les scientifiques y auraient accés et surtout aussi près !!!

     

     

Une  française croisée plus loin nous racontera avoir vu une touriste avec ses semelles de chaussure en partie ... fondues !!! Mais c'est tellement magique de pouvoir voir cette rivière de lave  qu'on prendra le risque de s'en approcher  ...  Et cette lave qui sort de la terre et évolue sous nos yeux restera un moment extraordinaire du voyage  !!...

On passera une petite semaine à flâner dans la jolie ville d'Antigua, où on en profitera pour découvrir d'autres points de vue, avant de reprendre la route, direction le petit village de Chichicastenango, aussi célèbre pour son marché que son nom est long !!!



Commenter cet article