Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Articles avec #nicaragua catégorie

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Malgré sa mauvaise réputation, ce pays est formidable et très sûr ; on a ADORE !

Le Nicaragua, c'est d'abord la rencontre avec son peuple, des gens très accueillants et foncièrement gentils, qui vous abordent juste pour le plaisir de discuter.

Pays encore préservé du tourisme de masse, on y trouve pleins de petits paradis de la nature, et pour ceux qui aiment les volvans, vous serez servis !

On ne peut que vous conseiller de découvrir rapidement ce fantastique pays, à tout petit budget ... encore moins cher que la Bolivie ... si c'est possible !!

On a dépensé en moyenne  35 $par jour et à 2 !

 

HOTEL

8,90$

BOUFFE

10,00$

TRANSPORT

5,80$

VISITES

4,20$

 

La monnaie locale est le cordoba. Actuellement, le change est de 17.2 cordobas pour 1 $ .

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

On continue notre découverte des environs de Granada. Aujourd'hui on part à Massaya, parc national à quelques kms de là, où se trouve, non pas un volcan ... mais un COMPLEXE volcanique !!

Le complexe volcanique de Massaya regroupe 2 volcans, le Massaya et l'Indiri, qui forment 5 cratères avec 2 toujours actifs dont le Santiago qui crache de la fumée en continu ! 

Ces volcans sont les plus accessibles du pays, à seulement 637m d'altitude (... celui-là on a donc toutes les chances de le voir sans nuage !!), et une jolie route goudronnée permet de rejoindre les cratères ! Oui, mais pour cela, il faut une voiture ... et nous on n'en a toujours pas !! On essayera bien le stop pour ces 8 kms qui nous séparent du sommet, mais à l'aller on ne croisera personne sauf les gardiens du parc à vélo avec ... de jolis ... fusils à pompe au cas où ?!! On a compris ... on n'a pas intérêt à sortir des sentiers balisés ou à vouloir piquer un morceau de volcan !!!

De faire le chemin à pied nous permettra de voir les anciennes coulées de lave séchées qui strient le paysage, dont la plus impressionnante, celle de la dernière éruption en 1772 !

En atteignant le sommet de l'Indiri, on découvre le cratère Santiago, en activité, énorme gueule béante crachant de la fumée soufrée et on comprend pourquoi ce lieu a été décrit comme la "porte de l'enfer" par les premiers colons espagnols !!

Des miradors offrent des points de vue sur les autres cratères, bien impressionnants eux aussi ! On tentera d'observer les célèbres perroquets qui pour échapper à leurs prédateurs se sont adaptés à l'atmosphère soufrée du volcan et nichent dans ses parois ! Mais apparemment ils partiraient très tôt le matin et rentreraient tard le soir donc on ne les verra pas !

On marchera ensuite jusqu'au volcan Massaya et on découvre son cratère où la nature y a repris ses droits !

Au retour, plus de chance qu'à l'aller, car un pick-up nous ramènera jusqu'à l'entrée du parc et vue la chaleur et le manque d'ombre, ça nous arrangera bien !!

Petit tour dans la ville de Massaya pour découvrir ses célèbres marchés d'artisanat et surtout de hamacs ! On passera au superbe marché touristique bien propre mais aussi cher qu'il est beau ; on se rendra compte en allant au marché local que les prix y sont 2 à 3 fois moins chers !!

D'ailleurs on  craquera sur une chaise -hamac ... qui, même démontée, prend pas mal de place dans le sac à dos de Luc ... ben oui quelle idée de voyager avec une chaise !! Au fait Bernard, tu peux déjà acheter du bois, le modèle arrive !!

On ira encore faire une p'tite balade au Malecon, sorte de "balade des anglais" locale, qui offre une jolie vue sur la lagune Massaya avec le volcan qui la surplombe !

Retour sur Granada, et dernière soirée avec Boris avant de poursuivre notre route. Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à faire un tour par la Siesta !

La Siesta !

Après avoir longuement hésité sur la suite du tajet, on décide de se rendre directement au Honduras, par Managua, avec une dernière étape nicaraguéenne du côté de Ocotal ... eh oui le temps commence à nous manquer !!

          

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

On quitte la paisible île de Omotepe pour rejoindre le continent.

Première étape, la petite ville de Rivas où on fait connaissance avec nos premiers terminaux de bus nicaraguéens, qui tranchent avec la tranquilité de nos étapes précédentes, mélangeant mille odeurs, couleurs et bruits , au milieu des va-et-vient incessants des gamins qui essayent de nous vendre des tas de choses à manger ou à boire !

     

En fin d'après midi, on arrive à Granada, la plus vieille ville coloniale du pays fondée en 1524, toujours au  bord du lac Nicaragua.  

On atterrit à la Siesta, endroit chaudement recommandé par Nadine et David (nos compagnons de route en Equateur ...), et on y fait la connaissance de Boris, un normand, et sa femme Marcella, une nicaraguéenne, les propriétaires de ce charmant hôtel ! On s'y sent bien vite chez soi et les premiers apéros s'organisent !!

Le lendemain, petit tour dans cette magnifique ville, bien restaurée, aux maisons coloniales toutes colorées !

A l'époque, ce fut une importante ville commerciale mise à sac plusieurs fois par les pirates. Cette ville a toujours été rivale avec celle de Leon ; du coup (pour pas faire de jaloux !) la capitale du pays a été choisie entre les 2 ... à Managua !

Un petit passage à la Merced, une des nombreuses églises de la ville où on peut grimper dans le clocher, nous permet d'avoir une vue panoramique des environs avec au loin le volcan Mombacho qui surplombe la cité !

     

     

En passant sur la place principale pour aller admirer de plus près l'impressionnante cathédrale jaune, on assistera à la fiesta en hommage aux mamans ... avec une grande pensée pour les nôtres bien sûr !

Le lendemain, on partira à la découverte des alentours, en allant à Katarina, un mirador sur la lagune Apoyo. Cette superbe lagune est située dans un ancien cratère de volcan ... encore un !

La suite de nos aventures au prochain épisode ...

   

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

 

On quitte avec regret le petit village de El Castillo pour retourner sur San Carlos en compagnie d'un groupe hétéroclite composé de Virginia l'argentine, Scott l'australien, et Andy l'anglais. Notre mission du jour : attrapper 1 des 2 ferrys de la semaine qui relient San Carlos à Granada en passant par l'île de Omotepe, située au beau milieu du lac Nicaragua, notre prochaine destination ! 

 

Ce lac, le plus grand d'Amérique Centrale, a une ouverture sur la mer des Caraïbes via le Rio San Juan qu'on vient de remonter. Cette route a longtemps été pressentie pour former la première voie reliant l'Atlantique au Pacifique, la bande de terre séparant le Pacifique du lac Nicaragua ne faisant en effet qu'une 20aine de kms en son point le plus étroit !    

Mais le Nicaragua, c'est aussi le pays où l'on trouve pas moins de 58 volcans !!!... A l'époque, juste avant l'éruption de la montagne Pelée en Martinique, de nombreux investisseurs étaient intéressés par construire ici un "canal de Panama" mais tous ces volcans ont fait peur ... et le projet a été abandonné et transféré au Panama, lobbing des Etats-Unis pour avoir le monopole du canal pendant des 10aines d'annéees !

A notre arrivée à San Carlos, le ferry est déjà à quai, et franchement vu l'engin on n'est vraiment pas pressé d'y monter ! Sur le quai, la vie grouille au milieu de tous les petits marchands ambulants !

     

Une fois n'est pas coutume, pour quelques cordobas de plus, on se paye la 1ère classe, où on peut au moins prendre l'air frais durant le trajet ! En effet, 11h de navigation nous attendent !!

Le trajet passera finalement assez vite, et on en profitera pour réviser notre filmographie de Clint Eastwood ... le capitaine doit être un vrai fan !!

Le lac Nicaragua, en plus d'avoir donc fait l'objet de nombreux débats politiques, est aussi connu pour une autre de ses particularités ... Il regorge de nombreuses espèces animales marines qui se sont adaptés à l'eau douce ! Et c'est comme ça qu'on y trouve d'énormes requins-taureaux, des tarpons et des espadons !

Sur cet immense lac, se trouvent plus de 400 îles et ilets dont l'île de Omotepe, qui est de loin la plus grande !

On débarquera en pleine nuit sur l'île après avoir dit adios à nos acolytes qui poursuivent jusqu'à Granada ! Par hasard, on se retrouvera dans la posada de Mario Ortiz, et le hasard fait plutôt bien les choses car Mario et sa famille sont adorables !

Le lendemain, après une courte nuit, on part à la découverte des environs. On ne peut visiter le Nicaragua sans aller voir certains de ses volcans de plus près ... et ça tombe bien car l'île de Omotepe est composée de 2 volcans, le Madera (1394m), et le Concepcion (1600m), celui-ci encore actif ! Les coulées de lave entre ces 2 volcans ont formé un isthme et se sont réunis en une seule et même île !

Première étape de la journée, Santa Cruz, où on va admirer quelques pétroglyphes datant de l'époque pré-colombienne. En chemin, on croisera des tas de gens qui s'arrêteront juste pour le plaisir de discuter avec nous ! On aura aussi une magnifique vue sur les 2 volcans ! Et en observant le cône parfait du Concepcion, on ne peut résister à l'envie d'aller voir ce qui se passe là-haut ... la décision est prise, l'escalade sera pour demain !!

     

Du coup on profitera de la fin de cette journée pour se reposer sur l'une des nombreuses plages de l'île, celle de Santo Domingo, mais pas question de se rafraîchir en s'y baignant ... l'eau du lac est affreusement chaude ... au moins 35° !!!

Sur le bord de la route en attendant le bus pour le retour vers Altagracia, la petite ville où on loge, on rencontrera une petite troupe de singes-hurleurs !! Bon, on sait en ce moment on vous met pas mal de fotos de bestioles ... tellement que notre blog va finir par ressembler à un vrai reportage d'Alain-Bougrain-Dubourg, mais on résiste pas à l'envie de vous les présenter !!

  1.  

     

  1.  

Le lendemain matin, on rejoint notre guide à 6h pour s'attaquer au volcan Concepcion ! Grosse journée en perspective car 1600m de montée nous attendent et forcément autant de descente ... eh oui on n'a pas trop prévu de dormir en haut !

Et franchement on se demande encore pourquoi on a pris un guide ... le chemin est on ne peut plus simple : tout droit, à flanc de montagne ... pas un seul petit virage pour se reposer les gambettes !!! Du coup on en a bavé (ou plutôt transpiré !!) avec cette montée "Misti-esque" (l'altitude en moins ...) !! En plus le soleil ne sera pas de la partie ... 5h de montée dans le brouillard le plus complet !!

Au sommet, malgré un vent violent, les nuages resteront bien accrochés et on ne pourra qu'entre apercevoir le cratère ... dommage ! Par contre on sentira bien ses fumerolles soufrées et le sol très chaud sur les derniers mètres avant le cratère ! On attendra bien un moment pour voir le soleil apparaître, mais rien à faire, et vu la descente qui nous attend on ne peut pas trop traîner au sommet !!

     

Malheureusement pour nous, cette descente sera bien plus pénible que la montée ... on fera de nombreuses cascades et glissades !! Mais au bout de 2h d'efforts, les dieux du volcan semblent nous prendre en pitié et le Concepcion se dégage entièrement de son manteau de nuages pour nous offrir une vue splendide sur le volcan Madera en face, et le reste de l'île !!

En fin d'après midi, on sera bien content de rejoindre enfin la posada de Mario qui nous racontera de nombreuses histoires sur la révolution de son pays, mais après 12h de sport intensif on ne tardera pas à aller se coucher même si l'histoire du Nicaragua racontée avec autant de coeur est passionnante !!

Le jour suivant, on quittera l'île si tranquille de Omotepe, véritable petit bijou encore épargné du tourisme de masse, pour nous rendre à Granada, sur le continent !

  

 

 

  

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Après 3h de bateau sur le Rio San Juan, qui permet de relier la mer des Caraïbes, on découvre le charmant village de El Castillo, surplombé (... comme son nom l'indique ...) par un château, construit à l'époque coloniale !

Cette forteresse, la Immaculada Concepcion, fait partie des 12 forteresses construites le long du Rio San Juan, pour protéger les grandes villes nicaraguéennes, Leon et Granada, des invasions pirates anglaises !

Ici, les gens sont fiers de parler de leur héroïne, Rafaela, la Jeanne d'Arc locale ! Comme Jeanne d'Arc, elle était pucelle, et a repoussé les Anglais, mais ce que ne dit pas l'histoire c'est si elle avait entendu des voix !!

Du haut de la forteresse, vue imprenable sur les environs (... forcément ils ne l'ont pas mis là par hasard !) et sur le charmant village !

 

Après San Carlos qui nous avait laissé une mauvaise impression, on a été bien étonné de trouver un village aussi mignon, propre, aux maisons en bois toutes colorées ! Ici, pas d'internet, et des coupures d'eau et d'électricité régulières ... les gens vivent au rythme de la rivière et de la pêche ! Le soir, ils se rassemblent sur les bancs autour de la place centrale ou près de l'embarcadère à discuter, regarder les enfants jouer ... une vie simple et toute tranquille bien loin du stress de chez nous !

     
         
     

On passera avec bonheur quelques jours là-bas, à profiter du temps qui passe, à flâner dans les ruelles et à discuter avec ces gens très chaleureux !

On goûtera à la spécialité locale, les fameuses "Camarones al ajillo", énormes crevettes d'eau douce cuisinées dans une sauce à l'ail et dont la notoriété s'étend dans tout le pays !... Et on comprend pourquoi ... un REGAL !! Allez, une fois n'est pas coutume, voici le fameux plat ...

D'ailleurs on va vous laisser pour en manger encore une fois avant de reprendre le bateau- retour sur San Carlos, afin d'embarquer  à bord d'un des deux ferrys de la semaine, direction l'île de Ometepe, située au milieu du lac Nicaragua !

Voir les commentaires

Publié le par luc et marion
Publié dans : #Nicaragua

Bienvenue au Nicaragua, pays peu touristique suite aux nombreuses années de révolution et d'instabilité politique ! Depuis 10 ans, le pays se redresse doucement et on découvre un pays plein de charme, et de gens très accueillants !

 la carte vient de : http://www.lonelyplanet.com

  1.  

Quelques heures de bus nous séparent seulement de Los Chiles, dernière ville costaricaine avant la frontière du Nicaragua. Peu de touristes empruntent cette frontière, qui est pourtant la plus belle qu'on ait traversé jusqu'ici !

Pour ce passage de frontière, 3 possibilités s'offrent à nous : l'aventureuse, qui consiste à monter dans un pick-up et traverser clandestinement la frontière ; la sportive, en parcourant à pied les 14kms de piste qui séparent Los Chiles du Nicaragua ; ou la légale, un tour d'une heure en bateau le long d'une rivière.

Après avoir mûrement réfléchit, on choisira la solution la plus chère, mais surtout la seule légale ... le bateau donc !

     

Et cette traversée de frontière sera magnifique ! On verra d'innombrables oiseaux, et les arbres qui bordent la rivière sont pleins de singes hurleurs !

On arrive à San Carlos, petite ville portuaire au sud-est de l'immense lac Nicaragua. Ville sans grand intérêt, mais étape obligée avant notre prochaine destination, El Castillo, village situé le long du Rio San Juan, vers la côte caraïbe ! 

 

 

Voir les commentaires