Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voyage de Marion et Luc en Amérique Latine

Notre carnet de route en Amérique Latine. Un an de voyage en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Brésil, le Vénézuela, l'Amérique Centrale, le Mexique et finalement Cuba.

Publié le par luc
Publié dans : #Equateur

Après 2h de bus, nous arrivons à PUYO, endroit où la route goudronnée s'arrête. Il nous faudra encore 2h30 de bus assez cahotique sur une piste jusqu'à TENA, un des points de départ réputé pour la visite de la forêt amazonienne. Plutôt que de passer par une agence de voyage "traditionnelle", nous optons pour un organisme indigène qui favorise l'écotourisme au sein de leurs communautés.  Départ pour 3 jours d'aventure au fin fond de la forêt amazonienne...

Après une petite heure de piste suplémentaire, la route s'arrête là, et nous devons continuer en pyrogue à moteur...

Après la pyrogue, 2h30 de marche en forêt nous attendent avant d'arriver à une première communauté...puis après une bonne demie heure nous découvrons enfin la communauté  "Las Galleras" avec qui nous allons passer 3 jours. Cette communauté se compose d'une 12aine de familles, beaucoup d'enfants, certaines familles en ayant jusqu'à 15.

Notre guide, Milton, est l'un des habitants de Las Galleras. Après un repas tardif, il nous fait visiter les environs.

 

Le soir, Milton nous fait partager les contes et légendes de la communauté, puis retour à notre cabane pour une nuit bien méritée...mais on avait juste oublié que nous étions en Amazonie, et donc pas seuls dans notre cabane...habitée par une énorme chauve-souris et autres insectes géants en tous genres. Au final, suite aux hurlements de Marion, elle s'en est allée ailleurs...euh, la chauve-souris pas Marion !!

Le lendemain, lever à 4h pour participer à la fameuse cérémonie de la "Guayusa", rituel au cours duquel une décoction de plantes est bue ; elle doit donner de l´énergie et éloigner les serpents...le tout au son d'un  instrument traditionnel...Notre guide s'excuse car le musicien âgé de 80 ans n'a pas pu se lever ce matin là...en résumé, comme dirait Luc, se lever à 4h du mat pour boire de la tisane même pas bonne : BOF !!!!

Après un solide petit dej, départ 8h, pour une randonnée à la découverte de la faune et de la flore locales. Milton nous annonce 3h de balade. Nous chaussons nos bottes et poncho de pluie et nous voilà partis. Il nous fait découvrir moultes plantes médicinales, arbres et fleurs en tout genre...très intéressant! Déjà bien trempés par la pluie qui ne cesse, les pieds pleins de boue, nous atteignons enfin le "mirador", point de vue et but de la rando. On est censé surplomber toute la jungle, mais on peut pas vous raconter, vu les trombes d'eau, on ne voit absolument rien ! Et là on se rend compte qu'on fait seulement demi tour alors que ça fait déjà 3h qu'on marche...!

Sur le chemin du retour, nous entendons le mélodieux chant du toucan. Milton, très fier, nous annonce qu'il sait imiter son cri et qu'il va appeler l'oiseau afin de pouvoir l'observer. Et là on se dit... waouhh il est super fort ! Milton prend alors une feuille et se met à siffler...Résultat, son sifflement ne ressemble en rien au cri du toucan et même à aucun autre cri...Bizarrement le toucan n'est jamais venu !!!

Vu la pluie, la rivière que nous avions traversé à l'aller a fortement monté et on ne peut plus traverser à pieds... Milton nous dégote alors une vieille pirogue dont il bouche les trous avec de la terre pour éviter qu'elle ne coule : traversée épique ! Epuisés, on arrivera finalement à la communauté après plus de 6h de marche et allons faire une sieste bien méritée dans notre cabane !

Durant le repas, notre guide nous annonce que ce soir c'est "échange culturel" et là on se dit "ça y est on y est", car on se doute qu'il nous faudra y participer activement !

Après le discours du président de la communauté puis un autre de Milton, le groupe folklorique de Las Galleras habillé (ou plutôt désabillé) pour l'occasion nous entame un petit air musical traditionnel au son d'un violon désaccordé, d'un guitariste jouant faux, d'un tambour sans conviction et d'un drôle de truc qui se gratte....

On a eu du mal à retenir notre fou-rire...mais on ne rigolera pas bien longtemps car déjà c'est à nous de se mettre en scène ! Après une rapide présentation et les remerciements pour leur accueil, nous entamons une petite chanson populaire...la seule assez longue que nous connaissons tous les 2... et surtout la seule qui ne parle pas de choses salaces...avec la similitude de certains mots français en espagnol, on ne sait jamais !!

A peine notre chanson finie, nous voilà obligés de nous déhancher au rythme peu entraînant du fameux groupe folklo...Marion aura l'honneur de danser avec le chef de la communauté, et Luc sera invité par la plus vieille du village...sa libido en a pris un sacré coup !

Nous pensions avoir vu le clou du spectacle, mais non, car la démonstration de shamanisme nous attendait ! Voilà que le chef de la communauté, shaman à ses heures, boit un breuvage interdit aux autres... Au bout d'un long moment au cours duquel il n'aura aucune vision, nous assistons au nettoyage de l'aura d'un des indigènes... le tout hautement théâtral !...On en rigole encore...!

Le dernier jour, des femmes de la communauté nous montrent leur artisanat et l'élaboration de la fameuse chicha à base de manioc...avec bien sûr dégustation à la clé !  Milton, lui nous montre  différentes formes de pièges pour animaux à base de matériaux de la forêt : c'est sûr si il va à Koh Lanta, il gagne haut la main !!!

Retour sur Tena avant de reprendre un bus pour Riobamba....  

Commenter cet article