Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Articles avec #bolivie catégorie

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Et oui ... un grand merci à nos amis de manoamano (César, J-B, Edouard ... et Loic), les 4 lyonnais avec qui, souvenez-vous, on a réalisé l'ascencion du Huayna Potosi. D'ailleurs allez jeter un coup d'oeil sur leur site, leur projet est bien sympa !

Ils nous ont fait parvenir quelques fotos, dont plusieurs de nous sur le dernier mur de glace, prises par Edouard et Loic arrivés avant nous au sommet ... et vous comprendrez pourquoi nous, on n'a pas pu en faire à ce moment-là des fotos !!!

  1.  

Toute l'équipe des "frenchies" avant l'ascencion ... un 8/8 !!!

On n'a pas pu résister à l'envie de les mettre sur le blog, pour que vous rendiez un peu mieux compte du morceau !!! Il s'agit des derniers mètres juste avant l'arrivée ... et vu nos têtes sur la dernière foto vous pouvez voir qu'un 6088m ... ça use !!

  1.  

     
les derniers mètres de Marion ...      

les derniers mètres de Luc ...

 

 

 Premiers instants à 6088 m !

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Désolés pour les problèmes techniques de ces derniers temps sur notre site ... On a travaillé dur pour le remettre en état ... et oui Over-blog avait perdu quelques unes de nos fotos en route !... Maintenant tout devrait à nouveau remarcher ... et on croise les doigts pour que ça dure !!!

Du coup on a pris un peu de retard dans le récit de nos aventures ... mais ça nous fera plus de choses à vous raconter dans le prochain article !!

Bisous à tous et l'aventure continue ...

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

La bolivie est un tout petit pays. On y a passé près de 40 jours ...  mais il y a tellement à voir que ça suffit PAS !! On n'aura visité que la partie andine du pays, sans faire de tour du côté de la jungle qui paraît-il est magnifique ... mais 'faut bien se laisser des raisons de revenir !!!

Ce pays est hallucinant ... Les contrastes de paysages sur de toutes petites distances sont énormes.  Par moment, on se croit vraiment sur une autre planète ... Dans certaines régions, faute d'infrastructures, le tourisme est encore relativement peu développé ce qui ajoute encore à son charme ! 

On y a vévu des moments vraiment inoubliables ... Les mines de Potosi, le salar d'Uyuni, le carnaval d'Oruro et surtout une ascencion à plus de 6000m restent les moments les plus marquants ... mais il y en a eu tellement d'autres !!

La Bolivie, c'est aussi la rencontre avec ses habitants qui peuvent paraître un peu rustres de prime abord ... mais vu le niveau de développement du pays et son histoire, on comprend !!

La Bolivie, c'est surtout le pays le moins cher d'Amérique du sud. Du coup, les routards peuvent un peu plus se lâcher ... C'est vrai qu'on a fait moins attention à notre budget que dans les autres pays. On s'est offert beaucoup plus de restos et des hôtels plus conforts.

On a dépensé en moyenne 40 $ par jour et pour nous deux !! ... mais le carnaval d'Oruro (le prix des hôtels est multiplié par 4 les jours du carnaval !!!) et l'ascencion du Huayna Potosi  nous ont coûté pas mal d'argent . On peut voyager pour beaucoup moins cher dans ce pays.

Alors comme d'hab, voici le tableau récap' (toujours en moyenne par jour et pour 2 !) :

HOTEL 5.00 $
BOUFFE 8.90 $
VISITES - LOISIRS 18.75 $
TRANSPORTS 3.50 $

 

Un p'tit mot enfin pour nos compagnons de route en Bolivie ... Mary et Béber : Ces quelques semaines de voyage ensemble ont été géniales ... on vous souhaite une très bonne fin de trip en espérant vous revoir à notre retour dans votre camton suisse histoire d'observer de plus près le fameux terrier de terrasse ! ... Et notre dicton du jour : Aux chûtes d'Iguazu, Coco le haricot on y a vu !! Biz biz les amigos ...  

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Bon, juste un petit mot rapide pour vous signaler quelques problèmes techniques d'Over-blog ... que vous avez sans doute remarqué !!

En effet, suite à une grosse panne de courant sur Paris, les serveurs d'Over-blog ont été arrêtés ... donc pas de possibilité d'accés à notre site pendant plusieurs jours .... Bon ça c'est réglé !!! Reste plus qu'à retrouver les dernières fotos de nos articles et que vos commentaires apparaissent à nouveau ... on a eu un gentil mot d'Over-blog qui nous annonce que ça ne devrait plus tarder !!!

Patience ...

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Après le Misti (5825m), on s'était juré de ne plus s'amuser à grimper des montagnes aussi hautes ... il nous a fallu que quelques mois pour oublier comme ça avait été dur pour nos petites jambes ... Mais comme on dit, "la montagne ça vous gagne !" (spéciale dédicace à notre ami Marcus ... on pense que la suite va te plaîre !).

Du coup, de retour à La Paz, on se lance un nouveau défi, en ayant convaincu  Maryline et Bertrand de nous accompagner. Cette fois-ci on choisit une "vraie" montagne avec plein de neige et de glace dessus ... le Huayna Potosi ... qui culmine à 6088m !! Et oui, on ne pouvait pas quitter les Andes sans tenter de franchir cette barre mythique des 6000m !!

On se décide pour ce sommet car il est réputé être un sommet à plus de 6000m parmi les plus accessibles au monde ...  on n'est quand même pas des fous !!

Pour les "non-alpinistes" (nous !!!), l'expédition s'organise en 3 jours !

Départ lundi matin, plus motivés que jamais. On récupère notre matos ... et c'est qu'il y en a du matos ... impressionant ! Toute la panoplie du vrai alpiniste ... corde, crampons, piolets, harnais, vêtements thermiques spéciaux (encore plus fort que Damart ... car à 6000 on se les pêle vraiment parait-il !). Le côté moins sympa c'est la taille et le poids de nos sacs !! Comme le fera remarquer un de nos guides : " ils sont vraiment fous ces gringos de payer aussi cher pour porter des sacs aussi lourds !!"

On fait connaissance avec le reste de l'équipe ... 4 autres frenchies (Loic, JB, Edouard et César), des lyonnais en voyage autour du monde dans un projet de commerce équitable. Nous embarquons tous à bord des 2 gros 4x4 et c'est parti !

 

Après une heure de voiture, au détour d'un virage, on aperçoit enfin le lieu de notre défi ... MAGNIFIQUE !! On est tous impatient de se mesurer à lui, même si il nous impressionne tous beaucoup !!

Un peu plus loin, on arrive au premier refuge, à 4800m d'altitude. Il est tapissé de fotos des sommets les plus mythiques et on y trouve des tas de témoignages d'andinistes qui sont passés par là avant nous. Un refuge vraiment très sympa d'où s'organise une première journée d'initiation à l'alpinisme sur le glacier du Huayna Potosi, à 1h30 de marche.

Au programme, marche avec nos crampons, escalade de murs de glace, descente en rappel, utilisation des piolets, principe de base d'une cordée ... enfin pleins de trucs bien utiles quand on veut arriver au sommet d'une montagne !

En tout, 5h bien fatigantes mais super instructives. On a adoré et on est impatient de tout mettre en pratique. De retour au refuge, un bon repas autour du feu, mais personne ne tardera à aller au lit car les 2 prochains jours s'annoncent bien rudes !

     

Le lendemain, un groupe de 3 israëliens nous rejoint au matin et c'est le grand départ vers le prochain camp de base, un refuge d'altitude à 5200m. Il nous faudra 4h de marche ... pas si tranquilles que ça car nous avons tout notre matos sur le dos ... en effet jusque là, pas de neige ni de glace, mais seulement des rochers et du sable !

 

A l'arrivée, surprise, il neige ! Mais en fin de journée tout se dégage et le soleil apparaît. On découvre d'un peu plus près le fameux sommet !

Tout le monde se repose et se prélasse au soleil !! ... Pour passer le temps et se changer les idées, on organise un petit tournoi de "coinche" ... mais nos esprits sont déjà ailleurs !!!

Vers 18h, après une soupe et un bon plat de pâtes, on s'entasse tous les 11 dans le refuge qui ressemble plus à un pot de yaourt (ou à une yourte selon Loïc!) mais on va pas se plaindre, car les guides eux dorment sous une tente !

La nuit sera courte ... MINUIT, heure du lever ! Le temps de s'équiper, un dernier maté de coca, on allume nos lampes frontales, on attache les crampons à nos bottes, on s'encorde pas équipe de 3 (un guide dans chaque cordée), et c'est PARTI à l'assaut des 1000m de dénivelé qui nous sépare encore du sommet !

Les 1ers pas dans la neige et le froid en pleine nuit seront difficiles ...  le temps à nos organismes de se chauffer ! Mais le spectacle des cordées qui se suivent à la lumière des lampes frontales, le tout éclairé par la pleine lune qui se reflète dans la neige, c'est MAGIQUE ! Plus bas, des éclairs éclatent et renforcent encore l'immensité du site.

     

Au bout de 2h de montée, on arrive au 1er mur de glace. Heureusement il fait encore nuit et on ne réalise pas trop sa pente (près de 90 degrès au début), ni sa hauteur ... pas loin de 150m !

A l'arrivée, nos réserves de chocolats nous permettent de se remettre de cet effort !! Et nous voilà repartis ... Petits pas par petis pas, on se rapproche du sommet. En route petite frayeur lorsque Luc glissera et entraînera Marion ... mais les cours de la veille ont porté leurs fruits, tout le monde garde son calme et s'arrête quelques mètres plus bas avec son piolet !

Encore 3h de marche et nous voilà au pied de notre dernière difficulté ... le dernier mur de glace qui nous sépare du sommet ... 300m de long ... 65 degrés ... bref un gros morceau !! Jusque là l'altitude ne nous pèse pas (seulement de légères nausées ...) mais la fatigue se fait ressentir ... On se repose un peu et on croque un morceau avant d'attaquer cette dernière partie non sans appréhension !!!

En voyant les lampes frontales de la 1ère cordée qui a déjà attaqué le mur, on prend mieux conscience de la pente, et vu la vitesse à laquelle elle avance, on se rend compte aussi de la difficulté ... bref il faut vraiment qu'on prenne sur nous pour se lancer !!!

Mais on est arrivé jusque là, c'est pas pour faire demi-tour maintenant ...

On attaque les 1ers mètres du mur, et on prend consience aussi de ce que veut dire une cordée : soit on monte, soit on descend ... mais c'est TOUS ensemble ! Si on craque, ça veut dire qu'on fait redescendre tout le monde ... du coup on s'accroche jusqu'au bout de nos limites !!! Coup de piolet par coup de piolet, coup de crampons par coup de crampons, petit à petit, on gravit cette pente ...  mais c'est vraiment très rude et on fait de nombreuses pauses ! Un seul réconfort, la cordée de César et JB à côté de nous, en chie autant et monte à notre rythme ! ...

On profite difficilement du lever de soleil ... car encordés sur une paroi à 65 degrés, vertige garanti et fotos impossibles !

Pour les derniers mètres, on ne sait toujours pas où on a trouvé la force nécessaire, mais on finira par atteindre le sommet !!!!

Il nous faudra un petit moment pour se rendre compte que ça y est ... on est à 6088 m !! Emus et fiers de notre exploit on profite de ces instants magiques ...

     
         
         
     
         

6088 m !!!!

On découvre la vue sur la cordillère royale, le lac titicaca au fond, et notre vieil ami le  Sajama au loin ! Le temps malheureusement se couvre, et on ne peut pas trop tarder au sommet ...

Le rappel pour descendre le mur est presque aussi fatigant que la montée ! En cours de descente, on croise Mary et Bertrand qui vont bientôt aussi à leur tour accéder au sommet du Huayna ... On est super heureux, car tous les frenchies arriveront à 6088m ! On ne peut pas en dire autant des israëliens qui avaient prévu d'y monter seulement en 2 jours ... 1 seul arrivera au sommet !

Le reste de la descente n'est pas aussi facile qu'on pensait ... en plein jour on se rend mieux compte de tout ce qu'on a grimpé en pleine nuit. Il faut rester vigilant malgré la fatigue car il y a de nombreuses crevasses tout le long ! C'est vrai que la montagne c'est magique, mais c'est bien dangereux aussi ... et Marion aura bien du mal à redescendre en rappel le dernier mur de glace bien plus impressionant en plein jour ... il faut vraiment avoir confiance en son guide et dans la fameuse corde !!

Au bout de 2h de descente, on atteint le refuge de 5200m ... on y retrouve le reste de la troupe qui, comme nous, est exténuée !! Il nous faut refaire les sacs et rejoindre encore le 1er refuge ! Ce qui sera plus facile à dire qu'à faire ... En effet tout le long il neigera et le chemin sera bien glissant par moment !

De retour vers 14h au refuge, une bonne soupe chaude nous attend ... on est tous sur un petit nuage ne réalisant pas bien encore ce qu'on vient de faire ! Nul doute que cette ascencion a été plus dure que celle du Misti et bien plus impressionante ... mais cette fois malgré les larmes et la sueur on ne vous dira pas "plus jamais", car la montagne a ce côté magique qui donne vraiment envie d'y retourner !

Le soir, resto "d'adieu", avec Maryline et Bertrand. Et tradi-montagne oblige, on arrivera même à se dégoter une tratiflette à La Paz !!! Nos 2 compagnons reprennent la route le lendemain vers le Pérou, pendant que nous quittons la Bolivie pour le nord-est de l'Argentine.

On pensait que le Huayna Potosi serait notre dernière épreuve bolivienne mais c'était sans compter les "bloqueos" sur la route. Le 1er barrage a été évité comme un chef par notre chauffeur qui ne s'est pas échappé ... il a coupé à travers champs !

Mais en pleine nuit, le 2ème barrage n'a pas pu être évité ! ... Du coup 23 h 37 mn d'attente ... excusez la précision, on n'est pas des maniaques, mais au bord d'une route perdue au fin fond de la Bolivie, on n'a vraiment RIEN d'autre à faire que COMPTER le temps qui passe pââââs !!! ... Et tout ça pour une vague histoire de corruption du chef du village (tellement rare dans ces pays ... !). Pour s'échapper, il se serait déguisé en femme ... et on le comprend ! En effet suivant la loi populaire, chaque membre de sa communauté aurait eu le droit de lui donner un coup de bâton !! ... et il y a plus de 800 personnes dans cette communauté !!! Le bloqueo a pour but de le faire revenir ... ce qui donne bien une idée de la probabilité de réussite de la manoeuvre !

On sera une nouvelle fois surpris par le calme et la résignation des boliviens qui attendent tranquillou que ça se passe ... et la police aussi (elle ne viendra même pas !). Du coup on est assez fier d'avoir battu le record de la traversée de la Bolivie ... plus de 45 h !! Mais bon, faut avouer qu'on a aussi bien été aidé par notre bus, qui après les barrages, aura aussi quelques problèmes techniques. Merci pour sa participation à notre record ainsi qu'à toute la communauté villageoise de nous avoir si gentillement retenu !

 

On finira quand même par arriver en Argentine, épuisés, malades ( ... un coup de froid à 6088m !), courbaturés (même dans les pouces grâce à notre grande habitude du maniement du piolet !), MAIS entiers, ce qui reste finalement le principal !

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Retour sur La Paz que nous avions quitté en décembre l'année dernière au moment des élections présidentielles. Toujours accompagnés de Maryline et Bertrand, nous décidons de découvrir un peu plus cette ville hallucinante qui s'étend de 3200m à 4200m d'altitude !

C'est la seule ville au monde où les plus riches se retrouvent au fond de cette cuvette et les quartiers bien pauvres sur le plateau autour !... C'est bien sportif de parcourir les rues de cette capitale ... ça monte et descend sans cesse ...!

Le lendemain, on décide d'aller faire un tour à Chacaltaya, la piste de ski la plus haute du monde ... vu le temps que Jean-Paul nous en parle, il fallait qu'on aille voir ça de nos propres yeux !! La route est bien sinueuse jusque là-bas ... En cours de route, on s'arrêtera à un point de vue qui surplombe La Paz ... vue étonnante !!

Au bout de 2h, on arrive enfin au pied de cette piste de ski ... 5300m ... ! On espérait pouvoir y faire quelques plantés-du-bâton ... mais il faut se rendre à l'évidence, il manque cruellement de neige ! Parait-il que ça fait 5 ans qu'il ne neige plus assez ... à part ça il n'y a pas de réchauffement de la planète !!! Alors on aurait une question pour Crazy-Jean-Paul, à moins qu'il ne nous boude toujours à cause du plébiscite du lama ... Est-ce que tu as pu skier sur cette fameuse piste à l'époque ?... Si oui, on aimerait beaucoup que tu nous fasses parvenir une foto !!

A défaut de pouvoir y skier, on décide de marcher jusqu'à son sommet d'où une vue spectaculaire nous attend ! ... On l'atteindra bien essouflé ... nous voici à 5580m, à l'arrivée du tire-fesse qui est bien rouillé 'faut dire !!... Et pour faire taire les mauvaises langues, NON on n'a pas fait les pinces ... le tire-fesse ne fonctionne plus !!!

     

Retour sur La Paz après un bon maté de coca ...

Le lendemain ... une grande nouvelle nous attend ... Marion en rêvait avant de partir en voyage, la Bolivie l'a exaucé !!... Des affiches commencent à traîner dans les halls d'hôtel et dans les bars ... et que lit-on ?...

ENOOOOOORME !!!!!! Concert de MANU CHAO samedi à La Paz dans un théâtre en plein air !!!! Aussitôt l'affiche  vue - Aussitôt acheté les billets !!!!!

Ne connaissant pas bien l'affluence pour ce genre d'événement en Bolivie, on décide de se rendre super tôt au fameux théâtre, situé dans un quartier étudiant de la ville ! On débarque là-bas vers 17h, le concert étant annoncé à 20h, et nous ne sommes pas les premiers ! Au début la file parait bien organisée mais en fait que nenni !! Au final, on se retrouve dans le bon quart-dernier ... Petite fouille de la police à l'entrée, et les portes s'ouvrent enfin ... il est 20h30 !!!

On découvre cet immense amphithéâtre de 8000 places ... et grâce à Coco (souvenez-vous, notre artiste péruvien vivant à Copacabana et rencontré à Humahuaca en Argentine !!), et non pas à nos heures de queue, on se retrouve au ... 1ER RANG !!! Comme quoi, comme partout dans le monde, tout se joue grâce à ses relations !!

Et le spectacle commence ... un premier groupe bolivien "Ataro" entre en scène ... bien sympa mais on ne peut s'empêcher de s'impatienter ... MANU-MANU-MANU-MANU crie la foule en délire !!

Encore quelques instants ... et ça y est ... Manu Chao apparaît enfin avec le reste de son groupe ... on est aux premières loges ... Maryline et Marion en deviendraient presque hystériques !! Concert de plus de 2h hallucinant ... une ambiance de folie !!! Tout le monde du haut au bas de l'amphi saute et danse ... !! Vers la fin, l'hystérie gagne la foule et on commence à se faire pas mal bousculer près de la scène, les jeunes passant les barrières pour aller embrasser, danser et offrir des cadeaux à Manu Chao ... c'est le délire !

Voilà vous l'aurez compris, c'est dur de décrire un concert ... On a passé un moment magique au coeur de La Paz ... merci Manu ...!

On reste encore quelques jours dans le coin ... petit tour au musée de la coca. Et là, petite note culturelle, pour vous parler de la malédiction de la coca ! La légende dit : "Quand le conquistador blanc a touché la feuille de coca, tout ce qu'il a trouvé c'est du venin pour son corps et de la folie pour son esprit et quand la coca a tenté d'apaiser son coeur, ça n'a fait que le briser comme le cristal de glace détruit les montagnes "  ... et pour conjurer le sort, la même phrase lue dans un miroir (en espagnol bien sûr !!!) donne : " Gardez amoureusement ses feuilles et quand vous sentirez de la douleur dans votre coeur, de la faim  dans votre ventre, et de l'obscurité dans votre esprit, portez-les à votre bouche"  ... intéressant non !!!

Très impressionnés, on est du coup directement allé à la rue des sorcières pour acheter quelques gri-gris pour la pachamama en vue de notre futur défi sportif qui nous attend ...! Très drôle cette rue des sorcières ... On trouve de tout pour la bonne chance, du gros crapeau sêché au foetus de lama à enterrer sous sa maison !!!

 

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Après une arrivée un peu "arrosée" à Sucre, et après un Carnaval dignement célébré, on décide d'aller un peu s'aérer l'esprit et d'éliminer toutes ces mauvaises toxines accumulées, en partant marcher quelques jours dans les environs. Pour cela on contacte Lucho, guide indépendant qui nous organise une petite rando de 3 jours, à la découverte des villages Jalq'a aux environs de Sucre. Le programme nous paraît bien sympathique ... le départ est donc prévu pour le lendemain matin 6h.

Comme convenu, Lucho vient nous chercher ... on monte dans un taxi ... et on se dit "la classe", pour une fois on va aller en voiture jusqu'au début du sentier de rando .... et ben, non! non! non!, ça serait trop facile !! Le taxi, c'était seulement pour nous emmener jusqu'au transport en commun local : un CAMION !!

 

Et oui, pas d'autre moyen de locomotion pour se rendre jusqu'au petit bled de Chullpas, le point de départ de notre trek ! Et franchement on hésite un peu à monter dans ce camion ! Il est bourré de Boliviens qui rentrent chez eux après le carnaval, et à notre avis, il n'y a plus la moindre place pour nous !

Lucho arrivera à convaincre le chauffeur de laisser Marion et Maryline monter dans la cabine, et il dégote pour les garçons une petite (mais toute petite) place ... sur les rebords de la benne de l'engin, juste au-dessus de la cabine !!!

 

Franchement, toutes les personnes qui militent pour le bien-être des animaux lors de leur tansport en Europe, feraient bien de s'occuper un peu plus du bien-être des hommes lors de leur transport en Bolivie !!! On ne va pas vous mentir et vous dire que c'était marrant !!! 3 heures le cul sur un bout de bois sur des chemins cabossés, c'est super éprouvant. Luc et Bertrand étaient plus qu'heureux quand le camion s'est enfin arrêté !!!!... Et encore, parait-il qu'ils étaient chanceux ce jour-là car il n'y avait ni mouton, ni chèvre avec eux dans la benne !!!

 

A l'arrivée, on fait connaissance avec Ricardo, le fils de Lucho qui lui aussi va nous accompagner lors de notre rando, et première bonne nouvelle de la journée : aujourd'hui ce sont des mules qui porteront les sacs, et vu le dénivelé et l'altitude on en est bien content ! Les paysages traversés sont bien sympas. Contraste hallucinant entre la terre rouge et les différents verts des cultures autour des nombreuses petites fermes que nous rencontrons tout au long du chemin ! 

  1.  

  1.  

Après quelques heures, on arrive au but de cette première journée, le cratère de Maragua, un des plus grands au monde parait-il. Son origine n'est pas certaine ... Pour certains il est l'oeuvre d'un météorite, pour d'autres il est d'origne volcanique. Nous, on n'a pas d'avis sur la question , mais par contre on est d'accord pour dire que c'est bien impressionnant !!

  1.  

  1.  

Si le carnaval est fini en ville, il est loin d'être fini à la campagne ... En effet,  des tas de célébrations en faveur de la Pachamama ont lieu dans les différents villages qu'on rencontre. Au programme : danses et costumes traditionnels, mais désolés ... interdit de prendre des fotos. En tout cas, c'est bien intéressant de voir cette autre facette du carnaval bolivien ! Et tradition oblige à la campagne lors des fêtes ... il nous a fallu goûter à la chicha locale, boisson faîte à base de maïs fermenté. A l'époque, les femmes mâchaient le maïs avant de le faire fermenter ... mais franchement, vu le goût du-dit brevage, et vu les morceaux qui y flottent, on n'est pas sûr que la chicha ne soit pas encore faite comme ça !!! On est encore tous étonné de ne pas avoir eu de problèmes gastriques suite à notre dégustation, un peu forcée !!!

  1.  

     
Avant la chicha     Après la chicha
         

  1.  

Nous dormirons dans une ancienne école de tissage. Il pleuvra toute la nuit. Au réveil, le temps reste toujours incertain et Lucho décide d'attendre un peu pour voir l'évolution de la météo. Finalement il décide de poursuivre notre route ... Lucho a été bien inspiré puisque 1 ou 2 heures après notre départ, il fera grand soleil. Cette journée sera la plus longue, 6h de marche (et sans les mules !) jusqu'au village de Chaunaca, où nous passerons la dernière nuit.

 

Cette fois-ci, les locaux sont encore plus sommaires que la veille car quand on découvre la maisonnette, elle est entièrement VIDE !... Lucho et Carlos partiront à travers le village à la recherche de matelas ... qu'ils finiront par dégoter ... OUF !

 

Le lendemain, dernière journée de marche ... et nous suivrons les traces des Incas ... ce qui veut dire : chemin pavé bien pentu !!! Toujours de magnifiques paysages ... à quelques Kms de Sucre !

  1.  

  1.  

Lucho qui a décidé de ne pas faire subir l'épreuve du camion une 2ème fois aux garçons, a pris de l'avance et viendra nous chercher au bord de la route en fin d'après midi ... avec sa BRASILIA de 1979 !!! Pour les non-connaisseurs, imaginez un pot de yaourt blanc avec 4 roues !!... Retour épique sur Sucre mais bien plus confort que l'aller !!!  En tout cas on vous recommande vivement cette petite rando ... et n'hésitez pas à contacter Lucho ou Ricardo si vous passez par Sucre !!

  1.  

pour les contacter : turismo_lyd@hotmail.com 

  1.  

Les jours suivants, on part à la découverte de Sucre, la ville blanche ! Ville très agréable avec de splendides bâtiments coloniaux super bien entretenus !!... Cette région de Bolivie est surtout connue pour ses magnifiques tissus aux dessins très détaillés !... Du coup, passage obligé au musée du textile tenu par des communautés indigènes qui relancent la production de ces fameux tissages !

  1.  

     

  1.  

Et 2ème passage incontournable de la région, celui du marché de Tarabuco ! Tarabuco est un village à environ 2h de Sucre, où se tient tous les dimanches un célèbre marché ... Réputé dans tous le pays car c'est là qu'on trouve les plus beaux tissus !... C'était pas une légende ... et avec Maryline et Bertrand, on a eu bien du mal à mettre un terme à nos achats ce jour-là !!

Le lendemain, on quitte Sucre pour remonter vers La Paz, la capitale du pays !

 

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Suite au débat lancé la semaine dernière sur " POUR ou CONTRE le LAMA", on a tout d'abord été étonné du nombre de vos réactions, alors merci de votre mobilisation pour ce petit animal virtuel et de vos nombreux témoignages de sympathie !!  

Nous avons décompté vos différents votes de la façon la plus impartiale qui soit (vous pouvez nous faire confiance !! ) ... Comme convenu nous n'avons pas tenu compte des votes par mail (bien que tous en faveur de la sauvegarde du LAMA !) mais nous remercions chaleureusement ces chers lecteurs (Adrien, Estelle, la maman d'la Flo, Marc et Annabelle...) qui n'ont p't'être pas tout compris au règlement, et mtyn qui pour des problèmes techniques n'a pas pu laisser de commentaire (vive les i-mac !!) !

On n'a pas non plus pris en compte ceux qui ont fait voter leur chat (... même si on le connait bien ce chat ... roux !), ou ceux qui ont voté plusieurs fois en utilisant un pseudonyme même pas original (... bouhhh! Paul Jean tu devrais avoir honte !!) !

A la fin de ce décompte, on a le triste regret d'annoncer à Jean-Paul et à Tiph que ce débat se termine par un PLEBISCITE DU LAMA !!!!!! (... eh Tiph, c'est vrai que tu n'es pas la seule à avoir confondu le lama mais on ne dira même pas à quoi il t'avait fait penser la première fois que tu l'avais vu sous peine de voir notre blog interdit aux moins de 18 ans !)

Mais comme on ne voudrait pas perdre 2 de nos fidèles lecteurs à cause d'un maudit lama, vous pouvez toujours suivre les différents conseils de dressage de Lucien, Nicole, ou Céline (... bizarrement luc a bien aimé tes conseils !) ... et si jamais vraiment vous ne vous y faites pas, Charlotte a alors LA solution !

Donc Karin, pas de panique tu vas pouvoir finir ton écharpe et désolés Jacques mais il va falloir que tu continues à passer ta tondeuse à gazon !

 Nous sommes bien contents aussi que ce débat ait permis d'éclairer Alex, Flo et Julie sur le "mais-cé-koi-ce-truc" ... On est d'accord, il n'est ni techniquement, ni esthétiquement au point, mais comme le dit Vanessa c'est un peu notre marque de fabrique ... Ceci dit, c'est promis, on fera mieux dés notre retour ... et Luc retravaillera ce maudit pointeur de souris, mais de sûr, ça restera un lama ... d'ailleurs on a déja commencé le casting !!

En tous cas, cette expérience interactive nous a beaucoup plu ... et les différents commentaires nous ont bien fait rire ... Nul doute qu'on vous trouvera un autre sujet de débat ... euh intéressant celui de Touria, à voir ... ou celui de Francise sur l'exploitation du lama en captivité !

Ceci dit vous pouvez continuer d'envoyer vos dons à Maryline et Bertrand (ex-batteur des Freebirds ... et oui on voyage avec une star !!) ... et devenir membre actif de leur assoc'  wwf.sauvegardonslelamadelucetmarion.bol ... et désolés les p'tits suisses de pas vous avoir cité, mais on a toujours une vieille rancoeur pour la soirée fondue !!!

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

200ème jour de voyage ...

Oruro,  ville industrielle  sans grand intérêt  le reste de l'année pour  les touristes,   mais qui attire plus de 200 000 personnes chaque année à l'époque de carnaval.

Son carnaval est l'un des plus réputés d'Amérique latine avec l'incontournable Rio, mais celui d'Oruro reste sans doute le plus traditionnel (même si comme certains nous l'ont fait remarquer, les jupes des danseuses ont tendance à se raccourcir d'année en année !!) !

Vous vous doutez bien qu'on ne pouvait pas rater cet événement ! Et on était bien sûr pas les seuls à avoir cette idée ... En effet sur place, on y retrouve tous les Frenchies croisés ces derniers temps sur la route ... Maryline, Bertrand, Antoine, Théo, Rémi, Charlotte, et de nombreux nouveaux !

La première chose à faire ... INDISPENSABLE avant tout autre chose : se préparer pour le carnaval ! Mais en Bolivie, le plus important pour les spectateurs n'est PAS le costume ... oh-oh-oh ce serait trop facile ... Le plus important c'est de S'ARMER et SE PROTEGER !!! Car en plein carnaval, ce ne sont plus seulement les gamins qui lancent les bombes à eau mais tout le monde s'y met ... de 7 à 97 ans !!! Nous voilà prévenus !!

Nous partons donc à travers la ville à la recherche de tout le matos ... globos (les fameuses bombes à eau !), mousse à raser, pistolets à eau, ponchos ... ça y est on est PRET !!!!

     

Au petit matin, tout le monde commence à prendre place dans les gradins disposés au bord du parcours où va passer le défilé du carnaval ... Les groupes qui défilent à Oruro viennent de tout le pays et chaque groupe compte de quelques centaines à plus de 1500 danseurs !! Ils s'entraînent toute l'année et sont prêts à tous les sacrifices pour défiler car c'est un immense honneur que de parcourir les 8 Kms d'avenues avec leur costume dont certains pèsent plus de 15 Kgs !!!

A partir de 8h le samedi matin, les groupes s'enchaînent les uns après les autres ... et ce jusque tard dans la nuit ... En tout plus de 50 groupes passent sous nos yeux ébahis !! Tous hauts en couleurs, les danseurs sautillants sans relâche et les musicos soufflant dans leur tuba ou tapant sur leur tambour sans faiblir ... il faut à chaque groupe plus de 3h pour finir la boucle ... Chapeau !!!

     
         
         

Du côté des gradins c'est bien sportif aussi ! ... 

Il ne faut surtout pas relâcher son attention sous peine de prendre un globo en pleine tête ... chacun de nous en sera tour à tour victime ... certains plus que d'autres ! Après chaque groupe et avant que le suivant ne défile, les batailles de globos font rage entre les gradins opposés ... une seule règle dans cette guerre : NE JAMAIS TOUCHER LES GROUPES QUI DEFILENT ... à part ça, tout est permis, même les coups les plus sournois qui consistent à attaquer lâchement les gens de sa propre tribune depuis les côtés ou par derrière ... !!!

Cette ambiance délirante devient de plus en plus amicale au fur et à mesure que les vendeurs de bières passent dans les gradins .... à tel point  qu'à la fin de la journée on se retrouvera à trinquer et à chanter avec nos adversaires de la tribune d'en face !!!

     

Il n'est pas question d'aller se coucher ce jour-là malgré la fatigue ...( et oui on dirait pas mais les lancers de globos ça épuise !!) En effet la fête se poursuit au bout de la nuit dans les rues ou les bars ...

Après avoir croqué un morceau, on décide de découvrir l'endroit à la mode d'Oruro ... sa célèbre boîte de nuit ... le Sounder ! Cette boîte est immense ... et à l'entrée, on nous donnera même un PLAN des lieux !!!... On ne s'attendait vraiment pas à un endroit pareil en Bolivie !... De quoi satisfaire toutes les envies de chacun ... plusieurs ambiances musicales, dont même des musicos d'un groupe de carnaval qui jouent en live dans une salle !... Et pour ceux qui auraient trop chaud, un petit jardin extérieur vous attend !!

Vers 6h du matin ... non-non-non il ne faut pas encore aller se coucher ... car c'est l'heure du CLOU DE LA FIESTA !! Toute la ville se retrouve sur une place pour y célébrer l'Alba, le lever du soleil ... où tous les groupes de musicos du carnaval jouent ensemble le même air ! C'est un moment à la fois horrible et fantastique ! ... Horrible car on se retrouve au milieu de gens titubants ou trop saôuls, et fantastique car c'est un moment super émouvant que de voir les premiers rayons du soleil tout en écoutant ces milliers de musicos jouer le même air !!!!... Sans nul doute le plus incroyable lever de soleil de notre vie !!!

Vers 8h ... nous rejoignons ENFIN notre lit douillet !! Mais la grasse mat' sera de courte durée car il nous faut déjà repartir pour une nouvelle journée de défilés !!

L'après-midi sera étrangement bien plus calme que la veille ... toujours les fameux lancers de globos et attaques de mousse à raser mais le tout avec bien moins d'entrain !! Pour les groupes aussi c'est un peu la relâche car aujourd'hui ils ont le droit de picoler sur le parcours et défilent en costume mais sans leur masque !

Le lendemain lundi, on tente de partir sur Sucre avec Maryline et Bertrand ... évidemment beaucoup de monde fait de même ... du coup tous les bus sont bondés et on est finalement obligé de transiter par Potosi !

Le surlendemain, mardi GRAS ! ... Jour férié dans tout le pays !! Et ce jour-là, on retente de partir sur Sucre ... peine perdue côté bus car c'est simple : PAS de bus !

Du coup on se rabat sur les taxis ... on finit par en trouver UN seul !... Ca tombe bien il fait régulièrement la route Potosi-Sucre ... Au bout de 2h, nous voici enfin à Sucre, où on espère tous pouvoir se reposer un peu de ces quelques jours de fiesta ...! Re-peine perdue car les charmants propriétaires de l'hôtel où on débarque fêtent mardi-gras selon la tradition bolivienne : parilla de mouton géante ! Et ils invitent la famille, les voisins, les clients ... bref grosse fiesta tout l'après-midi, avec dégustation de différents cocktails locaux dont le fameux "lait de tigre" bien goûtu ma foi !!...

Le soir, on retrouve notre lit, épuisés ... et cette fois c'est décidé on n'en démord pas ... demain c'est GRASSE MAT' !!!

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Bolivie

Quelques personnes critiquent régulièrement notre LAMA, dont une en particulier qui ne maîtrise pas toujours sa souris et qui aurait peut être trop traîné dans les bas-fonds boliviens à l'époque ( ... et non Jean-Paul, il n'y a pas que des bars en Bolivie, les paysages fantastiques devaient déjà y être il y a 20 ou 30 ans !!!) !

Bon, c'est vrai, on le reconnaît, le LAMA n'est pas techniquement super au point ... mais quand même, les connaisseurs pourront apprécier l'effort de création artistique de l'auteur (... ce foutu lama a été à l'origine de nombreuses insomnies de luc ... marion en témoigne !!)

Mais, comme on est ouvert à la critique ...  on a décidé de lancer le débat : POUR OU CONTRE LE LAMA ?

Les réponses prises en compte seront celles laissées dans les commentaires de cet article.

Amis défenseurs du LAMA, mobilisez-vous, car si une majorité de CONTRE l'emporte, on le remplacerait par la classique petite flêche si bien connue !!

On compte sur vous ...

Voir les commentaires

1 2 > >>